Bilan Juillet 2017

Mes réceptions par auteurs et maisons d’éditions

  

Mes achats

 

Un petit mois de juillet, avec la visite, les vacances, les enfants à la maison !!! Mais j’ai tout de même lues 2915 pages. Les chroniques ne sont pas tous encore sur le blog mais ça va venir tranquillement ;).

La dame de Knox Tome 2 : La tourmente

En partenariat avec Les Éditions AdA ainsi que l’auteure, Sonia Alain

Quatrième de couverture

Les tensions entre la France et l’Angleterre s’intensifient, car la guerre fait toujours rage, sévissant sur les terres des deux puissances. Pour ajouter au drame du royaume de France, la peste menace de décimer son peuple.

Au milieu de cet affrontement, Joffrey de Knox, un guerrier redoutable, s’attire les foudres du monarque anglais, Édouard III, en désertant ses rangs. Dès lors, cette trahison pousse le roi à nourrir de sombres desseins envers le seigneur de Knox. Au courant qu’il l’a fait par amour pour sa jeune épouse, Anne de Vallière, Édouard tente d’assouvir sa vengeance en s’en prenant à elle par l’entremise d’une belligérante du nom de Jeanne de Belleville.

Les batailles sont légion, les ennemis sont partout, les complots et les trahisons se multiplient, sans compter l’épidémie qui se propage. Protéger sa famille dans de telles conditions mettra Joffrey à rude épreuve. Quant à Anne, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour épargner un sort horrible à son époux, ainsi qu’à ses enfants, se montrant aussi rusée que ses détracteurs.

Au cœur de l’adversité, le couple trouvera-t-il la force de faire face au destin ?

Mon avis

J’étais tellement contente de retrouver enfin la belle Anne et Joffrey, mais aussi la plume de Sonia Alain qui ne cesse de me surprendre ! Dans ce second tome de « La dame de Knox » nos deux tourtereaux n’ont pas fini d’en voir de toutes les couleurs ! Les épreuves ne cessent de se mettre au travers leur chemin, alors que leur amour est de plus en plus fort, ils devront faire face non pas seulement à la guerre mais aussi aux traitres, à la peste et surtout, à la peur !

L’auteure a décidé de nous faire passer des moments très forts en émotions ! Je ne vous mentirai pas, à un certain moment j’avais les larmes qui coulaient et j’étais incapable de les arrêter ! Que ce soit autour d’Anne, de Joffrey ou de leur famille, l’action est toujours présente et nous n’avons aucun moment de répit ! Tellement, que j’ai été incapable de m’arrêter de lire ! Je ne cessais d’espérer pour un revirement de situation, une pause ou un peu d’accalmie pour eux mais les évènements se succédaient à une vitesse folle ! Heureusement, quelques passages remplis d’amour, d’espoir et de paix venaient parsemer ici et là les moments plus tragiques !

Je sens que je vais me répéter ici mais la plume de Sonia Alain est tout simplement sublime ! Lorsqu’on lit un roman historique, on s’attend à lire des répliques raffinés et douce de la part des personnages, et c’est exactement ce que madame Alain nous démontre ! Ça ne va pas sans dire, elle connait sa matière !

Au final, j’ai extrêmement hâte de pouvoir lire la suite ainsi que la conclusion de cette trilogie ! Qu’adviendra-t-il d’Anne et de Joffrey, de leurs enfants et de leurs familles ! Pourront-ils enfin vivre une vie sereine et paisible ? Pourront-ils finalement profiter de leur amour sans craindre de leurs vies ? N’ayant pas lu la première version de cette trilogie, je n’ai aucun doute sur la finale et même si je suis très impatiente, j’ai très hâte de voir ou tout ceci va les mener !

*** Un grand merci aux éditions Ada ainsi qu’à Sonia Alain pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre 

 

Sarah-Ann

En partenariat avec Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane

Quatrième de couverture

«Je me dirigeai vers le bûcher crépitant. Les premières flammes avaient atteint les pieds et les jambes des condamnés. J’entendais leurs cris de douleur et de désespoir et je voyais leur peau grésiller et fondre au contact du feu. C’était une abomination terrible… Je mis mes pieds sur le brasier, mais aucune chaleur ni sensation quelconque ne m’envahit. Je ne sentais rien. Les flammes n’avaient aucune emprise sur moi. J’escaladai sans mal cet amoncellement chaotique et tentai de défaire les liens les retenant prisonniers des poteaux et surtout du feu destructeur. Il n’était peut-être pas trop tard! Mais mes doigts tâtèrent le vide. Je tirai sur les cordes, je tentai de déplacer des gens, mais rien ne se produisit. Je ne pouvais rien faire! Seulement assister à ce terrible holocauste.» Période sombre, période noire, période de ténèbres…. La terrible Inquisition avec son bras meurtrier. Une femme perdue, une fillette sans nom et sans voix parcourront des sentiers où seuls les pires cauchemars semblent y avoir vie. Prenez leurs mains, elles vous amèneront là où le vrai mal a étendu ses tentacules. SARAH-ANN vous transportera à travers les siècles. De Montségur, à Salem Village, en passant par Sugny, elle vous révélera l’Histoire à travers son histoire…

Mon avis

Tout d’abord, j’aimerais remercier Les éditions La Draiglaan ainsi que l’auteure, Delfiane, pour l’envoi de ce roman qui m’a fait vivre beaucoup d’émotions ! 

Sarah-Ann est un roman qui nous transporte à travers des années marquées au fer rouge, des années ou la sorcellerie et la barbarie était à l’honneur !  L’histoire de Salem m’a toujours intéressé, je rêve de le visité un jour ! J’adore toujours autant tout ce qui a trait aux sorcières. Dans ce roman, nous accompagnons une femme et une jeune fille, nous passons d’un siècle à l’autre tout doucement et nous rencontrons des familles en qui le personnage principal s’attache mais qui ne fait office que d’âme errante pour eux… Elle les voit, heureux, triste, apeurer et elle fait face à toute la cruauté qu’ils ont dû endurer mais ne peut rien faire pour les aider ou essayer d’adoucir leurs peines. Elle essaie de comprend la nature de sa place en ses lieux, qui est-elle vraiment ? Pourrait-elle essayer de changer leur destin à tous ? 

Je vous avoue qu’au début j’ai été prise au dépourvu, les noms, les lieux, les années tout me semblait incohérent, mais je lisais, sans m’arrêter et j’ai eu beaucoup de difficulté à le refermer le temps de m’adonner à mes autres tâches quotidiennes ! Toutes ces histoires m’ont touché droit au cœur, j’ai plus d’une fois voulu crier à l’injustice ! Même si ce n’est qu’un livre, chaque personnage est venu me chercher. 

Puis finalement l’histoire prend tout son sens à quelques pages de la fin, à partir de ce moment tout semblait plus clair et plus logique ! À toute les fois où j’ai lu le prénom de Sarah-Ann, sans savoir pour qu’elle raison je le retrouvais aussi souvent, enfin ce prénom avait une signification pour moi ! J’ai vraiment beaucoup aimé la finale de ce roman ! 

Pour terminer, Sarah-Ann est un livre qui, au départ, est venu me chercher surtout pour le côté « sorcières de Salem » ensuite, au milieu du livre j’étais toute chamboulée par les événements, je ne comprenais pas vraiment ou l’auteure voulait nous amener, puis finalement j’ai été séduite par ce roman historique, mélanger entre le vrai et le faux ! Je me suis attachée aux personnages, et j’ai beaucoup aimé l’écriture de Delfiane ! J’espère pouvoir mettre la main sur d’autres livres de ce genre et sur les autres romans de cette auteure ! 

*** Un grand merci aux éditions de La Draiglaan ainsi qu’à Delfiane pour l’envoi de ce roman ***

Pour vous procurer ce livre :

 

D’amour et de Haine Tome 2 – La trahison

 

En partenariat avec Sonia Alain et Les Éditions AdA 

Quatrième de couverture

La désertion d’Aidan sur le quai de Québec a dévasté le coeur d’Adélaïde. Il l’a abandonné de manière abrupte, brisant le lien qui les unissait. Ravagée par le chagrin, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour entamer un nouveau chapitre de sa vie.

Par chance, elle trouve une échappatoire lorsque son oncle se voit attitrer le poste de gouverneur dans une colonie britannique au Nigéria, une terre qui l’a toujours fascinée. Mais la guerre est partout, et le pays voisin, le Cameroun, est sous tutelle allemande. Y sera-t-elle vraiment en sécurité ? Les éléments se liguent contre elle, un ennemi refait surface, menaçant son intégrité. Une fuite sans fin s’ensuit, entrainant Adélaïde aussi loin que dans le désert en Égypte. Comment faire face au danger imminent qui la guette dans l’ombre… Mais surtout… Comment survivre à la présence d’Aidan qui lui est de nouveau imposée…

Mon avis

La première fois que j’ai reçu un message de Sonia Alain pour que je chronique son premier tome des gardiens des portes, jamais je n’aurais pu croire qu’elle continuerait sur cette lancée ! Ce n’est pas évident pour une bloggeuse de trouver des partenaires, mais quand une auteure te demande elle-même de chroniquer ses romans, ca fait chaud au cœur !

Depuis 1 an, grâce à Mme Alain, j’ai voyager comme je n’ai jamais voyager ! j’ai pris connaissance de faits que je ne connaissais même pas ! Pas plus tard que cette semaine j’ai d’ailleurs vue un article sur l’empress of Ireland, c’est spécial de lire un livre et de pouvoir ensuite mettre des images sur ce bateau ou Adelaïde a vécu sa première aventure !

Pour en venir au second tome de « D’amour et de Haine », je me suis laissée transportée dans des pays de l’autre côté de la terre, l’Afrique, l’Égypte et j’en passe… J’ai aussi appris à connaître un peu plus Adélaïde et Aidan ! La fin du premier tome m’avait laissé un peu sur ma faim, alors que nos deux tourtereaux étaient séparés. Adélaïde est alors devenue une femme différente, comme si elle s’était former une carapace… Puis il revient… et va changer une fois de plus le cours de sa vie ! A partir de ce moment la jeune femme va découvrir que le monde est beaucoup plus dévasté qu’elle le croyait, la guerre fait rage, les Allemands se font de plus en plus agressifs, et elle, elle se retrouve au cœur de cette tragédie. Pourrait-elle y changer quelque chose ?

En plus des hostilités qui règnent autour d’eux, Entre nos deux personnages principaux les conflits se succèdent sans arrêt. Tout comme dans le premier tome, on ressent le mélange d’amour/haine qui volent autour d’eux…  Comment arriveront-ils à régler leurs différends à travers cette folie ?

Comme pas mal tous les livres de Sonia Alain, nous sommes percutés par l’action, la violence, la tristesse, mais aussi par les drames, l’amour et cette petite touche de romance qui font qu’on aime tant ses romans ! Et que dire du côté plus sensuelle… disons que Sonia n’a aucunement besoin d’envier les auteurs de genre érotique ! Elle excelle dans ce style aussi selon moi !

Ce que j’aime par-dessus tout de Sonia, c’est sa plume ! Depuis que j’ai créé mon blog, je n’ai jamais autant lu de livre d’auteur Québécois, et dans mon cœur Sonia Alain est placée bien haut dans la catégorie « Romance historique » J’aime la lire, j’aime être transporté dans ses histoires et ses lieux qui sont décrit avec tant de précisions ! Lorsqu’on lit, on se rend compte à quel point elle a peaufiné ses recherches ! Son écriture est élégante et raffinée, tout comme ses personnages.

Pour terminer, le seul point négatif que j’ai trouvé à ce roman (qui n’en est peut-être pas un en fait 😛 ) c’est la fin qui nous laisse bredouille… Mais connaissant l’auteure, c’est tout à fait son genre 😛 Une raison de plus pour attendre IMPATIEMMENT le tome 3 !

*** Merci à Sonia Alain ainsi qu’aux éditions AdA pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre