Le choix d’une vie ***collection Tabou***

Quatrième de couverture

Je n’ai jamais réellement pensé à l’avenir. Faire des plans compliqués et se casser la tête, je laissais ça aux vieux, aux gens ennuyants comme ma soeur. J’avais quinze ans et, à cet âge, on s’amuse ! Ma vie était simple : mon chum, mes amis, des partys, le collège privé. Maintenant… j’ai encore quinze ans, mais tout a basculé. Parce que j’ai fait un test de grossesse et que deux lignes sont apparues. Moi, maman ? Je ne sais même pas comment m’occuper de moi-même, comment je pourrais prendre soin d’un autre humain ? Et pourtant… j’ai décidé d’essayer. D’essayer d’être une adulte, alors que tout le monde me disait que je n’y arriverais pas. La naissance approche et j’ai peur. J’ai tout perdu, j’ai dû quitter le collège, je n’ai plus d’amis. Seulement il y a cette émotion… cette force qui me pousse à croire que ce bébé va changer ma vie en mieux. Mais, sans Marisol, rencontrée dans mon école pour jeunes mères, et sans son frère Sebastian, je doute de pouvoir m’en sortir. ***La maternité à l’adolescence entraîne son lot de questionnements et de doutes chez la jeune mère, surtout en raison de la pression exercée par son entourage. Il faut beaucoup de courage pour se lancer dans une telle aventure, et le soutien des proches et des intervenants est essentiel pour le bien-être de la nouvelle famille.

Mon avis

Lorsqu’on lit un livre de ce genre, on finit toujours par penser à nous, à nos enfants, comment on réagirait dans une telle situation… Dans mon cas c’est certain que je ne serais pas très fière, mais jamais au grand jamais je ne renierais ma fille ou mon fils pour autant. Je serais plutôt du genre à montrer à ma progéniture comment faire pour prendre ses responsabilités convenablement ! Même si l’on se croit à l’abri de ce genre de situation, qu’on se dit : « ben non ça arrive juste aux autres », « ma fille est trop responsable pour ça »… Tout peut arriver…

J’ai adoré ce roman, comme tous les autres tabous d’ailleurs ! Je crois que ce que j’ai aimé le plus, c’est découvrir les services offerts aux jeunes et futures mères, la solidarité qui unissait les jeunes femmes était tellement magnifique ! J’ai aimé voir l’épanouissement de Jordane au travers tous les obstacles qu’elle a dû surmonter, la plupart du temps seuls ! Comme j’aurais aimé pouvoir entrer dans le roman afin de « brasser » un peu les gens autour d’elle juste pour leur faire comprendre que malgré les choix et les décisions qu’elle avait prises elle avait droit à l’amour de ses proches et surtout de leur aide !

Ce n’est pas une surprise, j’adore la plume de Samuel Champagne, tous ses romans que j’ai lus jusqu’à maintenant sont des coups de cœur, celui-ci n’en fait pas exception ! Il me manque seulement 2 livres de cet auteur et je compte bien me les procurer très bientôt !

Merci aux éditions de mortagne ainsi qu’à Communications julie lamoureux !