Sisterhood – Vengeance à temps partiel

En partenariat avec :

Quatrième de couverture

La vie est totalement injuste. La majorité des femmes le savent, mais que peuvent-elles y faire ? Des miracles… si elles font partie du Sisterhood. Dévastée par la mort tragique de sa fille frappée par un chauffard fou qui a bénéficié de l’immunité diplomatique, la richissime Myra Rutledge décide de former un cercle secret : le Sisterhood. Ce groupe réunit sept femmes fort différentes les unes des autres, mais partageant une colère noire découlant de préjudices dont elles sont victimes. Elles se donnent comme objectif de se faire justice elles-mêmes… et la fin justifie les moyens ! Si dans l’adversité certaines s’écrasent, d’autres se relèvent et passe à l’action – ou partent à la guerre ! Présentant des héroïnes fortes, les unes dans la fleur de l’âge, les autres plus matures et ayant une longue expérience de vie, la série Sisterhood s’adresse à un très large lectorat féminin constitué de lectrices de 30 ans jusqu’à 70 ans et plus.

Mon avis

Aujourd’hui, nous sommes témoins de plusieurs sortes de crimes qui sont souvent ( trop souvent ) mis de côté pour des raisons parfois difficiles à concevoir ! Meurtres, délit de fuite, viol et j’en passe.

Myra est sur un petit nuage, le jour de sa fête, elle retrouve au restaurant sa fille Barbara ainsi que sa fille adoptive Nikki, alors que Barbara lui annonce une grande nouvelle qui la réjouit, un terrible drame s’abat sur elle ! Myra sera anéantie et sera incapable de sortir de sa torpeur. Malgré toutes ses bonnes volontés, même Nikki ne sait plus quoi faire pour la soulager. La seule chose qui pourrait l’aider est :  que justice soit rendue…

Dans ce roman, nous sommes aux premières loges d’une histoire de femmes qui demandent justice ! En fait, elle ne le demande pas, elles se font justice carrément, et elle ne passe pas par 36 chemins pour arriver à leurs fins ! Grâce à Myra, à Charles et à Nikki absolument tout leur semble possible, peut-être réussiront-elles à se rendre justice, mais aussi à retrouver la paix dans leur âme et dans leur cœur ?

Les 7 femmes sont brisées chacune à leur façon, mais le lien qui les unis est plus fort que tout ! Malgré le fait qu’elles étaient de pures inconnues au départ, elles réussissent à se faire confiance et à s’entraider l’une l’autre ! La vengeance sera douce… ou peut-être pas, mais une chose est sure, elles ne laisseront pas les criminels filer aussi facilement !

Chick-lit, histoire d’amour, drame et suspense voilà ce qui définirait parfaitement ce livre !  J’ai très hâte de lire la suite, et voir où tout ceci va les mener !

Pour vous procurer ce livre

Les Eternels – Le don

 En partenariat avec :

Quatrième de couverture

Moi, un ange ? C’est impossible, maman ! – Eh oui, ma Stella ! Tu as hérité du même don que moi. Et, maintenant, tu dois apprendre à t’en servir. Tu iras dans une école spéciale où on t’enseignera à prendre soin des humains. Mais tu devras être très prudente ! Personne ne doit deviner ce que tu es réellement… *** Stella découvre ainsi le monde fascinant des éternels. Elle s’y fait des amis, mais aussi des ennemis dont elle devra se méfier. Manipulé par les forces du mal, quelqu’un autour d’elle devient très menaçant Mais qui ? Pour se protéger, la jeune fille décide de mener son enquête seule. Quel courage ! Stella parviendra-t-elle à voler de ses propres ailes, dans cet univers inconnu ? Les Eternels est une collection de livres qu’il est possible de lire dans l’ordre ou pas, pour le simple plaisir de nous évader du quotidien pendant quelques heures et d’ouvrir notre coeur à la magie des anges qui nous entourent !

Mon avis

Premièrement, j’aimerais vous dire que la couverture est tout simplement sublime ! Voir un livre comme celui-ci dans une librairie je pense que je l’achèterais juste pour ça ! Mais ce qui est encore plus merveilleux, c’est que la couverture est à l’image du livre à 100 %. Tout en douceur, on fait connaissance avec Stella, sa mère, et leurs grands secrets ! Et si les anges étaient véritablement parmi nous, à essayer de contrôler le mal qui règne sur terre ?

L’action commence assez rapidement, aucun répit pour la jeune et douce Stella ! Elle apprend très vite sa destinée et ce qu’elle est réellement, puis elle introduira sa nouvelle école avec des cours de vol, de jeux vidéo, d’infiltration, Stella en apprendra de toute sortes dans son nouveau rôle, nous rendant même parfois jaloux de son parcours scolaire !   Malgré son entrée précipitée dans le nouveau monde auquel elle appartient, elle devra essayer de faire confiance aux gens qui l’entourent et elle devra se fier à son seul bon jugement ! nouvelle école, nouveaux amis, toutes des choses auxquelles elle est habituée, mais la jeune fille n’en sera pas plus tranquille… 

Lorsque j’ai commencé ma lecture, Lindsay m’a demandé si ce serait un livre qu’elle pourrait lire, évidemment la couverture lui a plu énormément. Je lui ai dit que probablement que oui ! Après l’avoir terminé je suis encore plus certaine de ma réponse, je suis certaine que ce livre plaira autant aux plus jeunes, qu’aux plus grands ! Pour mon premier livre de Priska Poirier j’ai été très choyer ! En plein mon style de livre ! Son écriture est franche et fluide ! J’ai beaucoup aimé ma lecture et j’ai hâte de lire la suite !!!

Pour acheter ce livre :

Je t’aime…moi non plus

 

En partenariat avec 

Quatrième de couverture

Jenny Langelier s’était promis une année d’études paisible et sérieuse. Le plan était parfait, jusqu’à ce soir-là. Bousculée sur un plancher de danse, elle tombe dans les bras de Sacha Cartier. Mystérieux et discret, cet étudiant un peu étrange devient rapidement sa raison d’être. Tout semble si magique lorsqu’elle se trouve auprès de lui ! Pourtant, la jeune universitaire constate rapidement qu’un mal de vivre habite son amoureux. Elle devra, bien malgré elle, apprendre à jongler avec sa démesure. Mais à quel prix ? Au gré de ses humeurs, Sacha se réfugie derrière sa guitare, seul endroit où la souffrance n’existe pas. Son frère Rick, garçon flamboyant transporté par une soif de vivre, vient mettre un peu de légèreté dans son lourd quotidien. Et si Jenny arrivait à incarner la lumière dans la tourmente ? Un drame romantique où la bipolarité est abordée avec doigté et subtilité. Une histoire qui laissera le lecteur vibrant d’émotions…

Mon avis

La dépression et les troubles bipolaires font souvent peur… Ce qui nous effraie, c’est qu’une personne dépressive ne guérira jamais complètement, c’est épuisant pour une personne atteinte, mais aussi pour tous les gens qui l’entourent. Il faut quand même voir le bon côté des choses, elle réussira à apprendre à vivre avec, à apprivoiser son mal, mais la route est longue et périlleuse avant de savourer la gloire d’avoir réussi à surmonter les obstacles qui rendent la vie si difficile pour certains.

Le roman de Catherine nous démontre une facette dans la vie de ces personnes qui souffre à l’intérieur et qui combatte sans arrêt leurs pensées ! Une façon saisissante de montrer au monde entier ce que sont réellement les troubles bipolaires.

Ce roman m’a drôlement fait penser à la vie de Johny Cash… Ce film est venu me chercher, et ce roman m’a complètement chamboulé ! Moi qui m’attendais à un chick lit, eh bien j’ai eu beaucoup plus que cela ! Je suis tombée sous le charme de Sasha et Jenny mais aussi de tous les personnages qui les entourent ! J’ai aimé la Facon que l’auteure avait de changer d’un personnage à l’autre afin de nous faire découvrir un petit peu de la vie de chacun, de leur façon de penser, ou d’agir face aux situations qui se présentaient à eux ! Je me suis attachée à Jenny, j’ai vécu ses émotions et j’ai essayé de me mettre à sa place face aux agissements de Sasha, je me suis souvent posé la question : Et moi dans cette situation, comment j’aurais réagi ? Pour ce qui est de Sasha, je n’ai pu m’empêcher d’avoir des sentiments partagés face à ses actes, parfois je me surprenais à le féliciter, d’autrefois j’aurais voulu entrer dans le livre et lui dire qu’il était peut-être le temps d’allumer ! Une chance que ses frères étaient là pour l’aider à y voir plus clair !

Finalement, Catherine Bourgeault nous offre une histoire bouleversante mais en même temps enivrante, lorsque je suis tombé sur la dernière page et que j’ai réalisé qu’il y allait avoir un second tome j’étais fâcher, mais tellement contente en même temps ! déçue d’avoir terminé le livre, surtout avec cette finale… Mais tellement heureuse de savoir que je retrouverais tous les personnages pour la suite !

Bref, « Je t’aime… moi non plus » Est définitivement un coup de cœur ! Pour un premier livre de cette auteure, j’ai été gâtée et ma liste d’envie vient de s’agrandir d’un coup ! Je dois absolument me procurer les autres livres de cette auteure !!!

Pour vous procurer ce livre

Spectral Tome 1 et 2

En partenariat avec :

Quatrième de couverture

Tome 1 : Delphine a dix ans. Ses parents viennent de périr dans l’incendie de la maison familiale, et la fillette doit désormais vivre au ranch Corrigan, une ferme appartenant à sa tante, Julie Corrigan. Or, avec l’arrivée de Delphine, le mystère se met à planer.Au domaine Corrigan, les événements étranges se succèdent à un rythme infernal, mais nul n’en connaît la cause. Profondément ébranlée, Julie s’en remet à la psychologue Brijit Baskanegan et au folkloriste Samuel Vincent pour tenter de dénouer l’impasse. Cependant, Brijit et Samuel ont à peine le temps de lancer leur enquête que, coup de théâtre, Julie et son mari sont retrouvés assassinés, leur jeune fils de sept ans est porté disparu et Delphine, pour sa part, est plongée dans un profond coma. À court de solutions, la police demande à Brijit d’utiliser son extraordinaire don télépathique pour infiltrer le cerveau de l’orpheline léthargique dans l’espoir de relever des indices. Est-ce dans la mémoire de Delphine que se cache la clé de ces troublantes énigmes?

Tome 2 : Sarah est en proie à une profonde mélancolie depuis la mort accidentelle de son jeune fils Olivier. Dans l’espoir de retrouver un certain équilibre émotionnel, elle quitte son mari puis déménage à la campagne. Elle s’installe dans un grand chalet situé à Val-des-Limbes, petite municipalité du Centre-du-Québec, à la recherche d’une paix qui ne viendra pourtant jamais. Ses valises sont à peine posées que plusieurs phénomènes étranges viennent hanter son quotidien. Dès lors, Sarah se sent oppressée par des entités surnaturelles au point de sombrer dans une folie démentielle. Résolu à percer le mystère, l’occultiste Samuel Vincent, un ami de Sarah, fait appel à sa collaboratrice de longue date, la psychologue Brijit Baskanegan. Ensemble, ils mèneront une enquête durant laquelle apparaitra le spectre d’un redoutable tueur en série sorti tout droit des ténèbres du XIXe siècle. Les deux héros feront aussi une macabre découverte qui permettra de lever le voile sur une série d’intrigues dont l’ancien hôpital psychiatrique de la région fut le théâtre. Mais toutes ces prouesses seront-elles suffisantes pour sauver l’âme de Sarah?

Mon avis

J’adore quand un auteur m’écrit pour me demander de lire un de ses romans ! Ça me rend fière de ce que j’ai accompli depuis le début de mon aventure ! Monsieur Booshay en fait parti ! Lorsqu’il m’a envoyé la description de ses romans, j’étais très excité à l’idée de lire quelque chose de nouveau, mais aussi parce que je ne lis pas beaucoup de livre qui touche le paranormal ! J’adore pourtant tout ce qui touche les histoires insolites, le paranormal et les trucs qui font peur ! (Même si je suis une peureuse de nature). J’ai écouté plusieurs émissions et des films de ce genre, mais lire un livre… ça m’arrive très rarement !

Monsieur Booshay à une très belle écriture, des détails précis et des descriptions justes qui font en sorte qu’on embarque dans l’histoire dans tous les sens du terme ! Lire ce genre de livre avant d’aller dormir n’était peut-être pas une si bonne idée !

Dans les 2 premiers tomes, nous retrouvons la psychologue Brigit Baskanegan ainsi que Samuel Vincent, un folkloriste. Ensemble, ils essaient de percer des mystères paranormaux ! Grâce à la technologie, Brigit réussit à entrer dans la tête de ses patients, elle parcourt leurs souvenirs afin de découvrir où se trouve l’élément déclencheur de leur état psychologique endommagé. Mais ce n’est pas aussi facile car elle fait face aussi à d’étranges phénomènes que même les plus grands spécialistes n’arrivent pas à comprendre ! Sans qu’elle le désire vraiment, les problèmes des autres s’accumulent à ceux qu’elle a déjà et la rende à son tour encore plus vulnérable !

Pour tous ceux qui aiment les histoires qui donnent froid dans le dos, les phénomènes paranormaux, les fantômes, les objets sacrés et les entités malveillante et bien cette série saura assurément vous apporter ce que vous recherchez. De plus, tout se passe au Québec, ça donne encore plus de frissons !

Dans mon cas, j’ai beaucoup aimé ma lecture, ça m’a sorti de ma zone de confort et ça me donner le gout de regarder un bon film d’horreur ! Et que dire de la fin… Et bien je pense que l’auteur à comme défi de nous faire dresser encore plus le poils sur les bras 😛

Pour vous procurer ces livres

  

Bilan de Septembre 2017

 

 

Mais quel magnifique mois de septembre ! Premièrement, le retour des enfants à l’école ! Je les adore mes cocos mais je vous dis que de reprendre la routine n’était pas un luxe ! Recommencer à se coucher tôt, recommencer à lire le soir avant le dodo ! Cette année j’ai pris une nouvelle initiative avec mes enfants, à chaque soir, chacun a l’obligation de lire 15 minutes dans son lit ( ou dans notre espace lecture en bas ) avant de dormir ! Certains soirs, je laisse mon plus jeune regarder des livres seuls et je fais le tour des chambres… Je laisse Madyson me lire quelques pages, je lis quelques lignes pour Lindsay et je demande à Dylan de me raconter le livre qu’il lit ! Croyez le ou non, mes enfants ont toujours super hâte à leurs « 15 minutes de lecture »! Parfois quand je n’ai pas le temps de faire le tour à cause des fameux lunchs, des soirées plus charger, ou quand je lis avec Shayne,  les enfants sont déçus bien entendu, mais lorsque je vais leur donner mes bisous je ressens une telle fierté de voir qu’ils ont lu, 1 ou 2 pages ou parfois même un chapitre complet ! C’est tellement enivrant de constater que c’est faisable de redonner le goût de la lecture aux jeunes !!!

Le mois de septembre c’est le mois du retour à l’école, à la routine, mais aussi le moment dans l’année où je me dis : enfin fini les vacances, je vais recommencer à recevoir des services de presse plus souvent  😀 Je sais je suis impitoyable, mais quand je reçois 3 livres dans la même semaine c’est comme : HO MY GOD C’EST COMME LE JOUR DE NOËL !!!!!! Et mon conjoint est totalement découragé haha ! Il me dit tout le temps : Vas tu vraiment lire tout ça ? et moi de penser : hiiii seigneur est ce que je vais avoir le temps de tout lire dans les temps…. Et à la fin du mois, quand j’ouvre mon bullet journal, que je découvre ma page : DÉFI 100 LIVRES POUR 2017 et que j’écris les titres des 9 livres que j’ai lus en septembre je me rend compte que je me sous-estime largement… Et à ce moment je me dis, est-ce si important d’avoir lu 9 livres durant le mois ? Et bien non, ce n’est pas ce qui est le plus important… Le plus important dans mon cas c’est que sur ces 9 livres, il y en a pas un seul que je n’ai pas aimé, aucun ne m’a déçu et surtout je n’ai pas trouvé ça ennuyant de les lire !

Le plus merveilleux dans tout ça, c’est la joie d’avoir découvert de nouveaux auteurs, d’avoir rêvé des personnages de la série enchantement, c’est d’avoir pleuré avec Abigaël, d’avoir imaginé les visages des sorcières de Salem, c’est d’avoir fait le tour de Toronto avec Gaëlle, d’avoir combattu des êtres maléfiques avec Tom. C’est aussi d’avoir compris la hiérarchie des loups avec Pam, d’être retourné en arrière lors de mes débuts avec mon amoureux grâce au livre Le Pacte ! C’est de réaliser que ma fille de 10 ans se retrouvera probablement à la place des 6 amis des « 6 doigts de la main » dans pas si longtemps :O Et finalement, c’est d’avoir découvert une nouvelle facette du grand pont de Québec !!!

Ce mois-ci également, j’ai envoyé ma chronique des royaumes du Nord à Gallimard ! TSÉ LA MAISON D’ÉDITION QUI À PUBLIÉ HARRY POTTER !!!!!! Je ne peux vous exprimer toute le stress qui se passe dans ma tête présentement ! J’aimerais tellement avoir une réponse positive !!!!

Enfin, au mois de septembre, j’ai reçu plusieurs livres qui me regardent sagement dans ma bibliothèque et qui me crient : OUVRE MOI !!!! et là je les regarde et j’ai peine à me décider… par lequel je vais donc commencer 😛 

Donc… Au courant du mois de Septembre, j’ai lu : 9 livres pour un total de 4002 pages ! Un magnifique mois de septembre !!!

MERCI À MES PARTENAIRES DE SEPTEMBRE