Mon auteure chouchou de Février est…..

Qui est-elle ???

Avant de débuter, je vous laisse le loisir d’aller aimer la page d’Amélie et et d’aller visiter son site web ! 

J’aime apprendre à connaître mes auteurs chouchous ! 

À quel âge as-tu commencé à t’intéresser à l’écriture ?

J’ai commencé à écrire à 28 ans, il y a deux ans et demi. J’ai eu un déclic en lisant « Elle et Lui » de Marc Lévy. Son personnage principal, Paul, était architecte. Lorsque sa meilleure amie tombe sur un manuscrit et l’envoie à des maisons d’éditions, sa vie change. Il devient un célèbre écrivain.

Je suis incapable d’expliquer ce qui s’est passé dans ma tête, mais j’ai eu envie d’écrire un livre, comme Paul. Jamais l’idée ne m’est venue avant ! Et c’est bien dommage de m’être réveillée si tard !

À part l’écriture, qu’est ce qui te passionne dans la vie ?

La lecture ☺

J’aime autant écrire que m’évader dans les univers de mes petits collègues !

J’aime aussi cuisiner et déguster de nouvelles saveurs ! D’ailleurs, quand j’y pense, il y a souvent une petite scène en cuisine dans mes romans, sûrement mon côté gourmand qui ressort 😉 !

POur les chroniques de ses livres :

       

Quel est ton genre littéraire favori ?

Roman contemporain et thriller !

Qui est ton auteur(e) préféré ?

Maxime Chattam !

L’auto-édition

L’auto-édition n’est pas toujours évidente, est-ce un choix personnel ?

J’ai essayé les maisons d’éditions classiques avant de connaître l’autoédition. Je n’ai pas eu de retour. Et à force de fouiller sur le net, j’ai trouvé cette solution. Ma première volonté était de tenir mon roman entre mes mains. Je ne pensais ni le vendre, ni faire de la pub, ni qu’il plairait ! C’était juste un petit plaisir, pour aller au bout du projet.

Finalement, j’ai vendu quelques exemplaires et trouvé quelques lecteurs (plus d’un millier), je suis donc plus que satisfaite ! J’étais loin d’imaginer cela possible…

Le seul inconvénient de l’AE : on doit tout faire tout seul ! Écrire, corriger, faire la couverture, publier, marketer et communiquer ! Ce n’est pas toujours facile… Heureusement, je suis bien entourée !

 Le lien qui relie ses trois romans…

Tes 3 romans sont reliés l’un entre l’autre, qu’est ce qui t’a donné l’idée d’écrire trois livres qui ne sont pas vraiment des suites, mais dont les personnages sont reliés ?

J’ai écrit le tome 1 et le tome 2 indépendamment l’un de l’autre, mais le titre Sans Toi correspondait vraiment aux deux… Quand une amie me l’a fait remarquer, l’idée de la trilogie et d’une intrigue commune me sont venues très rapidement. J’ai alors ajouté dans le tome 2 le lien avec Alban et les quelques allusions au tome 1.

Je ne suis pas forcément adepte des trilogies car souvent, l’histoire tourne en rond, mais c’est quand même agréable de retrouver des personnages que l’on a apprécié.

Alors, pour éviter un quelconque ennui, j’ai fait en sorte que les trois intrigues soient totalement différentes ! C’est ce qui me plaisait dans le projet.

Vivre de l’écriture…

Penses-tu qu’il est possible aujourd’hui de vivre de l’écriture

Oui, certains y arrivent. Pour commencer, il faut un bon livre, qui permettra de fidéliser les lecteurs et qui aura une bonne image sur les réseaux. Ensuite, il faut beaucoup d’investissement pour la vente et notamment programmer des séances de dédicaces. Aller à la rencontre des lecteurs, c’est la clé !

Cependant, je ne suis pas sûre que cela me conviendrait. Écrire toute la journée est bien sûr un rêve… mais le stress associé aux revenus viendrait probablement entacher le côté passionnel… J’aurais le nez collé à mon tableau de ventes, ce ne serait pas très sain lol.

EN conclusion

Que nous réserves-tu pour l’avenir ?

Je travaille activement sur mon prochain roman. Il s’intitule La fille aux cheveux roses et paraîtra avant l’été 2018. C’est une histoire d’amitié compliquée entre deux étudiantes totalement opposées, le tout dans un environnement propice aux anecdotes rigolotes.

Je corrige et peaufine mes formulations à l’aide de mes bêta-lectrices et, en parallèle, je planifie un peu ma com’. J’ai lancé aussi le brief pour la couverture, j’ai presque terminé mon résumé… bref, je ne m’ennuie pas !

L’univers change, le challenge est gros ! Mon désir d’améliorer mon écriture est de plus en plus fort, alors je relis, je corrige, je demande des avis, je relis, je corrige… C’est long, mais tellement plaisant ! J’ai hâte qu’il sorte !

Si tu avais un souhait à faire concernant tes romans, que souhaiterais-tu ?

De trouver la solution magique pour augmenter ma visibilité ! Je n’ai que très peu d’impact sur les réseaux, c’est difficile de sortir du lot et d’attirer l’attention. J’aimerais évidemment que ma trilogie touche de nouveaux lecteurs…

Quel est ton plus grand accomplissement en tant qu’auteure ?

Avoir sorti Sans Toi et conquis autant de gens. Je n’en reviens toujours pas… Je pensais vendre une trentaine de livres, j’en suis à plus d’un millier. C’est une nouvelle passion que je suis heureuse d’avoir trouvée ☺.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *