Le début de la fin T-5 Lien Céleste ( FINALE )

Pour les chroniques des autres tomes

     

    

Quatrième de couverture

Notre dernier périple chez les sorciers s’annonce plutôt mouvementé. Aux dires de notre arrière-grand-mère Maeva, tout devrait bien aller. Elle s’est personnellement assurée de la loyauté des cercles et il ne reste que Tria et Leo à trouver… Mais, ce n’est visiblement pas le cas. Quelque chose de gros et de mauvais nous attend… Qui sont réellement Tria et Leo? Comment se terminera cette aventure?
Extrait :  « Écoute-moi attentivement Tia, prononce une voix familière. Les dieux m’ont permis d’utiliser ton rêve pour te faire parvenir un message. Je ne peux ni répondre à tes questions ni t’entendre. Je ne peux te transmettre ce message qu’une seule fois, alors écoute-moi bien et, bientôt, nous pourrons discuter toutes les deux… Vous devez rapidement faire vos apprentissages de nécromancie; quand ce sera fait, vous devrez me sommer. J’aurai des choses à vous dire à tous les quatre dès que j’aurai fini mes recherches… Je suis présentement sur la piste de la dernière prophétie. Ce n’est qu’une question de temps avant que je sache où elle est. D’ici là, vous devez maitriser la nécromancie; je pourrai alors vous communiquer son emplacement… »

Mon avis

Je me rappellerai toujours le premier contact que j’ai eu avec Ellen, amical, chaleureux et tellement d’excitation de pouvoir mettre le grappin sur le premier tome de sa série qui ne m’a jamais déçu ! Lorsque je prends du recul, je réalise à quel point elle m’a gâtée ! Comme je n’ai pas pu l’encourager en achetant ses livres, je peux quand même l’encourager en vous incitant fortement à acheter, à lire et relire sa série !

Étant donné que je n’aime pas faire des chroniques sur des finales de série, je serai brève ! Dans ce dernier tome du début de la fin, nous en apprenons un peu plus sur Lou et nous suivons son cheminement vers sa nouvelle destinée ! En plus de revenir sur des situations qui ont précédés dans les tomes d’avant, Ellen ne nous laisse aucun sursis et nous en fait voir de toutes les couleurs ! Des évènements inattendus surviennent à un rythme infernal et nous sommes pris de court plus d’une fois ! Si je devais qualifier ce dernier tome je n’hésiterais pas à nommer ces mots courts mais parfaitement représentatifs : Rebondissement, amour, loyauté, MALADE !!!! Bref j’ai adoré… comme tous les autres d’ailleurs !

Au final, le seul point negatif que j’y retrouve, c’est que c’est terminé maintenant… Tia, Luca, Lou et Pam vont terriblement me manquer ! Par chance ils seront toujours là, pas loin dans ma bibliothèque afin que je relise leur histoire ! Pour terminer, j’aimerais seulement remercier Ellen de m’avoir accordée sa confiance, Le début de la fin est sans aucun doute l’un de mes plus grands coups de cœur !

Un grand, un immense merci à Ellen vaillancourt pour ce partenariat !

( Clique sur l’image pour te rendre sur son blog )

Pour acheter ce livre ( et toute la série tant qu’a faire !!! )

Les sorcières de Salem T-6 Les pierres d’Éops ( FINALE )

Quatrième de couverture

Afin de partir à la recherche de la redoutable Tituba, les sorcières de Salem et leurs alliés doivent rassembler les pierres d’Éops, mais avant tout, retrouver Harvey, Jack et Joshua, les anciens compagnons d’Ezra. Cette quête les conduira de l’orphelinat de Crackwick jusqu’en Angleterre, là où tout a commencé.

Rose Parris continue de communiquer avec sa fille par le biais de ses rêves. La défunte aidera d’ailleurs son enfant à retrouver les garçons que l’on recherche désespérément. Pendant ce temps, une nouvelle rencontre, un sorcier du nom de William, se montre sympathique à la cause des sorcières.

L’ancien clan se réunit pour se rendre à la Barbade, où il se mesure à Tituba dans un affrontement ultime. L’espoir de la mettre une fois pour toutes hors d’état de nuire motive les troupes. Mais le parcours ne se fera pas sans embûches… 

Mon avis

Que dire de cette série que je n’ai pas encore dit .

Les sorcières de Salem est une série composé de 6 livres, tous aussi bons les uns que les autres ! Dans ce dernier opus, Ed, Abigail, Betty et Ezra veulent en finir une bonne fois pour toutes… éliminé Tituba est la dernière tâche qu’ils veulent terminer avant de pouvoir vivre leur vie comme bon leur semble ! À la recherche des pierres d’Éops manquantes, nos 4 amis partiront vers des contrées inconnues afin de terminer leur mission ! De belles rencontres surviendront mais aussi des obstacles à surmonter. Évidemment ils n’en sont pas encore au bout de leur peine !

En 2017-2018, Millie Sydenier a pris une grande place dans mon cœur de lectrice ! Après être tombé en amour avec le premier tome, elle m’a surprise de plus en plus à chaque fois ! Maintenant,  6 livres plus tard, je peux affirmer haut et fort que sa série est sans contredit un immense coup de cœur !

C’est avec beaucoup de peine que je constate que j’en ai terminé avec cette série… Mais je vais la relire ça c’est certain !

Je recommande très fortement cette série à tous les fanatiques d’histoires de sorcières mais aussi à ceux qui veulent faire le grand saut dans ce style littéraire ! Vous ne serez pas déçu je vous le promets !

Merci énormément aux éditions jcl pour l’envoi de ce dernier tome, mais aussi pour tous les autres ! 

Pour acheter ce livre ( et tous les autres )

Jelly bean

Quatrième de couverture

Portrait d’une génération en mal de repères, Jelly bean offre une prose authentique et dénuée d’inhibitions. Un texte où se côtoient obsession de la beauté et modèles féminins variés, dans un dialogue marqué tantôt par la démesure, tantôt par la magnificence. Grâce à une langue crue qui invite le lecteur dans une proximité où les sensations sont exacerbées, Virginie Francoeur propose ici un premier roman explosif. Ophélie, enfant unique, a reçu une solide éducation catholique dans un pensionnat pour filles. Lorsqu’elle fait la rencontre de Sandra, danseuse nue en manque de tendresse, elle en perd rapidement son innocence. Sandra devient la grande sœur qu’elle n’a jamais eue, entraînant Ophélie dans les milieux glauques de Montréal. Djamila, fille d’immigrés algériens, élevée dans la tradition musulmane, les fascinera. Inséparables, les trois filles plongent sans retenue dans des aventures qui défient le quotidien pour réinventer le sens profond de leur réalité. À travers amours et trahisons, voici le destin de trois BFF qui verront leurs dérives les rattraper jusqu’au jour où tout bascule.

Mon avis

  J’étais très intrigué par ce livre, j’aime les histoires qui sortent de l’ordinaire et qui me sortent de ma zone de confort ! Par contre, Jelly Bean n’est pas venu me chercher autant que je l’aurais souhaité ! J’aurais peut-être aimé en savoir plus sur le passé d’Ophélie et Sandra, savoir pourquoi elles s’étaient embarqué dans la ronde du « sex bar »

Voyage dans le sud, sortie dans des endroits chics et peuplée de personnalités importantes, un rêve pour certaines jeunes femmes, mais est-ce bien une vie de rêve ? Ophélie et Sandra vivent de Jelly Bean, de sexe et d’argent… Des aventures parfois un peu douteuses font en sorte qu’Ophélie commence à voir le côté plus sombre de sa vie de débauche, quoique Sandra ne semble avoir aucune crainte, celle-ci a peur pour elle et pour son amie !

Même si le roman en tant que tel n’est pas un coup de cœur, j’ai vraiment beaucoup aimé l’écriture de l’auteure ! Elle n’a pas hésité à écrire dans le « gargon québecois », une bonne façon de ramener une lectrice comme moi dans son petit coin de pays ! J’ai beaucoup aimé sa façon de rendre ses personnages réelles, grâce à son écriture unique, c’est certain que je surveillerai les prochains romans de Virginie !

Au final, j’ai passé un très bon moment lecture et j’ai eu beaucoup de mal à ne pas le lire d’un seul trait… On veut connaître la suite, savoir ce qui va se passer avec les deux jeunes femmes, mais la fin m’a fait un peu grincer des dents 😛

Merci à Mireille bertrand ainsi qu’aux éditions druide pour ce partenariat !
 

Pour acheter ce livre :

Comment se débarrasser du marié ?

Quatrième de couverture

Alors qu’elle devrait se réjouir du mariage à venir de sa soeur, Rachelle cherche à tout faire foirer. Pourtant, elle adore sa cadette. Qui ne l’aimerait pas ? Dotée d’une bonté infinie et de jambes interminables, Mireille frôle la perfection. C’est dire qu’elle aurait pu choisir n’importe qui. Malheureusement, l’élu de son coeur est l’infidèle Jonathan, un séducteur invétéré. Le seul défaut de Mireille, c’est sa naïveté. Rachelle entreprend donc un projet aussi complexe que rocambolesque : se débarrasser une fois pour toutes du marié. Avec l’aide de Virginie, son amie à l’allure gothique habituée aux aventures traumatisantes, elle se dévouera corps et âme pour dénoncer les agissements déplacés de Jonathan envers la gent féminine, y compris sa future belle-soeur ! Les filles parviendront-elles à convaincre Mireille de renoncer à ses projets de mariage ? Rachelle passera-t-elle simplement pour une célibataire jalouse ? Et si la conspiratrice se découvrait, entre deux manigances, une mission romantique plus personnelle ?

