Jusqu’au bout

 

En partenariat avec Hachette Canada

Quatrième de Couverture

Elle croyait participer à un jeu. Elle ne pensait pas que ça irait aussi loin…
Ils sont douze à participer à un challenge de survie en pleine nature sauvage, dans un coin reculé de la côte est des États-Unis. Tous ont été prévenus : ils seront mis à l’épreuve jusqu’aux limites du supportable. La faim, la solitude, l’épuisement physique et psychologique… Mais au fur et à mesure que Zoo, l’une des candidates, avance dans son périple, le doute s’insinue dans son esprit. Ces villages déserts, ces pièges de plus en plus vicieux, ces accessoires d’un réalisme déroutant : s’agit-il vraiment d’une mise en scène parfaite ? Que se passe-t-il loin du regard des caméras ?
Découvrir la vérité ne sera que le début du défi qui attend Zoo…

Mon avis

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, j’ai été tout de suite attirée ! Un style avec un petit fond de Hunger games, version télé-réalité avec un soupçon de « virus, walking dead, épidémie »… pourquoi pas ??? Mais j’ai été déçu 🙁 L’idée est bonne ! on voit l’envers de la médaille des télé-réalités, ce que les concepteurs veulent bien montrer, ce que les participants vivent réellement et finalement, les commentaires des personnes qui écoutent l’émission, mais ce n’est pas le genre de livre auquel j’accroche et que j’ai de la difficulté à lâcher… peut-être parce que dès le départ je savais comment ça allait se finir…

Le concept est particulier, à tous les chapitres, ont fait un va-et-vient entre les étapes que les participants ont à franchir tous ensemble, en équipes, et le moment où Zoo se  retrouve seule, puis découvre petit à petit, que ce à quoi elle participe, n’est plus vraiment un jeu. 

J’ai beaucoup aimé les chapitres des défis que les participants devaient faire, je me suis attaché a certains personnages, et moins à d’autres, mais je n’ai pas aimé le fait que chaque personnage ait un surnom… surtout que lorsqu’on arrivait au tour de Zoo, elle  les appelait par leur prénoms, c’était parfois très mélangeant !  

Au final, j’ai aimé ma lecture mais j’avoue que je m’attendais à plus ! Pour les adeptes de thriller psychologique, avec un brin de science-fiction et de « fin du monde » ce sera sûrement votre genre ! 

*** Merci à Hachette Canada pour l’envoi ***

 Pour vous procurer ce roman :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *