Les amies de ma mère

En partenariat avec Lydie Lefevre

Quatrième de couverture

Pour les quarante ans de sa mère, Louise, souhaite lui faire une surprise. Elle cherche une idée originale, quelque chose qu’Agathe n’est pas prête à oublier.

En voulant lui faire plaisir, l’adolescente ne se doute pas qu’elle va être à l’origine d’une week-end-end pas comme les autres.

Comment Agathe réagira-t-elle ?

Et si rien ne se passait comme prévu ?

Mon avis

Une belle surprise pour moi lorsque l’auteure m’a offert de chroniquer son livre ! Encore plus parce qu’elle a accepté de me l’envoyer version papier (J’adore les livres papiers, et j’adore encore plus les voir dans ma bibliothèque, d’autant plus quand c’est un coup de cœur évidemment !)

Aussitôt ouvert… aussitôt terminé… Je vous avoue que c’est frustrant ! La plume de Lydie Lefebvre est épatante !!! J’en aurais bien pris un peu plus.

Au début, l’histoire tourne autour d’Agathe et de sa fille, Une maman qui a tout donné pour son enfant et qui n’a jamais vraiment pensé à elle. À l’aube de ses 40 printemps, Louise aimerait bien pouvoir redonner à sa maman tout ce que celle-ci a mis de côté afin de l’élever comme il se doit, elle décide donc de contacter les 2 anciennes meilleures amies d’Agathe et de lui faire une petite fête surprise !  Ce qui était censé être une petite soirée sympa accompagné d’une bonne bouteille et d’amuse-gueules, deviendra rapidement une vraie comédie digne des grands cinémas !

Je ne veux pas trop m’avancer sur les multiples péripéties qui s’accumuleront pour nos 3 amies ni les surprises qu’elles nous réservent sur leurs vies respectives (Agathe en sera grandement chamboulée croyez-moi) mais j’ai été agréablement surprise par la plume de Lydie ! C’est simple, rigolo, rafraichissant et ça donne le goût d’en lire encore ! C’est exactement le genre de lecture que ça me prenait pour repartir sur la vague ! Quoique l’auteure n’utilise pas les mêmes expressions que moi, je n’ai pas trouvé difficile du tout de la lire ! J’ai seulement dû chercher 2-3 fois certaines répliques sur google haha !

Finalement « Les amies de ma mère » est une excellente découverte et un beau coup de cœur ! Si vous avez le goût d’un livre drôle, sympathique et rapide à lire je vous le conseille fortement ! Et en plus, si je ne me trompe pas, un second tome verra le jour d’ici peu 😀

*** Merci à Lydie Lefevre pour l’envoi de son roman ***

Pour vous procurer ce livre 

Les mercenaires T1 – Le fardeau de Margotha

En partenariat avec Alexandre Charbonneau

Quatrième de couverture

Jeune mercenaire de profession, Heron choisit bien ses contrats. Le monde est bien noir selon lui, mais il tente d’y amener un peu de lumière pour équilibrer les choses. Maladroit, timide et peu habile en conversation, il détruit très vite l’image traditionnelle qu’on a des chasseurs de primes… mais ses talents au combat sont sans pareil et ça finit par se faire savoir par les dirigeants de Margotha, une île assombrie par un fardeau: une puissance maléfique et terrifiante qui depuis trop longtemps met à sac toute once d’espoir parmi le peuple. La mort est partout; c’est ce qu’on raconte de cet endroit maudit. Heron va devoir travailler avec d’autres mercenaires venus de partout, des gens étranges; que ce soit Jingu, le briseur d’arbres excentrique et imposant, Ouro, le narcissique outrecuidant ou Zeel, le chasseur de primes légendaire qui est bien déroutant. Vont-ils réussir là où tant ont échoué?

Mon avis

Pour commencer, j’aimerais remercier Alexandre Charbonneau pour l’envoi de son livre ! Ce fut une belle découverte et de plus dans un genre qui ne m’est pas trop habituel ! Des histoires de mercenaires et de zombies, ce fut vraiment une première !

La première partie du livre nous dévoile tout d’abord les personnages qui sont assez nombreux ! L’auteur nous présente chacun d’eux avec beaucoup de détails, le physique, la personnalité, et nous avons même droit à de magnifiques images pour nous les représenté ! Chacun d’entre eux a une histoire et un passé différent et l’auteur nous dévoile le tout sans laisser personne derrière ! J’ai vraiment apprécié ces petits détails qui donne un sens à chacun de leurs actes ! C’est donc ainsi que nous faisons connaissance avec les 8 mercenaires, hommes et femmes, qui partiront à la recherche d’un temple afin d’y réactiver une magie très ancienne et, par le fait même, de libérer l’île de Margotha du mal qui y règne depuis trop longtemps !

L’action est présente pas mal tout au long de la deuxième partie ! On ne voit pas les pages passés ! Les personnages combattront des monstres, des morts-vivants et ils n’auront pas grand répit durant leur mandat !  Alexandre à une écriture très juste et il a beaucoup de facilité à nous entrainer dans le vif du sujet !

Un petit point négatif, les chapitres sont longs ! J’aime pouvoir lire un chapitre ou deux avant de me coucher et là c’était un peu plus difficile hihi !

Pour ce qui est de la fin, elle m’a laissé sans mots ! Je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement ! Bravo à l’auteur pour cette finale grandiose, mais qui donne encore plus le goût de lire la suite !

Pour terminer, le tome 1 des Mercenaires est surement un incontournable pour les adeptes de fantastique plus noir un peu ! Les amoureux de ce genre se délecteront surement de cette série ! Si vous aimez l’action et surtout les rebondissements inattendus, ce livre est pour vous !

*** Merci à Alexandre Charbonneau pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre

Corps étranger

En partenariat avec les éditions de Mortagne et Communication Julie Lamoureux

Quatrième de couverture

Il a suffi d’une seconde pour que mon existence bascule. Un plongeon, un pied qui a glissé, et je suis devenu tétraplégique.
A dix-sept ans. Le Samuel d’avant n’est plus, je dois me faire à l’idée.
Il paraît que la plupart des gens préféreraient mourir plutôt que de se retrouver dans ma situation.
Moi aussi, si on m’avait posé la question avant mon accident, c’est ce que j’aurais répondu.
Et je ne peux pas dire que je n’ai jamais pensé à la mort depuis.
Maintenant ?
Je ne sais plus. Maintenant il y a mes amis, ma famille, Clara. la vie.
Juste la vie.
La vie ordinaire, faite de hauts et de bas, de chagrins et de rires, comme celle des autres.

Mon avis

La collection Tabou ne me déçois jamais, elle me fait vivre toute sorte d’émotion tantôt positive, d’autre fois négative ! Pour ce qui est de « corps étranger » ce fut un véritable ouragan d’émotions !

Quand je prends 5 minutes pour visualiser l’histoire, m’imaginer que ce qui arrive au personnage pourrait m’arriver ou arriver à un membre de ma famille ou même à une connaissance, je vous jure qu’en dedans ça fait mal ! Et quand tu sais que quelqu’un quelque part est en train de vivre ça, ça fait encore plus mal… Tous les auteurs de cette collection que j’ai lus jusqu’à date sont venus me chercher au plus profond de moi ! Et j’ai d’ailleurs prêté mes livres à des amis et je pense qu’ils vous dirait la même chose que moi ! Quand tu lis un Tabou, tu dois t’attendre à pleurer, à rire, et à prendre beaucoup de recul ! Lorsque tu lis un livre de cette collection, ça sert à rien, tu veux tous les lires !!!

Dans celui-ci, on touche une corde très sensible, le corps, les mouvements, le titre veut tout dire « Corps étranger » le jeune homme en question fait une niaiserie, une seule fois dans sa vie, l’erreur, qui changera son existence à jamais et qui fera en sorte que son corps ne soit plus nécessairement le sien…

Moi aussi j’ai déjà fait des essais, j’ai déjà sauté tête première dans ma piscine, quand on est jeune on est insouciant, on veut être « hot » mais quand on voit ce qui pourrait nous arriver, nos ardeurs se refroidissent assez vite… Pour Samuel, il n’a pas eu de secondes chances… Il a fait une erreur et il le regrettera probablement toute sa vie… Mais heureusement il existe la résilience, et je pense qu’il est une énorme preuve de courage et de rebondissement ! Éventuellement, tout au long de son processus d’acceptation, il comprendra que oui il est possible de vivre et d’être heureux, même après un grand drame.

Je pense que c’est ce que j’apprécie le plus de cette collection, oui la plupart du temps ce sont des sujets qui sont négatifs, des sujets qui font peur et qui vienne nous chercher, mais à toutes les fois les personnages font preuve d’un courage qui bat tous les records, j’aime voir comment ils s’en sortent, j’aime admirer la façon qu’ils ont de regarder le bon côté des choses !

Au final, cette chronique ne touche pas spécifiquement « corps étranger » parce que même si j’écrirais tout ce qui se passe dans le livre, mon envie première reste de vouloir vous inciter à vous procurer au moins un livre de cette collection, car je vous garantis que LE LIVRE que vous choisirez vous donnera assurément envie de lire tous les autres !

*** Un gros merci aux éditions de Montagne ainsi qu’à communication Julie Lamoureux pour l’envoi ! ***

Pour vous procurer ce livre