Mon avis

Comme vous le savez, je suis devenu accro à la chick-lit ! Dernièrement j’en ai lu probablement plus que mon genre littéraire de prédilection ( le fantastique). Je retrouve dans ce style de lecture quelque chose que je ne retrouve pas ailleurs… Probablement le fait que je n’ai aucun stress à savoir ce qui va se passer avec les personnages, je passe simplement de bons moments et j’adore ça ! 

Dans « comment se débarrasser du marié », Rachelle se donne corps et âme dans sa mission : faire en sorte que sa sœur ne se marie pas à Jonathan ! Nous en venons à détester ce coureur de jupons et espérer qu’elle réussisse son contrat ! Mais l’histoire ne tourne pas seulement autour de ça et c’est ce qui m’a accroché ! En plus de son défi séparation, elle doit aussi aider sa meilleure amie Virginie à coincer son mari en plein délit d’infidélité et puis pourquoi ne pas essayer de se trouver un homme pour elle tant qu’à y être ! Rachelle n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs ! 

Tout au long de ma lecture, j’étais persuadé que je connaissais la fin, je me disais : c’est sur que c’est ça qui va arriver, c’est trop prévisible ! Eh bien je me suis trompé sur toute la ligne ! Une finale qui nous fait encore plus aimer le roman ça je vous l’assure ! 

Finalement après avoir lu mon tout premier roman de Marie-Claude Martel je suis tombé sous le charme de sa plume ! Encore une auteure à surveiller car c’est certain que sa série « homme à parier » se faufilera dans ma wishlist ! 

Merci aux éditeurs réunis pour ce partenariat

Pour acheter ce roman

Évasion – tome 1

Quatrième de couverture

Et toi, en sortirais-tu vivant ?

— Chers participants, je vous souhaite la bienvenue à Escape, le jeu qui vous donne soixante minutes pour vous évader. Si vous réussissez, vous vivrez ; si vous échouez, vous mourrez ! Vous êtes tous consentants à jouer au péril de votre vie ? — Oui ! crie le groupe d’une seule voix. Un bruit attire soudainement notre attention. Vers le haut du mur, un écran géant se dresse. On y voit Victor, ligoté à une chaise, qui s’adresse à nous. — Faites tout ce qu’ils vous disent. Ils vont me tuer ! Tess, je t’en supplie, ce n’est pas un jeu, je te jure qu’ils vont vraiment me tuer ! Des amis en mal d’aventure prennent part à un jeu d’évasion inoffensif en apparence. Au fil des directives qui leur sont données et des horreurs auxquelles on les soumet, ils comprennent bientôt qu’ils font face à des menaces bien réelles. À mesure que passent les minutes, les règles du jeu changent… et le piège se referme sur eux. Qui survivra aux insurmontables épreuves qui leur sont lancées ? Quelle sera la limite à franchir pour sortir indemne de ce qui risque d’être leur tombeau ? Tess, Korey, Shay, Jaymee, Mila, Cody et Tyler devront réussir leur évasion… ou faire face à leur fin tragique. Auteure prolifique maniant l’art du suspense, Sylvie G. met ici sa plume mordante au profit d’une nouvelle série en deux tomes à glacer le sang.

Mon avis

Si vous avez le goût de lire un livre qui vous en fera voir de toutes les couleurs, celui-là sera parfait ! La quatrième de couverture m’intriguait au plus haut point ! moi qui adore les énigmes et les émissions de téléréalité ! Mais détrompez-vous, on est loin des chicanes de fifilles et des gars au gros bras : P

Dès qu’on commence le livre s’est très difficile de le lâcher, tellement que j’ai passé ma journée de vendredi au camping à lire dans la face de mon chum et des enfants : P. mon chum me demandait à toutes les 10 minutes : Pis qui est mort ? C’est définitivement un livre qui accroche, même pour les fans de monde imaginaire comme moi !

Quand Tess et sa gang décident de se lancer dans un défi d’évasion, ils s’attendent à vivre des émotions fortes, du challenge et d’avoir l’adrénaline dans le piton ! En effet, la recette est parfaite pour vivre une soirée haute en couleur ! Alors que l’aventure commence d’une manière assez convaincante, ils se rendent vite compte qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans tout ça ! Des événements douteux et des accidents surviennent… ils réalisent donc que leur vie est en jeu et ce n’est plus un challenge ! 

Je ne connaissais pas la plume de Sylvie G. Honte à moi-même ! Même si je ne suis pas une fanatique de livre de ce genre, celui-là je l’ai ADORÉ ! Mais quelle fin ! HO MY GOD !Je ne vous en dévoile pas plus mais si vous êtes à la recherche de sensations fortes et de frissons ce livre est fait pour vous ! Ha et en passant… c’est le tome 1 alors il va y avoir une suite !!!!!!

Merci aux éditions jcl pour le partenariat

Pour acheter ce livre :