Chez Gigi Tome 1 et Tome 2

Quatrième de couverture 

Tome 1

Dans ce Québec des années cinquante, c’est au petit restaurant du coin Chez Gigi que plusieurs vont boire un milkshake lorsqu’ils ont envie de se payer un petit plaisir. Si madame Gigi est la mère de Rita, elle est aussi un peu celle des nombreux jeunes qui trainent à son restaurant, notamment Béa et Laurence, les meilleures amies du monde. Différentes à bien des égards, les deux jeunes femmes ont la même passion pour le rock’n roll qu’elles dansent avec brio dans les concours. Si leurs familles les acceptent comme elles sont, c’est-à-dire modernes et indépendantes, c’est loin d’être le cas du curé de la paroisse…

Tome 2

Après le départ prématuré de madame Gigi, la vie doit malgré tout continuer. Rita, avec l’aide de Roger, prend le restaurant en charge, alors que sa soeur Jeannine, se sentant lésée par le testament de leur mère, rue dans les brancards. Chez les Desbiens, France persiste à vouloir faire la pluie et le beau temps. L’argent de grand-mère dont William a profité pour lancer son entreprise florissante, le mariage princier et heureux de sa soeur Juliette, l’attitude pour le moins déplaisante de sa famille à son égard : tout est prétexte pour s’en prendre aux siens et récolter ce qu’elle peut au passage. Béa et Laurence, quant à elles, s’en donnent à coeur joie avec leur école de danse et les concours de rock’n roll auxquels elles participent. Alors que le couple chéri formé par Béa et Thomas connaît des hauts et des bas dignes des montagnes russes, Laurence continue de son côté à chercher le prince charmant avec beaucoup d’impatience. Sans compter l’invitation de Béa à un prestigieux concours de danse à New York, qui apportera son lot de défis et de surprises, et où Laurence révèlera une face cachée d’elle-même…

Mon avis

Pour une fille comme moi qui a toujours aimé regarder des films de danse comme : danse lascive, grease, hairspray, née pour danser et beaucoup d’autres, je vous en conviens, les deux premier tomes de « chez Gigi » sont tout à fait pour moi !!!

L’histoire se passe dans les années 50, à l’époque ou l’église tenait une grande place auprès des citoyens et de leur façon de vivre, mais surtout ce moment où le Rock n’Roll était perçu comme la danse du diable, où les jeunes filles devaient suivre une conduite déjà écrite pour elle !

Par contre, les deux premiers tomes de « Chez Gigi » ne sont pas juste une grande histoire d’église, de diable et de Rock n’Roll, c’est beaucoup plus que ça, c’est une famille, des amies, de la danse, des problèmes de cœur et d’argent, c’est de l’amour, de la joie, des peines et du bonheur ! Les liens qui unissent les personnages sont magnifiques ! Ce sont deux romans fantastiques !

J’ai adoré m’imaginer boire un bon Milk Shake au restaurant ! Les personnages m’ont tous accroché sans exception, même les vilains ! Je me suis attaché à la famille Desbiens et à leurs proches. Quoi que le deuxième tome commence sur une note plus triste, les rebondissements et le déroulement de l’histoire m’ont gardé en haleine jusqu’à la toute fin ! J’ai vraiment hâte de poursuivre ma lecture ! À quand le tome 3 madame Laberge ???

Finalement nous sommes tous d’accord sur un point, le temps passe, les gens changent (parfois) mais la famille reste ce qu’elle est !

Merci à mon partenaire pour l’envoi !

Pour acheter ces deux livres :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *