Bien roulée… et future mariée

Quatrième de couverture

Ça y est, je suis folle comme d’la marde ! L’homme de ma vie, celui avec qui j’habite depuis un an, m’a demandée en mariage !!! Je vais pouvoir descendre l’allée sous les yeux de cent mille invités, vêtue d’une robe blanche immaculée dont la traîne n’en finit plus, dans un lieu romantique à l’os, avec un buffet somptueux et du champagne hors de prix…

STOP ! Ça, c’est dans ma tête. Dans celle d’Arnaud, c’est pas mal différent… Mais je suis certaine que je peux le convaincre d’organiser la noce de mes rêves. De toute façon, le mariage, c’est une affaire de fille !

J’aurai besoin du soutien de ma grande amie Margo. Mais, depuis que la cigogne est passée chez elle, il faut quasiment prendre rendez-vous un mois d’avance pour se voir. Et, avec l’adorable fille d’Arnaud qui habite chez nous une semaine sur deux, je manque de temps pour tout prévoir.

Une chance que je peux compter sur mes parents pour m’aider. Quoiqu’ils s’investissent peut-être un peu trop, finalement. Ça fait presque peur.

Je suis donc une femme comblée, toujours trop ronde, et amoureuse comme jamais. Je vis vraiment d’amour et… de vin ! Alors, je lève mon verre aux nouveaux défis, aux éternels problèmes, à mes nombreux ennuis, à ma culotte de cheval, mon double menton, mon gras de bras et… ah oui ! À mon mariage !

Mon avis

Comme à mon habitude, aussitôt reçu, aussitôt lu… Je l’ai amené en camping parce que je savais que ce serait la lecture parfaite pour passer un bon moment lecture dehors, au soleil avec le bruit de la nature autour de moi ! Seul hic, il s’est lu un peu trop rapidement à mon goût 😛

Retrouver Rosaline fut pour moi un vrai délice ! Un second tome à la hauteur de mes attentes et plus encore ! J’adore ce personnage, sa maladresse et ses répliques me font rire à chaque fois ! Il est tellement facile de se retrouver dans chacun de ses gestes, chacune de ses pensées, une femme comme moi peut facilement s’identifier à un personnage comme Rosaline, et je pense que c’est ce qui rend ce roman unique ! Même si parfois on a l’impression que tout lui tombe sur la tête en même temps, dans la vraie vie, plusieurs personnes vivent la même chose, Rosaline nous démontre que l’on peut facilement passer au travers et voir le bon côté des choses ! L’autodérision est une grande qualité selon moi ! 

Donc, dans ce deuxième épisode sur la vie de Rosaline, un mariage se prépare ! Folle et amoureuse comme jamais, Rosaline prend le tout en main malgré les quelques réticences de son fiancé ! L’endroit de la célébration, le buffet, les invités, le DJ, le gâteau et tout ce qui vient avec, elle devra tout prendre en charge mais elle déléguera quand même quelques petits détails à ses parents… Bonne ou mauvaise idée ? Une chose est certaine, ses parents m’ont aussi beaucoup manqué ! Avec tout ce qu’elle a à faire et toutes les « surprises » qui viennent avec, on ne peut s’empêcher de penser que notre Rosaline nationale s’en sort tout de même à merveille à chaque fois !

Pour terminer, je crois que je n’ai pas besoin de vous préciser que ce deuxième roman d’Annie Lambert est un coup de cœur encore une fois ! Un roman qui saura vous charmer, vous faire rire et vous rendre de bonne humeur ! Vous ne pouvez pas passer à côté de « bien roulée », si vous n’avez pas encore lu le premier tome, je vous conseille fortement de le faire le plus vite possible ! Dans mon cas, il ne me reste qu’à prier pour qu’un troisième tome voit le jour car avec la bombe que l’auteure à lancée à la fin, on ne peut qu’espérer hi hi ! 

Pour lire la chronique du tome 1

Merci aux éditions de Mortagne et communications JUlie Lamoureux

  

Pour acheter ce roman

1 weekend sur 2- tome 1 : De retour sur le marché

Quatrième de couverture

« Combien consommez-vous de verres d’alcool par semaine ? » Cette stupide question de formulaire d’assurance a suffi à me faire prendre conscience d’une chose : ma vie est plate. Moi, Caroline Dorion, trente-quatre ans seulement, je n’ai même pas le temps de boire un verre chaque semaine… Pathétique !

Ça fait deux ans que j’élève mes enfants pratiquement seule. Ça me donnait une excellente excuse pour justifier le manque de piquant dans mon quotidien. Mais là, c’est le printemps, mes hormones sortent de leur hibernation, et je veux m’ouvrir aux possibilités !

Seul problème : le marché du célibat a pas mal évolué depuis que je l’ai quitté… Mais ça va, je suis débrouillarde et bien entourée. Je peux compter sur mes amies, Béatrice et Mélanie, pour élaborer des plans douteux dignes d’ados de quatorze ans. Sans oublier mon cousin Gabriel (spécialiste de la séduction en série) et ses conseils pas toujours judicieux !

Malgré un temps de jeu limité à un week-end sur deux et une idée pas trop claire de ce que je recherche, je dépoussière mes sous-vêtements sexy et je me lance. C’est fou ce arrive lorsqu’on se laisse aller !

On peut dire que l’été qui approche s’annonce beau… et chaud !

Mon avis

Quand je reçois une chick-lit, j’ai bien de la difficulté à le laisser de côté, la plupart du temps il saute dans ma PAL sans même y avoir été invité :P. Quand j’ai reçu « 1 weekend sur 2 » je savais que ce livre serait différent ! Une mère monoparentale qui désire retrouver un semblant de vie amoureuse c’est d’actualité, et même si je suis mariée et fière de l’être j’avais drôlement hâte de plonger dans la petite vie de Caroline !

Caroline est divorcée depuis un moment, elle mène une petite vie bien tranquille et côté sexualité, c’est le calme plat ! Les fins de semaine où ses enfants sont chez leur père, elle passe la plupart de son temps à écouter des films tristes et pleurer sur son sort… Jusqu’au jour où elle et ses amies décident de faire un genre de « pacte » chacune de leur côté, elles devront rallumer la flamme, soit avec leur copain actuel ou pour Caro, trouver un homme qui lui permettra de faire redescendre sa libido ! 

Après avoir ressorti les vêtements sexy, les petites culottes noires et le rasoir, Caroline se remet sur le marché ! Un rendez-vous gallant avec l’ami d’une amie, un road trip avec le petit voisin d’a côté… Est-ce qu’il y aura un homme qui réussira à faire rebattre son cœur, ou bien ouvrir son appétit sexuel ? Après tout ce temps sans être passé sous les couvertures avec un homme, Caroline réussira-t-elle à ne pas sauter sur le premier venu ? 

Je lève mon chapeau à madame Cloutier qui signe ici son tout premier roman ! elle est allée chercher tout ce qui est le plus important dans un bon livre de fille ! J’ai rit, j’ai raconté des passages à mes amis et à mon conjoint tellement je ne pouvais pas garder ça pour moi ! Des moments cocasses comme je les aime, c’était une lecture rafraichissante et drôle, le genre de lecture que vous devez ABSOLUMENT avoir à vos côtés pour cet été ! Et en plus ce n’est pas terminé car un tome 2 verra le jour également 😀 Évidemment, je n’ai pas besoin de vous spécifier que ce livre est un coup de coeur !

Merci…

Pour acheter ce livre

 

Vérité – Tome 1 : Les Sages de Sion

Quatrième de couverture 

Sept siècles après Gondemar de Rossal, la Vérité est à nouveau en péril. Et elle n’a jamais été aussi terrible.

Dans cette nouvelle série, l’auteur retrouve l’univers de la série Damné sept cent ans plus tard. En mars 1939, la guerre est imminente et le Troisième Reich planifie la Shoah. Dans le Sud de la France, l’Obersturmführer Otto Rahn a retrouvé la tombe et le testament d’un chevalier mort depuis sept siècles : Gondemar de Rossal. Celui-ci y raconte comment il avait consacré la vie qu’on lui avait rendue à protéger la Vérité : une lettre de Ponce Pilate à l’empereur Tibère dans laquelle le Procurateur de Judée affirme que Jésus n’est pas mort sur la croix, et une épître dictée par Jean le Baptiste qui prêche la religion ancienne et décrie le message guerrier de son cousin Jésus.

S’amorce alors une course effrénée entre diverses factions qui ne reculeront devant rien pour posséder ces documents. La Schutzstaffel d’Heinrich Himmler se voit déjà les brandir pour réduire la chrétienté en ruines sur lesquelles il construira la religion nordique du Troisième Reich. Le Vatican doit à tout prix les récupérer pour survivre. Entre les deux, les Sages de Sion, une société occulte vouée à la préservation du peuple juif, souhaite les monnayer au plus offrant. Au milieu de tout cela, un homme, Roland Sentenac, ramené de l’enfer malgré plusieurs meurtres et un suicide avec la même mission que Gondemar de Rossal jadis : protéger la Vérité jusqu’au jour de sa révélation. Mais Rossal ne savait pas tout. La Vérité est plus vaste et plus terrible encore. Les Tables de la Loi pourraient mener à l’embrasement du monde.

Mon avis

Ce livre-là, je l’attendais ! Dès que je l’ai vue passer sur les réseaux sociaux, j’ai tout de suite écrit à ma relationniste de presse afin de savoir s’il serait possible pour moi de l’avoir ! J’étais très contente lorsque j’ai eu une réponse positive de celle-ci ! 

Je dois vous avouer que ce style de livre n’est pas tout à faire mon genre habituellement, je dirais plus que c’est tout  le genre de mon conjoint ( qui risque fort bien de le lire et de l’aimer d’ailleurs) mais la description et la page couverture me parlaient énormément ! J’avais le gout d’essayer et je ne suis vraiment pas déçu d’avoir tenté le coup !

Quoique « vérité » soit un roman parallèle à une autre série d’Hervé Gagnon ( Damné) Je vous assure que je ne me suis pas trop senti dépaysée ! Surement que d’avoir lu la série avant aurait été plus avantageuse, mais rien d’alarmant : P 

Alors que l’armée allemande arrive afin de découvrir une vérité qui pourrait changer le cours de l’histoire, Roland, un personnage bien particulier se voit entourlouper dans cette aventure bien malgré lui ! Accompagné d’une femme amnésique surnommé Anne il essaiera de démêler le vrai du faux ! À partir de ce moment, une course infernale débute ! On ne peut s’empêcher de vivre le stress, l’angoisse, la peur et la hâte des personnages ! Et que dire de la fin… Je ne peux pas croire que l’auteur nous laisse ainsi ! 

Même si ce n’est pas du tout la même chose, je ne peux pas m’empêcher de penser au « Davinci code » lorsque je pense à ce roman. Le vatican, les religions, une course contre la montre afin de découvrir un secret, une vérité ! Je verrais très bien un film sur cette saga d’ailleurs ! 

Finalement, Hervé Gagnon signe ici un roman palpitant qui nous tient en haleine jusqu’au bout ! Je ne suis pas une fan de Polar, mais j’ai beaucoup aimé ma lecture et j’attend la suite avec impatience ! Qui sait, peut-être que l’auteur réussira à me rendre addictive : P 

Merci à hugo roman pour ce partenariat

Pour acheter ce roman

Le programme

Quatrième de couverture

Victor pose un geste terrible qui l’oblige à fuir loin de chez lui. Il trouve refuge en forêt dans une curieuse communauté composée d’adolescents dysfonctionnels, souvent cruels. Mais qui sont ces jeunes? Qu’est-ce qui les unit?  Et surtout, pourquoi Victor fait-il ces rêves étranges et si réels depuis qu’il est arrivé ?

Petit à petit, l’adolescent obtient des réponses… et souhaite aussitôt ne jamais avoir posé de questions.

Mon avis

Quand j’ai commencé le livre, je ne savais pas trop où tout ça allait me mener… finalement plus je lisais et plus j’étais intrigué ! Je ne suis pas du genre à raffoler des livres de science-fiction, tout comme les films d’ailleurs ! Disons que je décroche très facilement…mais pour celui-ci, étonnamment, il m’a tenue en haleine jusqu’à la toute fin !

Victor vient de vivre un grand drame, il a été coupable de meurtre ! alors qu’il tente de fuir la réalité, il se retrouve dans un endroit bien particulier ! Une secte ? une prison ? un centre de jeunes délinquants ? Quand bien même qu’il essaie de découvrir où il se trouve vraiment, plusieurs évènements rendent ses croyances incertaines ! Victor essaie de percer le mystère, mais les jeunes autour de lui ne font rien pour l’aider ! Même s’il se lie d’amitié avec certains, d’autres semblent vouloir le voir réduit en bouilli ! Et c’est à ce moment qu’il commence à faire d’étranges rêves qui lui font réaliser que tout ce qui se trouve autour de lui n’est peut-être pas exactement ce qu’il croyait ! 

Absolument tout de ce roman m’a plu, les personnages, l’histoire, l’intrigue, la plume de l’auteur ! Ce roman détient la clé qui fait en sorte que nous les lecteurs restions accroché sans pouvoir nous libéré ! Un seul livre, avec une fin exceptionnelle, le genre de fin que tu ne peux absolument pas deviner ! L’auteure a réussi à me garder captivé tout au long de son roman ! 

Un premier livre de cette auteure pour moi, et je crois bien mettre « la cache » dans ma wishlist ! Moi qui n’étais pas une fan inconditionnelle de science-fiction, Madame Dussault réussira-t-elle à faire changer mon fusil d’épaule ? 

Merci à Québec amérique pour le partenariat ! 

Pour acheter ce livre 

 

La fille aux cheveux roses

Quatrième de couverture 

Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n’est pas toujours facile et l’ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes.
Une personne intrigue immédiatement la jeune Parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations.
Quels mystères cache cette fille aux cheveux roses ? Jusqu’où ira Adèle pour les percer ?

Mon avis

Quand un auteur me contacte afin que je chronique son livre, j’ai beaucoup de difficulté à refuser ! surtout quand l’auteur en question m’a offert 3 livres auparavant qui sont devenus des coups de cœur ! C’est ce qui s’est passé pour Amélie, et heureusement, une fois de plus elle ne m’a pas déçu ! 

Quand Adélaïde arrive dans sa nouvelle école, elle se sent un peu perdue. après avoir passé sa vie dans son petit cocon familial, la vie entourée de fêtards qui font du bruit jusqu’aux petites heures du matin ne s’avère pas facile pour elle ! Heureusement, elle réussira tout de même à se créer un petit réseau social et à devenir une nouvelle jeune femme !

 
Elle mène son petit train quotidien sur le campus, quelques fêtes ici et là… Mais une fille en particulier attire son attention… La fille aux cheveux roses biens évidemment ! Par contre, celle-ci n’aime pas trop l’attention qu’Adèle lui apporte au début, jusqu’au jour ou un drame vient chambouler leur petite vie tranquille ! À partir de ce moment un lien se cré entre les deux filles, on pourrait même croire que leur amitié semble malsaine surtout du côté d’Adèle, elle s’accroche à Chloé comme à une bouée de sauvetage.

J’ai beaucoup aimé ma lecture… en fait je l’ai adoré !  C’est le genre de livre que l’on dévore d’une traite, il y a toujours un peu d’action, ce qui fait que c’est très difficile de le mettre de côté ! Ce que je trouve plaisant dans les livres d’Amélie, c’est que tous les personnages sont importants ! Chacun d’entre eux apporte un petit quelque chose à l’histoire, ce qui la rend encore meilleure !

Un gros merci à Amélie pour l’envoi ! 

Clique sur l’image afin de découvrir son site internet, ou pour acheter ses romans ;)!