Sarah-Ann

En partenariat avec Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane

Quatrième de couverture

«Je me dirigeai vers le bûcher crépitant. Les premières flammes avaient atteint les pieds et les jambes des condamnés. J’entendais leurs cris de douleur et de désespoir et je voyais leur peau grésiller et fondre au contact du feu. C’était une abomination terrible… Je mis mes pieds sur le brasier, mais aucune chaleur ni sensation quelconque ne m’envahit. Je ne sentais rien. Les flammes n’avaient aucune emprise sur moi. J’escaladai sans mal cet amoncellement chaotique et tentai de défaire les liens les retenant prisonniers des poteaux et surtout du feu destructeur. Il n’était peut-être pas trop tard! Mais mes doigts tâtèrent le vide. Je tirai sur les cordes, je tentai de déplacer des gens, mais rien ne se produisit. Je ne pouvais rien faire! Seulement assister à ce terrible holocauste.» Période sombre, période noire, période de ténèbres…. La terrible Inquisition avec son bras meurtrier. Une femme perdue, une fillette sans nom et sans voix parcourront des sentiers où seuls les pires cauchemars semblent y avoir vie. Prenez leurs mains, elles vous amèneront là où le vrai mal a étendu ses tentacules. SARAH-ANN vous transportera à travers les siècles. De Montségur, à Salem Village, en passant par Sugny, elle vous révélera l’Histoire à travers son histoire…

Mon avis

Tout d’abord, j’aimerais remercier Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane, pour l’envoi de ce roman qui m’a fait vivre beaucoup d’émotions ! 

Sarah-Ann est un roman qui nous transporte à travers des années marquées au fer rouge, des années ou la sorcellerie et la barbarie était à l’honneur !  L’histoire de Salem m’a toujours intéressé, je rêve de le visité un jour ! J’adore toujours autant tout ce qui a trait aux sorcières. Dans ce roman, nous accompagnons une femme et une jeune fille, nous passons d’un siècle à l’autre tout doucement et nous rencontrons des familles en qui le personnage principal s’attache mais qui ne fait office que d’âme errante pour eux… Elle les voit, heureux, triste, apeurer et elle fait face à toute la cruauté qu’ils ont dû endurer mais ne peut rien faire pour les aider ou essayer d’adoucir leurs peines. Elle essaie de comprend la nature de sa place en ses lieux, qui est-elle vraiment ? Pourrait-elle essayer de changer leur destin à tous ? 

Je vous avoue qu’au début j’ai été prise au dépourvu, les noms, les lieux, les années tout me semblait incohérent, mais je lisais, sans m’arrêter et j’ai eu beaucoup de difficulté à le refermer le temps de m’adonner à mes autres tâches quotidiennes ! Toutes ces histoires m’ont touché droit au cœur, j’ai plus d’une fois voulu crier à l’injustice ! Même si ce n’est qu’un livre, chaque personnage est venu me chercher. 

Puis finalement l’histoire prend tout son sens à quelques pages de la fin, à partir de ce moment tout semblait plus clair et plus logique ! À toute les fois où j’ai lu le prénom de Sarah-Ann, sans savoir pour qu’elle raison je le retrouvais aussi souvent, enfin ce prénom avait une signification pour moi ! J’ai vraiment beaucoup aimé la finale de ce roman ! 

Pour terminer, Sarah-Ann est un livre qui, au départ, est venu me chercher surtout pour le côté « sorcières de Salem » ensuite, au milieu du livre j’étais toute chamboulée par les événements, je ne comprenais pas vraiment ou l’auteure voulait nous amener, puis finalement j’ai été séduite par ce roman historique, mélanger entre le vrai et le faux ! Je me suis attachée aux personnages, et j’ai beaucoup aimé l’écriture de Delfiane ! J’espère pouvoir mettre la main sur d’autres livres de ce genre et sur les autres romans de cette auteure ! 

*** Un grand merci aux éditions de La Draiglaan ainsi qu’à Delfiane pour l’envoi de ce roman ***

Pour vous procurer ce livre :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *