Sur les traces de Cédrika Provencher

Quatrième de couverture

À l’été 2007, le Québec est en émoi : une fillette de neuf ans manque à l’appel dans la région de Trois-Rivières. La disparition de Cédrika Provencher fait les manchettes et alimente les médias pendant les recherches, puis des années durant par la suite.

Alors que l’enquête piétine, le cinéaste Stéphan Parent, qui s’intéresse particulièrement aux crimes non résolus, prépare un documentaire au sujet de cette affaire. Son objectif est de prendre le relais là où les forces de l’ordre ont failli pour aider à retrouver l’enfant. Mais quelques mois avant la sortie du film, une découverte macabre met fin à tout espoir… Les ossements de la petite Cédrika ont été identifiés.

Son investigation sur le terrain lui aura cependant permis de tirer des conclusions surprenantes – parfois inquiétantes – et de reconstituer le fil des événements menant à cet instant fatidique gravé dans la mémoire collective. Même si le dossier demeure officiellement non élucidé, ce témoignage choc dévoile enfin les informations inédites recueillies par un homme en quête de vérité.

Un livre essentiel, pour ne jamais oublier Cédrika.

Mon avis

L’histoire de la petite Cédrika à bouleverser le Québec en 2007 et l’a tout autant ébranlé en 2015 lorsque l’on à retrouvé ses ossements dans un boisé non loin de là ou elle avait disparu ! Dans ce roman, Stephan Parent met en lumière les évènements, les lieux, mais aussi tout ce qui a été dissimulé au public… De quoi en avoir des frissons dans le dos ! 

Je ne vous mentirai pas, durant ma lecture, j’ai eu les poils qui m’ont dressé plus d’une fois… Pourquoi ? Et bien sachez que certains éléments n’ont pas été pris au sérieux et qu’en sachant tout ce que je sais aujourd’hui, je me demande si la petite n’aurait pas été retrouvée plus tôt si on y avait porté une attention plus particulière ! Ça fait mal de voir ça, mais ça fait surtout peur… 

Monsieur Parent relate dans son livre le parcours qu’il a fait afin de monter un documentaire sur l’enlèvement de la petite scoute… malheureusement, à la lueur de la découverte qui fut faite le 11 décembre, son documentaire n’a jamais vu le jour ! Par contre en lisant j’ai réalisé à quel point cet homme avait été bon pour la famille et à quel point il avait réussi à gagner leur confiance et à tisser des liens avec eux ! 

Ce n’est pas le genre de livre qui fait du bien, c’est un livre que je qualifierais comme « roman choc » parce que oui, une fois refermé j’ai été touché et ébranlé pendant quelques jours, j’en ai beaucoup parlé avec mon conjoint et j’ai aussi remis les points sur les « i » avec mes enfants afin qu’ils comprennent bien que des « malades » il y en a partout et qu’ils doivent être très prudent lorsqu’ils se promènent à l’extérieur ! 

Merci aux éditions jcl 

Pour acheter ce roman :