La dame de Knox Tome 2 : La tourmente

En partenariat avec Les Éditions AdA ainsi que l’auteure, Sonia Alain

Quatrième de couverture

Les tensions entre la France et l’Angleterre s’intensifient, car la guerre fait toujours rage, sévissant sur les terres des deux puissances. Pour ajouter au drame du royaume de France, la peste menace de décimer son peuple.

Au milieu de cet affrontement, Joffrey de Knox, un guerrier redoutable, s’attire les foudres du monarque anglais, Édouard III, en désertant ses rangs. Dès lors, cette trahison pousse le roi à nourrir de sombres desseins envers le seigneur de Knox. Au courant qu’il l’a fait par amour pour sa jeune épouse, Anne de Vallière, Édouard tente d’assouvir sa vengeance en s’en prenant à elle par l’entremise d’une belligérante du nom de Jeanne de Belleville.

Les batailles sont légion, les ennemis sont partout, les complots et les trahisons se multiplient, sans compter l’épidémie qui se propage. Protéger sa famille dans de telles conditions mettra Joffrey à rude épreuve. Quant à Anne, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour épargner un sort horrible à son époux, ainsi qu’à ses enfants, se montrant aussi rusée que ses détracteurs.

Au cœur de l’adversité, le couple trouvera-t-il la force de faire face au destin ?

Mon avis

J’étais tellement contente de retrouver enfin la belle Anne et Joffrey, mais aussi la plume de Sonia Alain qui ne cesse de me surprendre ! Dans ce second tome de « La dame de Knox » nos deux tourtereaux n’ont pas fini d’en voir de toutes les couleurs ! Les épreuves ne cessent de se mettre au travers leur chemin, alors que leur amour est de plus en plus fort, ils devront faire face non pas seulement à la guerre mais aussi aux traitres, à la peste et surtout, à la peur !

L’auteure a décidé de nous faire passer des moments très forts en émotions ! Je ne vous mentirai pas, à un certain moment j’avais les larmes qui coulaient et j’étais incapable de les arrêter ! Que ce soit autour d’Anne, de Joffrey ou de leur famille, l’action est toujours présente et nous n’avons aucun moment de répit ! Tellement, que j’ai été incapable de m’arrêter de lire ! Je ne cessais d’espérer pour un revirement de situation, une pause ou un peu d’accalmie pour eux mais les évènements se succédaient à une vitesse folle ! Heureusement, quelques passages remplis d’amour, d’espoir et de paix venaient parsemer ici et là les moments plus tragiques !

Je sens que je vais me répéter ici mais la plume de Sonia Alain est tout simplement sublime ! Lorsqu’on lit un roman historique, on s’attend à lire des répliques raffinés et douce de la part des personnages, et c’est exactement ce que madame Alain nous démontre ! Ça ne va pas sans dire, elle connait sa matière !

Au final, j’ai extrêmement hâte de pouvoir lire la suite ainsi que la conclusion de cette trilogie ! Qu’adviendra-t-il d’Anne et de Joffrey, de leurs enfants et de leurs familles ! Pourront-ils enfin vivre une vie sereine et paisible ? Pourront-ils finalement profiter de leur amour sans craindre de leurs vies ? N’ayant pas lu la première version de cette trilogie, je n’ai aucun doute sur la finale et même si je suis très impatiente, j’ai très hâte de voir ou tout ceci va les mener !

*** Un grand merci aux éditions Ada ainsi qu’à Sonia Alain pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre 

 

Sarah-Ann

En partenariat avec Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane

Quatrième de couverture

«Je me dirigeai vers le bûcher crépitant. Les premières flammes avaient atteint les pieds et les jambes des condamnés. J’entendais leurs cris de douleur et de désespoir et je voyais leur peau grésiller et fondre au contact du feu. C’était une abomination terrible… Je mis mes pieds sur le brasier, mais aucune chaleur ni sensation quelconque ne m’envahit. Je ne sentais rien. Les flammes n’avaient aucune emprise sur moi. J’escaladai sans mal cet amoncellement chaotique et tentai de défaire les liens les retenant prisonniers des poteaux et surtout du feu destructeur. Il n’était peut-être pas trop tard! Mais mes doigts tâtèrent le vide. Je tirai sur les cordes, je tentai de déplacer des gens, mais rien ne se produisit. Je ne pouvais rien faire! Seulement assister à ce terrible holocauste.» Période sombre, période noire, période de ténèbres…. La terrible Inquisition avec son bras meurtrier. Une femme perdue, une fillette sans nom et sans voix parcourront des sentiers où seuls les pires cauchemars semblent y avoir vie. Prenez leurs mains, elles vous amèneront là où le vrai mal a étendu ses tentacules. SARAH-ANN vous transportera à travers les siècles. De Montségur, à Salem Village, en passant par Sugny, elle vous révélera l’Histoire à travers son histoire…

Mon avis

Tout d’abord, j’aimerais remercier Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane, pour l’envoi de ce roman qui m’a fait vivre beaucoup d’émotions ! 

Sarah-Ann est un roman qui nous transporte à travers des années marquées au fer rouge, des années ou la sorcellerie et la barbarie était à l’honneur !  L’histoire de Salem m’a toujours intéressé, je rêve de le visité un jour ! J’adore toujours autant tout ce qui a trait aux sorcières. Dans ce roman, nous accompagnons une femme et une jeune fille, nous passons d’un siècle à l’autre tout doucement et nous rencontrons des familles en qui le personnage principal s’attache mais qui ne fait office que d’âme errante pour eux… Elle les voit, heureux, triste, apeurer et elle fait face à toute la cruauté qu’ils ont dû endurer mais ne peut rien faire pour les aider ou essayer d’adoucir leurs peines. Elle essaie de comprend la nature de sa place en ses lieux, qui est-elle vraiment ? Pourrait-elle essayer de changer leur destin à tous ? 

Je vous avoue qu’au début j’ai été prise au dépourvu, les noms, les lieux, les années tout me semblait incohérent, mais je lisais, sans m’arrêter et j’ai eu beaucoup de difficulté à le refermer le temps de m’adonner à mes autres tâches quotidiennes ! Toutes ces histoires m’ont touché droit au cœur, j’ai plus d’une fois voulu crier à l’injustice ! Même si ce n’est qu’un livre, chaque personnage est venu me chercher. 

Puis finalement l’histoire prend tout son sens à quelques pages de la fin, à partir de ce moment tout semblait plus clair et plus logique ! À toute les fois où j’ai lu le prénom de Sarah-Ann, sans savoir pour qu’elle raison je le retrouvais aussi souvent, enfin ce prénom avait une signification pour moi ! J’ai vraiment beaucoup aimé la finale de ce roman ! 

Pour terminer, Sarah-Ann est un livre qui, au départ, est venu me chercher surtout pour le côté « sorcières de Salem » ensuite, au milieu du livre j’étais toute chamboulée par les événements, je ne comprenais pas vraiment ou l’auteure voulait nous amener, puis finalement j’ai été séduite par ce roman historique, mélanger entre le vrai et le faux ! Je me suis attachée aux personnages, et j’ai beaucoup aimé l’écriture de Delfiane ! J’espère pouvoir mettre la main sur d’autres livres de ce genre et sur les autres romans de cette auteure ! 

*** Un grand merci aux éditions de La Draiglaan ainsi qu’à Delfiane pour l’envoi de ce roman ***

Pour vous procurer ce livre :

 

D’amour et de Haine Tome 2 – La trahison

 

En partenariat avec Sonia Alain et Les Éditions AdA 

Quatrième de couverture

La désertion d’Aidan sur le quai de Québec a dévasté le coeur d’Adélaïde. Il l’a abandonné de manière abrupte, brisant le lien qui les unissait. Ravagée par le chagrin, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour entamer un nouveau chapitre de sa vie.

Par chance, elle trouve une échappatoire lorsque son oncle se voit attitrer le poste de gouverneur dans une colonie britannique au Nigéria, une terre qui l’a toujours fascinée. Mais la guerre est partout, et le pays voisin, le Cameroun, est sous tutelle allemande. Y sera-t-elle vraiment en sécurité ? Les éléments se liguent contre elle, un ennemi refait surface, menaçant son intégrité. Une fuite sans fin s’ensuit, entrainant Adélaïde aussi loin que dans le désert en Égypte. Comment faire face au danger imminent qui la guette dans l’ombre… Mais surtout… Comment survivre à la présence d’Aidan qui lui est de nouveau imposée…

Mon avis

La première fois que j’ai reçu un message de Sonia Alain pour que je chronique son premier tome des gardiens des portes, jamais je n’aurais pu croire qu’elle continuerait sur cette lancée ! Ce n’est pas évident pour une bloggeuse de trouver des partenaires, mais quand une auteure te demande elle-même de chroniquer ses romans, ca fait chaud au cœur !

Depuis 1 an, grâce à Mme Alain, j’ai voyager comme je n’ai jamais voyager ! j’ai pris connaissance de faits que je ne connaissais même pas ! Pas plus tard que cette semaine j’ai d’ailleurs vue un article sur l’empress of Ireland, c’est spécial de lire un livre et de pouvoir ensuite mettre des images sur ce bateau ou Adelaïde a vécu sa première aventure !

Pour en venir au second tome de « D’amour et de Haine », je me suis laissée transportée dans des pays de l’autre côté de la terre, l’Afrique, l’Égypte et j’en passe… J’ai aussi appris à connaître un peu plus Adélaïde et Aidan ! La fin du premier tome m’avait laissé un peu sur ma faim, alors que nos deux tourtereaux étaient séparés. Adélaïde est alors devenue une femme différente, comme si elle s’était former une carapace… Puis il revient… et va changer une fois de plus le cours de sa vie ! A partir de ce moment la jeune femme va découvrir que le monde est beaucoup plus dévasté qu’elle le croyait, la guerre fait rage, les Allemands se font de plus en plus agressifs, et elle, elle se retrouve au cœur de cette tragédie. Pourrait-elle y changer quelque chose ?

En plus des hostilités qui règnent autour d’eux, Entre nos deux personnages principaux les conflits se succèdent sans arrêt. Tout comme dans le premier tome, on ressent le mélange d’amour/haine qui volent autour d’eux…  Comment arriveront-ils à régler leurs différends à travers cette folie ?

Comme pas mal tous les livres de Sonia Alain, nous sommes percutés par l’action, la violence, la tristesse, mais aussi par les drames, l’amour et cette petite touche de romance qui font qu’on aime tant ses romans ! Et que dire du côté plus sensuelle… disons que Sonia n’a aucunement besoin d’envier les auteurs de genre érotique ! Elle excelle dans ce style aussi selon moi !

Ce que j’aime par-dessus tout de Sonia, c’est sa plume ! Depuis que j’ai créé mon blog, je n’ai jamais autant lu de livre d’auteur Québécois, et dans mon cœur Sonia Alain est placée bien haut dans la catégorie « Romance historique » J’aime la lire, j’aime être transporté dans ses histoires et ses lieux qui sont décrit avec tant de précisions ! Lorsqu’on lit, on se rend compte à quel point elle a peaufiné ses recherches ! Son écriture est élégante et raffinée, tout comme ses personnages.

Pour terminer, le seul point négatif que j’ai trouvé à ce roman (qui n’en est peut-être pas un en fait 😛 ) c’est la fin qui nous laisse bredouille… Mais connaissant l’auteure, c’est tout à fait son genre 😛 Une raison de plus pour attendre IMPATIEMMENT le tome 3 !

*** Merci à Sonia Alain ainsi qu’aux éditions AdA pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre 

 

Toi + Moi + Lui

En partenariat avec Hugo Roman New Way

Quatrième de couverture

Summer Stolz est amoureuse de Kevin Matthews depuis le collège. Qui ne le serait pas ? Toutes les filles du campus en sont folles, et il reste rarement célibataire très longtemps…
Alors, quand une liaison naît entre leurs père et mère respectifs, et que Summer se retrouve en cohabitation avec son coup de coeur 24 heures/24, la situation prend un tournant… épicé.
Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le mystérieux Caden Banks. Un jeune homme rebelle, insoumis, dangereux… mais, surtout, terriblement sexy. Summer va alors devoir répondre à son coeur : peut-il battre pour deux garçons à la fois ?

Mon avis

Quand j’ai choisi de demander ce livre, j’ai tout d’abord flashé sur la page couverture… non mais quel homme ! Tout à faire mon genre (du moins quand j’étais adolescente) jeune homme aux cheveux noirs et aux yeux ténébreux, ayant un petit air « bad boy » ya de quoi faire rêver ! J’ai toujours été attiré vers les films d’ado : elle a tout pour elle, 10 choses que je déteste de toi, american pie, clueless, méchants ados et j’en passe… En lisant « toi+moi+lui, j’ai eu l’impression de retourner dans le temps et d’écouter un bon film d’ado !

Lorsque Summer arrive à l’université, elle n’a qu’une idée en tête, se rapprocher de son demi-frère, Kevin, et essayer de conquérir son cœur ! Malheureusement ses plans vont littéralement tomber à l’eau… Kevin est loin d’être celui qu’elle croyait ! Petit à petit elle découvrira sa réputation et même si elle s’obstine à essayer de le protéger et de le changer, son cœur continuera de se briser. Alors qu’elle n’a de yeux que pour lui, un autre homme entrera dans sa vie… Le beau Caden réussira à détourner son attention ! Ami, amant, amoureux, on ne sait pas trop comment leur relation va virer mais ce que l’on sait par contre c’est qu’ils ont besoin l’un de l’autre !

Tous les personnages de ce roman sont attachants, que ce soit Caden, Summer, Marcus, Avery ou Colton ! Dans chacun d’eux il y avait ce petit quelque chose qui fait qu’ont les aimes ! Tous gagnent à être connu ! Pour ce qui est de la plume de l’auteur, je n’ai absolument rien de négatif à dire !  Tijan à une écriture fluide, j’ai beaucoup aimé le lire ! Son roman était drôle, triste, attachant et simple à la fois ! Le genre de livre qu’on commence à lire et que dès qu’on a une minute, on se dépêche de tourner quelques pages car c’est complètement addictif ! Quoiqu’au départ le thème principal semblait tourner autour d’un triangle amoureux, on se rend vite compte que c’est beaucoup plus que cela, plusieurs sujets sont abordés et même si certains sont plus sombres que d’autres ils ont toute une place spéciale et ils sont tous traités à la perfection !

Pour finir, Toi+moi+lui est un roman exquis que je  recommande à 100 milles à l’heure ! malgré ses 429 pages, il se déguste comme une bonne glace au chocolat 😛

*** Merci à Hugo roman New Way pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre

 

 

Jamais plus

En partenariat avec Hugo New romance

Quatrième de couverture

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?

Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.

Mon avis

Quand j’ai commencé ce livre, j’avais plusieurs attentes très positives puisque pour plusieurs personnes, ce fut un coup de cœur ! D’ailleurs, mes attentes ont été comblé ! J’ai vraiment adoré ma lecture ! 
Jamais plus est un livre qui m’a fait vivre beaucoup d’émotions. La violence envers les femmes est un sujet qui touche droit au cœur, ça nous apporte à réfléchir sur le jugement qu’on porte aux gens qui le vivent, autant pour la victime que pour l’agresseur. On se dit que l’agresseur est un monstre… que la victime est un peu difficile à suivre, que ce serait si facile de partir au lieu d’endurer ça… mais au fond on n’y connaît rien… C’est tellement facile de juger sans connaître… Même si en se posant la question, à savoir ce que nous ont ferait dans une telle situation, on ne peut pas réellement savoir.

Tant de fois au cours de ma lecture j’ai dû essuyer mes larmes, essayer de repousser la rage que j’avais au cœur, tenter de me convaincre que l’histoire allait prendre une tournure différente… Je me suis surprise à essayer de convaincre Lilly de prendre la bonne décision, à essayer de convaincre Ryle que ce qu’il faisait n’avait aucun sens… Et puis il y a Atlas… L’homme qui devrait être présent dans la vie de chacune des femmes qui subissent la violence…

Jamais plus est le tout premier livre que je lis de Colleen Hoover, et je suis déterminée à ce que ce ne soit pas le seul et le dernier ! J’adore sa plume, elle réussit à nous faire passer par toute une gamme d’émotion d’une page à l’autre. 

Pour terminer, Madame Hoover nous laisse une petite note à la fin de son roman, une note qui change complètement la vision du roman, Une note qui m’a chamboulée énormément…

jamais plus est un livre qui en vaut énormément la peine ! Un coup de cœur pour moi et ce le sera surement pour vous aussi ! 

*** Merci à Hugo New Romance pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre :

Jeune libraire cherche Roman d’amour

Quatrième de couverture

Vous êtes-vous déjà demandé ce que les livres et les hommes avaient en commun ? Pourtant, quand on y pense, ça saute aux yeux !
Certains sont comme des Nouvelles Littéraires (ou Érotiques) avec qui on entretient des relations courtes, qui nous laissent souvent sur notre faim. Il y a les Romans d’Aventures, qui nous promettent mers et mondes, mais qui nous abandonnent pour assouvir leur soif de liberté. Il y a les Romans Noirs, ceux qu’on meurt d’envie de percer à jour. Et il y a le Roman d’Amour, notre Roman d’Amour, celui qu’on espère toutes…
Malheureusement, mon histoire n’est pas un « Livre dont vous êtes le héros ». Vous ne pourrez pas m’aider à choisir la bonne voie, m’évitant ainsi des déceptions. Une chance, que je peux compter sur mon frère, Charles, et sur mon escouade en talons hauts pour m’accompagner dans ma quête du véritable Roman d’Amour.
J’ai vraiment hâte (ou pas du tout) de découvrir ce que me réserve la dernière page…

Mon avis

Le jour où j’ai eu le « GO » de mon homme pour me commander des livres, je n’ai pas pu m’empêcher de sauter sur l’occasion pour me procurer le premier livre de Joanie Mailhot Poissant ! Ce livre qui m’aiderait enfin à connaître un peu plus tous les romans dans la vie d’Arielle !

Vous l’aurez surement deviné, « Jeune libraire cherche roman d’Amour » est le livre qui vient avant : « y a juste les folles qui changent pas d’idée « . Mais je vous assure que si vous avez lu le deuxième en premier, ce n’est vraiment pas grave ! Mais moi… il fallait vraiment que je lise le premier ! Et je suis très contente d’avoir suivi mon instinct ! Une fois de plus je me suis laissé piéger par la collection « lime et citron ».

J’étais très heureuse de pouvoir enfin connaître tous les détails concernant les hommes surnommés : Roman noir, Roman d’amour, Nouvelle littéraire et Roman d’aventures ! Nounoune comme je suis, je me suis surprise à espérer des rapprochements avec l’un d’entre eux… même si au final je savais exactement comment ça allait se terminer ! Tous les hommes qui sont passés dans sa vie ont un petit quelque chose qui fait qu’on comprend pourquoi elle leur est tombée dans les bras l’un après l’autre !

Tout comme le second opus, on y retrouve des situations cocasses et drôles, ce qui fait de ce roman un petit bijou littéraire à lire à n’importe quel moment de la journée, et n’importe où ! En tout cas une chose est sur, Joanie Malhot Poissant est une auteure à surveiller car dans ce style littéraire elle n’a rien à envier à personne !

Pour vous procurer ce livre

Calendar Girl Mai-Juin

Quatrième de couverture

Mai…

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Le mois de mai est chargé en émotion. Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle. C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette. En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

Juin…

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher. Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren. Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays. Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Mon avis

Je n’ai pas résisté trop longtemps avant de me procurer les deux derniers tomes de la série « Calendar Girl », et en plus 2 d’une shot, c’était trop merveilleux !!! En Mai, Mia s’est envolé pour Hawaï ! J’avais tellement hâte de voir ou tout ça allait la mener, et je n’ai pas été déçu du tout ! Disons que c’était très chaud sur les îles, dans tous les sens du terme !!! Quelle expérience incroyable elle va vivre, et l’auteure a le don de nous faire baver sur ses relations, qui sont, disons-le, assez brulantes…

Alors que le tome du mois de Mai est très intense, le mois de juin est beaucoup plus doux, pas que je l’ai moins apprécier, loin de là, en fait je pense que ça m’a fait du bien d’avoir un mois différent ! Une fois de plus, notre belle Mia fait preuve d’une grande sagesse ainsi que d’une grande maturité afin de réunir deux cœurs qui battent à l’unisson ! Alors que son beau Wes lui manque, elle essaiera de se détacher de lui, sans grand succès… Durant le mois de Juin, Mia vivra quelque chose de gros, quelque chose qui remettra son travail en question et qui inquiètera ses amis ! Mais une chance, elle ne sera pas seule pour surmonter cet obstacle.

C’est fou à quel point chacun des livres apportent sa petite touche de moralité. Tous ces hommes qu’elles rencontres lui apporte un petit quelque chose de beau, de vrai et de touchant ! Je vais vous dicter ici, une petite phrase toute simple qui m’a fait réaliser beaucoup de chose : « La famille est celle que l’on construit. » N’est-ce pas qu’elle est belle cette petite phrase ? C’est tellement vrai, notre famille est importante, mais celle que l’on se construit l’ait également car en chacun des membres qui constitue notre famille, on retrouve une partie de nous encrer en eux, quelque chose qui fait la différence…

Finalement, Calendar girl est une série à découvrir sans hésitation…

 Pour vous procurer ces livres

 

Auteur chouchou juin 2017

Mon auteur chouchou du mois est …

Commençons simplement ! 

 » Évelyne contant fait partie de celles qui m’ont donné ma chance en m’envoyant le premier tome de sa série : L’enchantement. La pierre de Lune fut un véritable coup de coeur pour moi ! Mélangeant le fantastique avec la réalité, j’ai tout de suite su que cette série serait un grand succès auprès des adeptes de ce genre littéraire ! Donc, c’est avec un grand plaisir que je vous offre, pour les quelques jours de juin qu’il reste, ma petite interview que j’ai réalisée avec Évelyne Contant. « 

 À quel âge as tu commencé à t’intéresser à l’écriture ?

 * J’ai toujours été intéressé par l’écriture. Au primaire, c’était de petits poèmes et au secondaire, des textes pour les soirées de gala d’étudiant. J’ai toujours aimé raconter des histoires.

Que représente l’écriture et la lecture pour toi ? 

Une grande partie de ma vie! J’écris à tous les jours cela me détend et me permets de passer mes frustrations. Je suis quelqu’un de très positie et je crois que cela a beaucoup à voir avec l’évasion que la lecture ou l’écriture me procure.

 » Avant d’être auteure, Evelyne est aussi une lectrice ! C’est toujours intéressant de connaître les goûts de nos auteurs préférés ! Sont-ils attirés vers le même genre qu’ils écrivent ? Qui sont leurs auteurs préférés ? « 

Quel est ton auteur favori (toutes nationalités) ?

 En fait, j’en ai plusieurs et je ne peux pas les départager :

 -Jennifer L. Armentroult

-Colleen Hoover

-Evangeline Anderson

-Brittainy C. Cherry

 Quel est ton roman préféré (ou série) ?

 Encore là, j’en ai plusieurs :

 -Lux Série

-It ends with us

-Maybe someday

-The element serie

-Twilight

-The brides of the kindred serie

-Gabriel’s inferno

 » Certains auteurs aiment mieux écrire la nuit, pour d’autres, l’inspiration vient plutôt le jour… J’aime beaucoup connaître les rituels de mes auteurs favoris ! « 

As-tu une routine particulière lorsque tu écris ? (Rituel, moment de la journée, breuvage 😛 )

Le soir très tard, lorsque mon conjoint est endormi, je saisi mon ordinateur et une de mes tasses préférées avec une tisane et je commence à écrire en réécoutant quelques chansons de ma playlist d’écriture.

Es-tu du genre à faire un plan avant d’écrire ou tu écris à mesure que les idées viennent ?

 Un peu des deux, mais je planifie toujours les grandes lignes. Pour moi c’est important de connaitre le squelette de l’histoire, mais pour les détails j’aime bien me laisser surprendre en cours d’écriture par la direction que les choses prennent.

Pourquoi avoir choisi le fantastique pour ta première série ?

 Parce que je suis une grande rêveuse. J’ai toujours aimé ce qui sort de l’ordinaire, ce qui est original. Je préfère le fantastique urbain toute fois à un monde fantastique complètement fictif. J’aime quand le réelle côtoie le surnaturelle et le magique, car cela nous donne l’impression, d’une certaine façon, que cela pourrait être possible.

 As-tu d’autres projets en tête ? si oui, Désires-tu continuer dans le fantastique ou tu veux essayer d’autre genres pour tes prochains livres ?

