Corps étranger

En partenariat avec les éditions de Mortagne et Communication Julie Lamoureux

Quatrième de couverture

Il a suffi d’une seconde pour que mon existence bascule. Un plongeon, un pied qui a glissé, et je suis devenu tétraplégique.
A dix-sept ans. Le Samuel d’avant n’est plus, je dois me faire à l’idée.
Il paraît que la plupart des gens préféreraient mourir plutôt que de se retrouver dans ma situation.
Moi aussi, si on m’avait posé la question avant mon accident, c’est ce que j’aurais répondu.
Et je ne peux pas dire que je n’ai jamais pensé à la mort depuis.
Maintenant ?
Je ne sais plus. Maintenant il y a mes amis, ma famille, Clara. la vie.
Juste la vie.
La vie ordinaire, faite de hauts et de bas, de chagrins et de rires, comme celle des autres.

Mon avis

La collection Tabou ne me déçois jamais, elle me fait vivre toute sorte d’émotion tantôt positive, d’autre fois négative ! Pour ce qui est de « corps étranger » ce fut un véritable ouragan d’émotions !

Quand je prends 5 minutes pour visualiser l’histoire, m’imaginer que ce qui arrive au personnage pourrait m’arriver ou arriver à un membre de ma famille ou même à une connaissance, je vous jure qu’en dedans ça fait mal ! Et quand tu sais que quelqu’un quelque part est en train de vivre ça, ça fait encore plus mal… Tous les auteurs de cette collection que j’ai lus jusqu’à date sont venus me chercher au plus profond de moi ! Et j’ai d’ailleurs prêté mes livres à des amis et je pense qu’ils vous dirait la même chose que moi ! Quand tu lis un Tabou, tu dois t’attendre à pleurer, à rire, et à prendre beaucoup de recul ! Lorsque tu lis un livre de cette collection, ça sert à rien, tu veux tous les lires !!!

Dans celui-ci, on touche une corde très sensible, le corps, les mouvements, le titre veut tout dire « Corps étranger » le jeune homme en question fait une niaiserie, une seule fois dans sa vie, l’erreur, qui changera son existence à jamais et qui fera en sorte que son corps ne soit plus nécessairement le sien…

Moi aussi j’ai déjà fait des essais, j’ai déjà sauté tête première dans ma piscine, quand on est jeune on est insouciant, on veut être « hot » mais quand on voit ce qui pourrait nous arriver, nos ardeurs se refroidissent assez vite… Pour Samuel, il n’a pas eu de secondes chances… Il a fait une erreur et il le regrettera probablement toute sa vie… Mais heureusement il existe la résilience, et je pense qu’il est une énorme preuve de courage et de rebondissement ! Éventuellement, tout au long de son processus d’acceptation, il comprendra que oui il est possible de vivre et d’être heureux, même après un grand drame.

Je pense que c’est ce que j’apprécie le plus de cette collection, oui la plupart du temps ce sont des sujets qui sont négatifs, des sujets qui font peur et qui vienne nous chercher, mais à toutes les fois les personnages font preuve d’un courage qui bat tous les records, j’aime voir comment ils s’en sortent, j’aime admirer la façon qu’ils ont de regarder le bon côté des choses !

Au final, cette chronique ne touche pas spécifiquement « corps étranger » parce que même si j’écrirais tout ce qui se passe dans le livre, mon envie première reste de vouloir vous inciter à vous procurer au moins un livre de cette collection, car je vous garantis que LE LIVRE que vous choisirez vous donnera assurément envie de lire tous les autres !

*** Un gros merci aux éditions de Montagne ainsi qu’à communication Julie Lamoureux pour l’envoi ! ***

Pour vous procurer ce livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *