Les éternels : Amitié

Quatrième de couverture

Apprentie éternelle, Stella fait un stage dans un petit village où les habitants sont frappés d’un mal étrange. Leur bonne humeur semble s’évaporer un peu plus chaque jour! La jeune fille parviendra-t-elle à leur redonner le sourire ? Le tout sous une nouvelle identité ! Pas facile pour elle de se retrouver seule, alors que ses meilleurs amis sont à des centaines de kilomètres…

En plus, on dirait que chaque bonne action de Stella provoque une catastrophe… Est-ce sa faute ? Un ange peut-il porter malheur aux humains?

L’amitié, la vraie, est plus forte que n’importe quel sort. Espérons que Stella et ses amis le découvriront à temps!

Mon avis

J’avais beaucoup aimé le tome 1 des éternels, ça fait différent de lire un livre sur des anges, sur leurs métiers et sur leurs fonctions sur terre !

Dans ce second tome, Stella doit continuer son apprentissage concernant sa toute nouvelle vie, on l’envoie dans un petit village afin de faire augmenter l’indice de bonheur ! Un stage qui au départ semblera facile, par contre, il y a quelque chose qui cloche, toutes ses bonnes actions se terminent en malheur sans qu’elle comprenne pourquoi… une force maléfique semble vouloir s’en prendre à elle et aux personnes qui l’entourent.

Stella aidé de ses fidèles amis, Raphaël, Emmanuelle et Victoria parviendront à élucider le mystère. Les 4 amis réussiront-ils leur stage, étant donné qu’ils ont transgressé certaines règles ? Une chose est certaine, Stella est vouée à une vie d’ange bien mouvementée !

La série Éternels risques de devenir l’une de mes séries coup de cœur à coup sur ! J’adore la plume de l’auteure, tout ce qui touche les anges et je sens que j’en ai encore beaucoup à apprendre de leur style de vie ! J’ai très hâte de poursuivre ma lecture !

Merci à

  

Pour vous procurer ce livre

non prémédité

Quatrième de couverture

Depuis la séparation de ses parents, Justine essaie tant bien que mal d’améliorer sa relation avec eux et de s’acclimater à ses deux familles recomposées. En grandissant, elle affronte seule les difficultés du quotidien et combat le sentiment qu’elle n’a sa place nulle part.

Puis, le jour de ses seize ans, tout bascule. Ne contrôlant plus rien, elle voit rouge et déchaîne sa colère. Désormais, ses mains sont tachées du sang de sa victime. À jamais.

On la menotte, on la conduit au poste de police. Rien ne va plus. L’heure est venue de faire face à ses actes et d’entendre ces mots qui la glacent de peur : «Justine Lemieux, plaidez-vous coupable ou non coupable aux faits qui vous sont reprochés? »

Mon avis

Une fois de plus, la collection Tabou nous offre un livre touchant, qui vient nous chercher au plus profonds de nos tripes, qui nous fait réaliser à quel point autour de nous il existe des gens, des parents qui sont si centré sur eux même qu’ils ont de la difficulté à voir le mal qui habite leurs enfants… Parce que oui, il y en a, et beaucoup plus que l’on pense… 

Justine aurait pu avoir une belle vie, être heureux et bien entouré même si ses parents se sont séparé, elle aurait pu découvrir en chacun d’eux, une nouvelle famille, bonnes personnes et de nouveaux amis… Mais ce ne fut pas le cas… elle a accumulé les mauvaises expériences, les anniversaires ratés, et puis un jour une goute a fait déborder le vase, elle a explosé et s’est déchainé, et elle est allée trop loin… beaucoup trop loin…

L’histoire est racontée entre le présent et le passé, Justine raconte tous ses anniversaires à son tuteur, en qui elle découvre un nouvel ami, quelqu’un en qui faire confiance et à qui raconter ce qu’elle a vécu ! Malgré l’acte qu’elle a commis, celui-ci l’écoute, la conseille et lui fait beaucoup de bien ! Au cours de ces rencontres, Justine finira par comprendre que ce qu’elle a fait est impardonnable, mais qu’elle a tout de même le droit au bonheur.