 Ma tête est remplie d’idée, j’ai déjà plusieurs autres séries en tête, mais la suivante sera de la science-fiction. Elle aura toujours de la romance comme fil conducteur, car c’est important pour moi et il y aura toujours des éléments de magie ou de surnaturelle.

 Y-a-t-il un genre que tu ne pourrais ou voudrais pas expérimenter ? Si oui, lequel et pourquoi ?

 Le roman policier car c’est un style qui ne me rejoint pas du tout. Je trouve cela trop rationnel. Bien que j’aime les logiques et intrigue de ce genre de roman, pour moi il manque tout de même de piquant.

S’auto-édité ne doit pas être facile tous les jours, comment te sens tu face à cela ? compte tu essayer de trouver une maison d’édition qui publiera ta série ou désires-tu rester ainsi ?

 C’est la question que je me pose à tous les jours. Je rêve de trouver une maison d’édition et de voir mon roman sur les tablettes, mais j’hésite à l’envoyer car je suis aussi une femme d’affaire dans ce processus d’autoédition et mes résultats sont là, mon livre se vend très bien. Je rêve de trouver une maison d’édition qui me laissera le côté numérique et qui deviendra un partenaire pour la publication papier. Pour l’instant, je suis très heureuse de tout ce qui arrive.

 Penses-tu qu’il est possible de nos jours de vivre de l’écriture ?

 Je pourrai te répondre pour ma part un peu plus tard, mais disons que c’est bien partie. Oui, avec l’arrivée du numérique c’est très facile de vendre des livres rapidement et de rejoindre un publique un peu partout dans le monde.

Qu’as-tu ressenti avant la sortie du premier tome d’Enchantement ?

 De la fébrilité, c’était l’inconnu total pour moi. Je ne savais pas si cela allait être apprécié des lecteurs. J’ai aussi ressenti une immense fierté. Je travaillais sur ce premier tome depuis deux ans alors le voir prendre vie a été un moment particulièrement touchant.

Es-tu du genre à faire un plan avant d’écrire ou tu écris à mesure que les idées viennent ?

 Un peu des deux, mais je planifie toujours les grandes lignes. Pour moi c’est important de connaitre le squelette de l’histoire, mais pour les détails j’aime bien me laisser surprendre en cours d’écriture par la direction que les choses prennent.

Est-ce que tes personnages sont inventés de toutes pièces ou tu t’es inspiré de gens autour de toi ?

 Un peu des deux, je m’inspire des gens que je rencontre, parfois pour la personnalité complète d’un personnage, parfois pour un trait spécifique.

D’autres sont un amalgame de ce que j’aime d’un personnage de roman ou de film.

 Je suis de celle qui ADORERAIT voir ta série monter au grand écran, Si quelqu’un te donnerait la possibilité de faire de tes romans une série ou un film, accepterais-tu ? aurais tu des conditions particulières ?

 Est-ce une vraie question ??? J’en rêve! Je suis une totale cinéphile. Je vais au cinéma a toutes les semaines et j’écoute un film chaque soir donc oui, j’accepterais. Ma condition serait probablement de faire partie de l’équipe si cela est possible car j’ai mon histoire, les décors et l’ambiance tellement claire dans ma tête qu’il me semble que ce serais palpitant !!

 Pour terminer, as-tu une petite anecdote, un fait cocasse ou une péripétie à nous raconter sur l’écriture de tes romans ?

 Voici quelques faits :

 -Pyros est inspiré de mon conjoint;

-J’ai eu l’idée de ce roman lors d’un rêve une nuit que j’étais en voyage a Walt Disney World;

-Le bijoux du premier tome est fait par une artiste de Londres;

-Il y a de petits ‘’easter egg’’ dans mes romans. Premièrement, mes chiffres porte-bonheur sont 26 et 326. Ceux-ci se retrouvent donc à quelques endroits dans mes livres. Aussi je suis fan de Disney, il y a des références a plusieurs films de Disney dans mes livres.

Ce fut un énorme plaisir pour moi de créer ce petit questionnaire pour Evelyne Contant, encore plus, de lire les réponses à mes questions ! Nous avons de merveilleux auteurs aux Québec, avec un grand coeur cela va de soi ! Un gros merci de m’avoir accordé de ton temps afin de permettre a mes abonnés de te connaître un peu plus ! 

Rejoignez Evelyne ici :