L’amour est dans le champ

quatrième de couverture

Jeune femme dans la mi-trentaine cherche endroit gratuit où refaire sa vie. Cause : un trou de cul l’a plantée là, et elle n’a qu’un salaire d’illustratrice pour payer son Kraft Dinner. Histoire courte : il avait beau se plaindre des films clichés où le prof couche avec son étudiante, ça ne l’a pas empêché de faire pareil. Cette femme, c’est malheureusement moi ! Une chance que mes parents ont accepté de m’accueillir à Saint-Edmond, le village qui m’a vue grandir, sinon je me retrouvais à la rue ! Même si je n’ai pas mis les pieds ici depuis des années, parce que je suis une fille ingrate, je me rappelle à quel point c’est beau et paisible. Dès mon arrivée, je constate que, dans ce trou perdu, j’aurai tout mon temps pour travailler. Disons que les distractions sont rares ! Sauf quand tu tombes nez à nez avec ton amour d’adolescence. Le premier gars à m’avoir brisé le cœur. Qui sait, sa personnalité s’est peut-être musclée en même temps que son corps ?

Mon avis

Un livre de la collection lime et citron écrit par un homme, pourquoi pas ? J’ai connu la plume de monsieur Rocheleau dans parfaite et l’enlèvement et ces deux livres ont été des coups de cœur ! Qu’est-ce qui en est pour l’amour est dans le champ ? Un coup de cœur bien évidemment !

Le titre nous fait penser un peu à une histoire du genre « l’amour est dans le pré » ce qui n’est pas vraiment le cas en fait ! C’est plutôt le récit d’une auteure qui essaie de retrouver ses racines dans sa ville natale afin de pondre un nouveau livre jeunesse ! Alors qu’elle croyait pouvoir penser tranquillement aux nouvelles aventures de Juju, Julie redécouvre le coin de pays qui l’a vue grandir et retombe sous son charme, avec son amour de jeunesse en prime !

J’ai ADORÉ ce roman que j’ai lu en 2 soirées ! Les petites répliques de l’auteur m’ont fait tellement rire, surtout que je croyais qu’il y avait juste mon chum qui traitait le monde «  de pogo le moins dégelé de la boîte » ! Un livre parfait pour passer un bon moment tout comme tous les autres livres de la collection lime et citron d’ailleurs !

Finalement, avec ce petit dernier, on peut dire que Carl Rocheleau est un auteur très hétéroclite ! livre pour enfant, chick-lit, fait vécu, drame ou horreur il trempe dans plusieurs genres et il y réussit très bien jusqu’à maintenant !

Merci à communications julie lamoureux ainsi que les éditions de mortagne !