Une promesse si fragile ( lecture commune )

*** LECTURE COMMUNE AVEC MAMAN LECTRICE***

Quatrième de couverture

Camps, France, 1873. Dans le village niché en face de la barre rocheuse de Saint-Quinis, l’industrie du feutre tient la première place. Francis Gastellan, propriétaire des deux plus grandes entreprises de la région, règne sur la vie de ses ouvriers.

La jeune et charmante Naïs, couturière et fille du contremaître Joseph Caspado, est convoitée à la fois par Francis et par Césaire, les fils du grand patron. Tandis que le benjamin obtient les faveurs de la belle aux doigts de fée, la jalousie et la haine animent le cœur de l’aîné, héritier du patrimoine familial. Les deux frères entament alors une guerre sourde qui risque d’avoir de lourdes conséquences.

Obligée de se soumettre à l’autorité de son père, Naïs se battra contre vents et marées afin de retrouver les bras de celui qu’elle aime depuis toujours. La promesse d’un avenir heureux et paisible tiendra-t-elle le coup devant la puissante emprise des conventions ? L’espoir est-il permis pour ces amants qui n’aspirent pourtant qu’à unir leur destinée ? 

Les points positifs vus par

Maman lectrice

L’amour et la passion dévorante de deux jeunes amants m’a conquise. L’histoire coule, les rebondissements arrivent aux bons moments. J’ai adoré. J’ai aussi découvert le métier de chapelier. J’avoue avoir fait quelques recherches sur Google, question d’en savoir un peu plus sur l’industrie du feutre et des chapeaux. Je le redis, j’adore les romans historiques qui me font apprendre de nouvelles choses.

Au-delà des mots

une promesse si fragile est une histoire magnifique ! C’est le tout premier livre que je lis de cette auteure et j’ai beaucoup aimé sa plume ! l’essence de l’histoire est réaliste, on pourrait facilement retrouver des histoires semblables au 19 siècle, dans le temps où les femmes devaient presque s’agenouiller devant leur mari et faire tout ce qu’il voulait ! La description des lieux et des personnages est très juste, cela nous permet de nous transporter dans l’histoire sans trop de difficulté ! J’ai adoré suivre l’histoire d’amour de deux jeunes gens brisés par une décision qui à changer leur vie !

Les points négatifs vus par :

Maman lectrice

Je dois avouer qu’au début de l’histoire, j’étais un peu perdu. L’auteur parle beaucoup de différents endroits de la France et j’étais mélangée. Cela m’a un peu ennuyé, mais j’ai su rapidement faire abstraction des lieux pour me concentrer sur l’histoire. Par la suite, j’ai tellement été submergée par l’histoire d’amour que ces détails sont devenus futiles.

Au-delà des mots

je n’ai pas vraiment de gros points négatifs sur cette histoire, le seul que je pourrais dire c’est qu’au final ce n’est peut-être pas mon genre de livre ! Je trouvais les passages sur le métier de chapelier un peu long, mais surtout parce que j’avais toujours hâte de retrouver l’amour effervescent de Naïs et Césaire ! 

Les émotions ressentis par :

Maman lectrice

L’auteur a été capable de me garder accrochée grâce à plusieurs rebondissements dans l’histoire, qui ont fait naître en moi une certaine colère. Dès le début de l’histoire, j’ai été saisie.

Au-delà des mots

quel roman difficile à lire par moments ! je me suis retrouvée à haïr certains personnages, j’ai eu la larme a l’œil pour d’autres, j’ai eu peur pour Naïs et Césaire, j’ai été tourmenté par leur secret ! La seule chose que je désirais, c’était que leur amour soit dévoilé au grand jour et que tous autour d’eux l’acceptent tel qu’il est ! 

Les personnages vus par :

Maman lectrice

J’ai aimé le personnage de Naïs. La femme était laissée au second plan dans ces années-là et son rôle, de moindre importance. Les hommes pouvaient faire ce qu’ils voulaient, la femme devait être soumise. Mais pas Naïs. Elle a un caractère fort, c’est une femme courageuse et elle ne s’en laisse pas imposer. Elle est admirable.

Au-delà des mots

Pas trop de personnages, j’aime quand je suis capable de me souvenir de qui a dit quoi ! Je me suis beaucoup attaché à Naïs et Césaire, nos deux tourtereaux courageux, et prêt à tout pour pouvoir vivre leur amour, même en cachette ! J’ai détesté Francis, et j’ai souhaité en mon for intérieur que Naïs réussisse à prendre le dessus sur lui ! J’en ai voulu aux parents de nos deux protégés, j’aurais tellement aimé pouvoir rentrer dans le livre afin de les raisonner… 

Un petit mot pour terminer…

Maman lectrice

Un excellent roman historique ou la passion et l’amour est à l’honneur. J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure, que je lisais pour la première fois.

Au-delà des mots

Finalement, une promesse si fragile est un roman triste et magnifique à la fois ! Un livre ou l’amour est plus fort que tout ! Lorsqu’on commence à le lire, la seule chose qui nous intéresse, c’est de le terminer afin de voir si l’amour réussira à l’emporter ! J’ai adoré ma première lecture de cette auteure et je pourrais facilement le conseiller à plusieurs personnes autour de moi ! 

Merci à mon partenaire

Pour acheter ce livre :

Une réflexion sur “Une promesse si fragile ( lecture commune )

  1. Provence Nicole dit :

    Merci Anne Marie, 🙂 merci pour cette analyse du roman Une promesse si fragile, mais surtout parce que vous avez aimé et que vous l’avez dit, très bien, avec vos mots qui savent convaincre et qui ont su me toucher.
    Très heureuse de vous avoir lue… avant les fêtes de Noël. Je considère votre commentaire comme un petit cadeau que je déposerai au pied de mon sapin. Belles fêtes à vous aussi, et pourquoi pas, d’autres moments consacrés à la lecture de mes romans: Nicole Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *