Les gardiens des portes Tome 4 : Les seigneurs des ténèbres

Quatrième de couverture

Alors qu’elles sont sur le point d’affronter Abaddon dans une ultime bataille, Abbygaelle, Alicia et Amélie se voient soudain confronter à leur pire cauchemar… les seigneurs des ténèbres. Non seulement, elles devront faire front commun contre leurs ennemis d’autrefois, mais de plus, il leur faudra lutter pour sauvegarder ce qui fut jadis. Toutefois, comment affronter le côté sombre qui habite Marcus, Keith et Logan, sans se perdre en chemin ? Et si le lien qui les reliait à leurs gardiens était rompu… Que l’obscurité s’était ancrée dans leur coeur, pervertissant leur âme ? Et s’ils les avaient oubliées ? Qu’en serait-il alors ? Y aurait-il seulement de l’espoir en un avenir meilleur ?

Mon avis 

Quelle tristesse de mettre un point final à cette série ! On aurait dit que plus je lisais, et plus je craignais de lire la dernière ligne… 

Depuis 1 an, Sonia Alain m’a fait découvrir plusieurs de ces livres, dont : les gardiens des portes ! Les trois premiers tomes furent des coups de cœur… mais ce qui vous intéresses, je le sais, c’est comment j’ai trouvé le dernier…

Donc pour commencer, je dois vous avouer que je m’en suis voulu de l’avoir commencé aussi rapidement. Comme ce n’était pas un service de presse, j’aurais pu prendre le temps, relire les 3 autres avant afin de pouvoir bien déguster ce dernier volet ! Comme je ne me pouvais plus d’attendre, je l’ai lue d’une traite ! Je l’ai trouvé super, tout comme les autres, un autre coup de cœur évidemment mais par moments j’étais un peu mélangé dans les noms des personnages ! Pas que Madame Alain ne les avait pas tous déjà présentés… Mais parce que, au nombre de livres que je lis, Hey bien il y en avait certain que je me disais : Ha c’était qui lui déjà ?! Il m’est même arrivé de me mélanger entre les 3 clés de voutes ! Hiii misère ! Mais ne soyez pas inquiets, à la fin tout le monde avait repris leur place dans ma petite tête et j’étais moins mélangé ! (À force d’y penser). 

Donc, dans ce dernier opus des gardiens des portes, Amélie, Abbygaelle et Alicia se voient dans l’obligation de retourner dans le passé afin de remettre leurs « hommes » dans le droit chemin ! Il est inévitable que Keith, Marcus et Logan retrouvent leurs esprits si, ensemble, ils veulent réussir à combattre Abaddon et ses disciples ! Rien ne sera acquis aussi facilement, même si les 3 femmes vouent un amour infini envers les trois maîtres des ténèbres, ceux-ci ne reviendront pas aussi facilement vers leurs dulcinées ! Un véritable combat contre la montre commence… Et si les clés de voutes ne réussissaient pas ? Une chose est certaine, nous en apprendrons d’avantage sur les liens qui les unissent tous ! 

Encore une fois, madame Sonia nous fait vivre plusieurs émotions, autant positive que négative. L’action, l’amour et les rebondissements font de ce roman une vraie petite bombe à retardement ! Si vous Navez pas encore lue cette série, il est temps de remédier à la situation ! Les 4 tomes sont sortis, vous pourrez donc les dévorer un à un sans arrêt ! Dans mon cas, lorsque j’aurai un petit lousse c’est certain que je relirai les 4 tomes !

Pour acheter ce livre :

 

La cité de l’oubli

Quatrième de couverture

Dans la ville de Canaan, tout ce qui n’est pas écrit est oublié. Même les crimes.

Entourée de grands murs de pierres blanches, la ville est coupée de tout contact avec l’extérieur. Tous les douze ans, lors de l’Oubli, les souvenirs de tous les habitants de Canaan sont effacés. Tous, sauf Nadia. Pour des raisons qu’elle ignore, l’Oubli ne semble pas l’affecter. Pour les autres, tout est oublié : leurs parents, leurs enfants, ce qu’ils aiment, ce à quoi ressemblaient leurs vies. Sauf ce qu’ils ont écrit dans leur livre.

À Canaan, le livre de quelqu’un représente sa vérité et son histoire, son identité. Et Nadia sait que quelqu’un a écrit des mensonges dans son cahier.

Elle est bien décidée à résoudre les mystères de Canaan. Elle veut savoir pourquoi personne ne peut sortir de Canaan, pourquoi l’Oubli se produit tous les douze ans, pourquoi son père est parti. Elle découvre une histoire différente de celle qui est racontée aux habitants de Canaan. Mais à quelques jours de l’Oubli, la violence des habitants s’accentue, et les crimes se multiplient. Nadia pourra-t-elle dévoiler la vérité aux habitants avant que l’anarchie ne règne sur la ville?

Un roman dystopique qui séduira les lecteurs les plus critiques.

Mon avis

En lisant ce livre, je me suis mise à imaginer, perdre la mémoire, ne plus me souvenir de rien, de mes enfants, de mon mari, de ma famille… De recommencer à zéro en lisant un simple cahier, et 12 ans plus tard… on repart à neuf… 

Quelle dystopie spéciale et innovatrice ! J’ai déjà vu des films qui touchait la perte de mémoire, mais lire un livre où l’univers entier tourne autour des souvenirs, c’est très intéressant !

Nadia, l’héroïne de l’histoire, n’est pas une personne ordinaire ! alors que le phénomène de l’oubli revient sans cesse à tous les 12 ans dans la cité de Canaan, pour elle s’est différent car ses souvenirs restent intacts ! Par contre, ce petit détail est un cadeau empoisonné ! Certaines choses ne concordent pas… À l’aide d’un ami, elle essaiera de replacer tous les morceaux du casse-tête ! Pourquoi tout ceci… Qu’y a t ‘il réellement derrière les murs de la cité ?

« La cité de l’oubli » est une dystopie absolument géniale ! J’ai adoré la façon que l’auteure à de nous garder en haleine jusqu’au bout ! Tranquillement, chaque question trouve sa réponse, chaque morceau trouve sa place ! Les rebondissements, l’action et la diversité de l’histoire nous gardent hypnotisés jusqu’à la fin !

Merci à mireille Bertrand et aux éditions scholastic pour ce partenariat

 

Pour acheter ce livre :

Passage de la violette à l’edelweiss

Quatrième de couverture

Ma vie a été riche, pleine de rebondissements, j’ai pris des tas de décisions… mais cette décision-là, celle de tout planter et de recommencer ailleurs, a été la plus folle, la plus culottée. Ma maman m’a suivie sans aucun reproche, sans aucune défaillance, elle a été à mes côtés, sans doute emplie de craintes, de questions et d’angoisses, mais sans jamais me les faire ressentir.

Trois générations embarquées dans le même bateau ou plutôt, à certains moments, la même galère.

Des moments merveilleux, d’autres un peu moins, mais toujours soudées contre l’adversité. Toujours cet amour qui nous a aidés à avancer. De l’inconnu, des situations cocasses ont marqué cette décennie, ce passage de la violette à l’edelweiss.

La découverte du monde équin, cet animal si merveilleux, qui mérite d’être pris en considération à sa juste valeur, cet animal qui sait tant nous apaiser…

Une tranche de vie fabuleuse qui méritait d’être immortalisée.

Mon avis

J’aime quand des auteurs d’autres nationalités me demandent de lire leurs livres… pourquoi ? et bien parce que la plupart du temps leur roman me sort de ma zone de confort, des termes utilisés au Québec mais aussi des expressions ! Ce qui était spécial pour celui-ci, c’est que l’auteur ne fait pas que nous raconter une histoire, elle nous l’a fait vivre avec elle ! 

Je ne vous mentirai pas, ce n’est pas le genre de livre que je serais allé chercher par moi-même, parce que ce n’est pas vraiment mon style habituellement. Mais quand on m’offre de lire un livre d’une auteure que je ne connais pas, je ne peux pas m’empêcher d’accepter, peu importe le genre, le style ou la nationalité de ce roman ! C’est ce qui met du piquant dans ma passion, c’est aussi ça qui me fait aimer la lecture ! 

Passage de la violette a L’edelweiss, c’est l’histoire d’une famille unie, qui a surmonté maints obstacles mais qui n’a jamais abandonné leur rêve. Décider du jour au lendemain de partir afin de vivre de sa passion n’est pas une chose facile à accomplir, mais eux, ils l’ont fait. Grâce à leur force, leur amour et leur courage ils ont réussi à réaliser leur rêve ! 

Une histoire, une vie, une passion, du courage, de la force et une famille unie… voilà ce que représente ce roman ! J’ai beaucoup aimé cette courte lecture qui m’a permis de m’envoler vers Toulouse pour quelques heures. 

Merci à l’auteure : Francoise Deixonne pour l’envoi !

Pour acheter ce livre :

Récapitulatif 2017 et résolutions de 2018

Récapitulatif de 2017

L’année 2017 est déjà terminée ! C’est fou à quel point les années passent vite lorsque l’on atteint un certain âge : P ! Surtout quand pleins de choses nous arrivent en une seule année ! 

Comme vous le savez tous, 2017 n’a pas été de tout repos de mon côté, mais je sais que ce qui vous intéresse c’est surtout mon année littéraire ! Si je devais décrire cette année en un seul mot, je dirais : Prospérité… Pourquoi ? Et bien parce que mon blog est devenu un site, j’ai ouvert le coin jeunesse et il est devenu aussi important que le site mère. Il y a aussi mes partenaires que je ne veux surtout pas oublier, les réponses positives que j’ai reçues m’ont rendu heureuse et très fière de ce que j’ai accompli depuis 2016. Au-delà des mots est mon dernier bébé et j’ai encore du mal à croire qu’il aura 2 ans au mois de mars : P

En 2017 j’ai une fois de plus communiqué avec des auteurs, des relationnistes de presses, des blogueurs et des gens extraordinaires ! J’aurais tellement aimé pouvoir aller au salon du livre de Québec et de Montréal enfin d’en rencontrer quelques-uns, mais malheureusement, certaines choses ne sont pas possibles quand on est loin !

Finalement, après 121 livres lues, je suis très heureuse de constater que j’ai réussi à atteindre mon objectif qui était de lire 100 livres en 2017 ! Évidemment tous les livres n’ont pas été chroniqués car il fut un moment ou je manquais de lecture et je me suis permise une petite gâterie en relisant la série Twilight et quelques livres que j’avais dans ma Biblio qui me faisait de l’oeil depuis un moment ! 

Résolutions pour 2018

* Lire 130 livres

* Atteindre les 1000 abonnés sur ma page facebook

* Maintenir mon agenda littéraire à jour

* Que mes enfants lisent un total de 50 livres (ensembles)

* Nourrir un peu plus mon compte instagram

* Maintenir mon compte twitter à jour

Vais-je réussir à atteindre tous mes objectifs ??? Il suffit de rester connecté à Au-delà des mots pour le savoir 😉

Bonne année 2018 à tous !!! 

 

Les éternels : Amitié

Quatrième de couverture

Apprentie éternelle, Stella fait un stage dans un petit village où les habitants sont frappés d’un mal étrange. Leur bonne humeur semble s’évaporer un peu plus chaque jour! La jeune fille parviendra-t-elle à leur redonner le sourire ? Le tout sous une nouvelle identité ! Pas facile pour elle de se retrouver seule, alors que ses meilleurs amis sont à des centaines de kilomètres…

En plus, on dirait que chaque bonne action de Stella provoque une catastrophe… Est-ce sa faute ? Un ange peut-il porter malheur aux humains?

L’amitié, la vraie, est plus forte que n’importe quel sort. Espérons que Stella et ses amis le découvriront à temps!

Mon avis

J’avais beaucoup aimé le tome 1 des éternels, ça fait différent de lire un livre sur des anges, sur leurs métiers et sur leurs fonctions sur terre !

Dans ce second tome, Stella doit continuer son apprentissage concernant sa toute nouvelle vie, on l’envoie dans un petit village afin de faire augmenter l’indice de bonheur ! Un stage qui au départ semblera facile, par contre, il y a quelque chose qui cloche, toutes ses bonnes actions se terminent en malheur sans qu’elle comprenne pourquoi… une force maléfique semble vouloir s’en prendre à elle et aux personnes qui l’entourent.

Stella aidé de ses fidèles amis, Raphaël, Emmanuelle et Victoria parviendront à élucider le mystère. Les 4 amis réussiront-ils leur stage, étant donné qu’ils ont transgressé certaines règles ? Une chose est certaine, Stella est vouée à une vie d’ange bien mouvementée !

La série Éternels risques de devenir l’une de mes séries coup de cœur à coup sur ! J’adore la plume de l’auteure, tout ce qui touche les anges et je sens que j’en ai encore beaucoup à apprendre de leur style de vie ! J’ai très hâte de poursuivre ma lecture !

Merci à

  

Pour vous procurer ce livre