Un autre bon livre de la collection tabou ! J’en ai appris un peu plus sur la justice juvénile et les centres jeunesses. J’’ai aussi ressenti de l’empathie devant cette jeune femme courageuse malgré ce qu’elle a vécu, forte aussi d’avoir dû affronter tout cela seul.

Merci à 

Pour acheter ce livre :

 

Jean Béliveau, la naissance d’un héros

Quatrième de couverture

Automne 1949. La construction du nouveau Colisée annonce l’entrée de Québec parmi les villes majeures du hockey en Amérique du Nord. Au même moment, un géant de six pieds et trois pouces s’amène dans la capitale pour y poursuivre sa jeune carrière de hockeyeur. Né à Trois-Rivières et élevé à Victoriaville où il effectue ses premières armes dans le sport, Jean Béliveau fait rapidement la fierté des partisans des Citadelles de Québec, puis des As de Québec. Ses exploits sur la glace sont bientôt soulignés à la grandeur du pays. Et déjà, celui qu’on surnomme « Gros Bill » impression par son charisme et son humilité.

Mon avis

Je me souviens comme si c’était hier, les soirs où je me couchais et que j’entendais la petite musique qui annonçait le début du hockey, les animateurs qui criaient « C’EST LE BUT » ou encore mon père qui criait « yessss » lorsque le Canadien comptait ! Encore aujourd’hui, quand j’entends la fameuse petite musique d’un début de match ça me rend nostalgique !

Oui, nous demeurons en Ontario, mais nous sommes des fans des Canadiens de Montréal de la pointe des cheveux jusqu’au bout des orteils ! Quand j’ai vu le livre de Jean Béliveau, je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire la demande à ma merveilleuse attachée de presse… Pour moi, mais aussi pour mes fils et même mon père qui le feuillètera à noël ! « Jean Béliveau, la naissance d’un héros » est sans aucun doute un super livre pour tous les fans de hockey ! On y retrouve son parcours, sa jeunesse, par quoi il est passé afin de devenir le grand joueur de hockey qu’il est devenu, mais aussi de superbes images de ce grand homme !  

Ce livre est un véritable petit bijou, mon fils s’est même dit qu’il pourrait faire une recherche en classe un jour sur Jean Béliveau, qu’il aurait l’ouvrage parfait pour trouver plusieurs informations qui intéresseraient ses amis !

Merci à :

Pour vous procurer cet ouvrage :

Bilan Novembre 2017

Bilan Novembre 2017

Un beau mois de Novembre ! Chargé mais sensationnel côté lecture ! J’ai eu une fois de plus la chance de lire des livres magnifiques grâce à mes merveilleux partenaires !

En plus des livres que j’ai lus pour moi-même, moi et mes enfants avons aussi découvert de superbes romans et des contes de toute beauté !  

Alors que je pensais avoir pris un énorme retard dans mes lectures, il n’y a finalement qu’un seul livre que je n’ai pas eu le temps de lire. Celui-ci sera le premier sur ma liste de Décembre ! Avec les achats de Noël, les préparatifs des activités de décembre pour mes enfants et pour les élèves de ma classe, disons que je courrais un peu après mon temps ! Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier chaque roman et chaque ligne que j’ai lus !

Ensuite, le fameux salon du livre de Toronto… j’étais censée y aller en fin de semaine, mais j’ai dû changer mes plans ! Comme Noël arrive à grands pas et que le compte en banque diminue à une vitesse folle 😛 Je crois que ce n’est pas raisonnable de me rendre au salon et d’en ressortir avec une facture qui sera assurément très salée ! Ce serait plaisant qu’il se passe plus tôt l’an prochain ! ou plus tard lol ! Bref j’ai demandé plein de livres pour Noël alors je pense que je suis mieux d’attendre avant de m’acheter d’autres livres 😛

Finalement malgré un mois de Novembre peu reposant, je suis quand même très fière de mes lectures ! 7 livres pour adultes et 4 pour les plus petits ! Un petit bilan mais satisfaisant quand même !

Pour le mois de Décembre, les chroniques arriveront au fur et à mesure jusqu’au 22 et ensuite le site internet sera en « pause » jusqu’au 4 janvier ! Je vais lire pendant mes vacances mais les chroniques arriveront seulement après afin que je profite pleinement du temps que je vais pouvoir passer avec ma famille et mes enfants !