Le porto d’un gars de l’Ontario

Quatrième de couverture

Gratien Beauséjour aurait sans doute pu être le plus heureux des hommes à Saint-Michel-des-Saints, dans la belle province de Québec à l’époque sous la botte de Maurice Duplessis. Le hic ? La soif d’aventure de l’aîné de la famille Beauséjour. Une soif qui le pousse à se lancer dans le vide, à quitter les jupes de sa mère et son village dans l’espoir d’améliorer son sort.

Dans ce premier roman, Patrice Gilbert use d’un français écorché par l’exil pour donner vie aux pérégrinations de ce Canadien français humble et opportuniste, le conduisant des mines de l’Abitibi jusqu’aux grandes sphères décisionnelles de Toronto.

Mon avis

J’adore lire des livres où l’action se passe dans des endroits que je connais, que je pourrais même aller ! Je ne suis pas une fanatique de ce genre d’histoire, car j’aime beaucoup me transporter dans des endroits irréels, mais parfois, le temps d’un roman, ce genre de lecture me permet de m’ancrer dans la réalité et je me rends compte qu’il y a tellement de choses qui se passe autour de moi que c’est difficile de ne pas en être touché !

Les industries minières ne sont pas le genre de sujet auxquelles je vais m’informer par moi-même, de mon plein gré… À part le travail que les 7 nains dans Blanche-Neige faisait dans la mine, je suis un gros zéro dans tout ce qui touche les mines haha ! Par contre, dans ce bouquin, j’ai été très intéressé de connaître ce que l’industrie minière du Canada était au départ et ce qu’elle est devenue !

Dans ce roman, l’auteur nous raconte à travers son personnage principal des choses qui lui sont arrivées, mais aussi des passages inventés de toutes pièces, ce qui est beau dans tout ça, c’est que tout ce qu’il nous récite aurait pu arriver à n’importe qui ! Avec sa plume amusante et passionnante, il m’a transporté en Abitibi, dans les mines et dans tous les lieux que Gratien a parcourus !

Pour terminer, que ce soit au Québec ou en Ontario, vous aimerez voyager avec monsieur Beauséjour ! Une histoire captivante et instructive à la fois ! Une lecture que n’importe qui pourrait aimer ! Même les fanatiques de fantastiques comme moi 😉

Merci aux éditions l’interligne pour ce partenariat