La dette

Quatrième de couverture

— Ma belle Gaby ! Je suis heureux de te voir. Tu as trouvé mon argent plus vite que prévu ?

J’expose de but en blanc à Peter, mon pimp d’autrefois, le résultat de mes réflexions :

— Ma voiture vaut encore dix mille dollars sur le marché, si tu la revends. Pour te rembourser l’autre cinq mille, je vais danser ici pour toi selon mon horaire et mes exigences.

Il éclate de rire, il en fait même tomber son crayon sur la table.

— Tu penses être en mesure de t’imposer ? De venir faire ta loi dans mon bar ? Tu as déjà été plus soumise, ma belle.

— C’est à prendre ou à laisser ! Cinq mille ! Ensuite, je ne veux plus jamais entendre parler de toi.

Je tourne les talons, puis c’est avec un arrière-goût amer que je marche vers mon ancienne vie.

Se croyant aujourd’hui libérée de toutes attaches et se raccrochant à l’espoir de concrétiser son rêve de devenir artiste de scène, Gabrielle est rattrapée par une myriade d’événements aussi anxiogènes qu’inquiétants… Pourra-t-elle un jour s’affranchir de cette terrible dette qui la suit ? 

Mon avis

Marie-Soleil à une plume différente de ce que j’ai lu jusqu’à maintenant, je ne saurais dire exactement ce qu’elle a de spécial, mais une chose est sure, « La dette » est mon troisième roman de cette auteure et je l’apprécie de plus en plus ! Pour ceux qui aiment les rebondissements, l’action avec un soupçon de « drama » vous serez toujours servi avec ses romans !

Une mère monoparentale qui essaie juste de refaire sa vie, mais qui cache un lourd passé derrière elle… Des aspirations, des rêves, des amours, mais aussi de la rage et de la tristesse, voilà ce que Marie-Soleil nous offre ce coup-ci ! En plus des personnages de ses autres romans qui viennent s’insinuer ici et là, cette histoire a tout pour plaire à un public élargi !

Tout comme les 2 premiers livres que j’ai lus de madame Hébert, je suis resté accrocher du début à la fin ! C’est le genre de livre qui me donne envie de sauter à la fin pour voir comment ça va finir ! Mais détrompez-vous je ne fais jamais ça !!! Si j’ai adoré le livre, j’ai encore plus aimé la finale même si j’en avais bien pris un petit peu plus ! J’aimerais bien savoir où en est rendue Gabrielle ! Mais bon, qui sait, peut-être qu’elle viendra faire un tour dans le prochain roman de Marie-Soleil 😉

Merci aux éditions jcl !

Pour vous procurer ce roman