#Famous

En partenariat avec Hugo roman New Way

Quatrième de couverture

Plutôt branchée théâtre, Rachel n’est pas vraiment l’archétype de la fille populaire. Elle se sent rarement concernée par les préoccupations de ses camarades de lycée, sauf peut-être quand il s’agit de Kyle Bonham… Même si elle est assez lucide pour savoir que le beau gosse ne la regardera sans doute jamais !

Kyle est bien le seul garçon capable de rendre sexy son uniforme de serveur de fast-food. Mais ses histoires de coeur sont désastreuses et sa vie plutôt monotone.

C’est deux-là étaient loin d’imaginer qu’une simple photo de Kyle prise en cachette par Rachel et postée sur les réseaux sociaux allait changer leur vie à tout jamais. En quelques heures, alors que le nombre de partages du cliché ne cesse d’augmenter, Kyle et Rachel deviennent célèbres à travers tous les États-Unis. Une chaîne de télévision va même les contacter pour couvrir leur histoire. Mais forcément, cette renommée soudaine attise les jalousies, et les haters n’épargnent personne…

Mon avis 

Les réseaux sociaux… on en entend tellement parler de nos jours, évidemment tout le monde sait que lorsqu’on publie quelque chose sur Facebook, twitter, instagram et tous les autres, un nombre incalculable de personnes peuvent ensuite avoir accès à nos informations… bien sur à moins que tout ce qui nous concerne soit privée, mais est-ce que tout le monde connaît l’impact qu’une petite photo peut avoir sur notre vie tout entière ?

#Famous traite de ce sujet ! Tout en racontant une histoire à la “elle a tout pour elle”( Film coup de coeur de mon adolescence : P) ce bouquin nous démontre à quel point les réseaux sociaux qui sont très populaires peuvent changer le cours de nos vies ! Et que si on ne fait pas attention, ce que l’on publie peut rapidement devenir incontrôlable !

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que dans ce roman, nous voyons les deux côtés de la médaille, les sentiments de celle qui a publié la photo versus le sujet de ladite publication ! Nous verrons qu’il y a plusieurs façons de réagir a l’ampleur que prend la situation !

Donc, derrière une histoire de style “comédie romantique”, se cache une morale qui plaira à plus d’une génération ! Dans mon cas, ce fut un très beau moment lecture ! Le genre de livre qui devrait être en tout temps sur ma table de chevet et lorsque mes filles seront en âge, c’est certain qu’elles me verront leur offrir cette lecture 😉 D’ailleurs, je verrais bien ce roman dans les écoles secondaire comme lecture obligatoire !

*** Merci à Hugo New Way Quebec pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre :

Rien de trop beau pour mes 18 ans !

***En partenariat avec Les Éditions De Mortagne***

Quatrième de couverture

Dans mon ancienne vie, j’étais pétillante et constamment de bonne humeur. J’avais une famille unie et heureuse, une meilleure amie hors pair et un premier amour à faire rêver n’importe quelle fille. Jusqu’au jour où mon bonheur a volé en éclats, me poussant à suivre ma mère dans une autre ville pour fuir cette nouvelle réalité que je refusais d’accepter.
Nous étions enfin bien, toutes les deux, solidaires et complices comme jamais. Mais voilà que la maladie vient d’emporter mon unique alliée, me laissant seule derrière. Et, comme si le karma s’acharnait sur moi, mon « père », le roi du silence ces dernières années, m’a invitée chez lui pour les vacances d’été. À quoi ai-je pensé en acceptant ? J’imagine déjà tout ce qui m’attend si je retourne là-bas… Tous ceux qui m’attendent…
Mais si je m’étais trompée ? Si cette nouvelle existence qui s’offre à moi, maintenant que je suis majeure, était mieux que ce que j’avais supposé ? Mon père semble faire des efforts pour qu’on se rapproche. Will, mon ami d’enfance, s’assure que je m’amuse. Et un emploi pas trop mal tombe du ciel… Je pourrais être étonnée par ce que la vie me réserve encore, qui sait ?
Et tu n’es pas au bout de tes surprises, ma chère Violet !

Citation

« Je vous le dit, sauver les apparences ne mène à rien si vous êtes malheureux. Aujourd’hui, je suis délivré des préjugés d’autrui, puisque seule l’opinion des gens que j’aime importe. Tous les autres, je m’en fou. »
 

Mon avis

Rien de trop beau pour mes 18 ans n’est le tout premier roman de Joannie Touchette, et sincèrement, je lui lève mon chapeau ! J’ai adoré ma lecture, c’était fluide, naturel et très bien écrit !
Tout d’abord, j’aime beaucoup la couverture, c’est éclatant, coloré et ça accroche !
Violet, le personnage principal vivent un grand deuil, et suite à cela, elle se rend dans sa ville natale, pour y retrouver son père, ses anciens amours et ses anciens amis(e)s. Beaucoup de choses ont changé depuis son départ, mais certaines choses restent tout de même pareilles, elle retrouvera d’ailleurs son amour de jeunesse : Mickael.
Du haut de ses 18 ans, Violet est une jeune femme au caractère très fort, plus d’une fois elle nous démontre qu’elle n’est pas de celle qui se laisse marcher sur les pieds ! Avec Mickaël, c’est compliquer, autant elle voudrait son amour, autant elle le déteste pour ses agissements, et ses cachotteries. En fait, le garçon de ses rêves cache un lourd secret ! De plus elle devra jongler avec un admirateur qu’elle ne soupçonnait vraiment pas !
Je me suis beaucoup attaché à Violet et Mickael, Ayant perdu mon frère lorsque j’avais 16 ans, je me suis beaucoup reconnue en eux, dans leur façon de vivre leur deuil et leur façon de survivre à cette tragédie… Ce n’était pas toujours facile pour moi de lire certains passages, mais cette histoire m’a beaucoup touché !
Finalement, j’ai vraiment dégusté cette histoire, autant nous retrouvions des passages difficiles, autant il y avait des passages rafraîchissants ! J’ai beaucoup aimé les personnages, l’intrigue et la finale ! Un beau moment lecture comme je les aime !

*** Merci aux éditions de Mortagne pour l’envoi ***

 

Pour vous procurer ce livre :

 

Un été indigo

En partenariat avec Les Éditions JCL
Quatrième de couverture
Orphelin de mère, Éli est délaissé par un père incompétent, coincé dans les engrenages du crime. L’été qui s’annonce ne sera pas des plus heureux. Mais l’arrivée inattendue de son oncle Jojo, artiste de cirque, fait tout basculer. L’homme, sympathique et bienveillant, projette de trimballer l’enfant sur la route afin de se rendre à un grand festival d’amuseurs publics.
Sur le long ruban d’asphalte les menant vers la Gaspésie, au gré des rencontres plus surprenantes les unes que les autres, le jongleur et son neveu s’apprivoisent tranquillement. Le garçon découvre enfin ce que représente une figure paternelle forte. Pour la première fois depuis le décès de sa mère, Éli a l’impression d’être apprécié à sa juste valeur.
Malheureusement, la saison des merveilles se terminera et Éli devra reprendre sa vie là où il l’a laissée à Montréal. Du moins le pense-t-il, jusqu’à ce qu’un drame vienne tout remettre en question…


Citation

« Mais il faut que tu sois certain d’une chose, c’est que tu ne risques rien tant que je suis là auprès de toi, peu importe mon état, parce que je t’aime, Éli, comme mon fils. Il ne peut rien t’arriver de mal et je ne te laisserai jamais. Tu comprends ça ? J-a-m-a-i-s ! Jamais ! « 

Mon avis
J’aime tellement ça me faire offrir des livres que je n’aurais probablement pas choisis par moi-même ! surtout quant au final, ils deviennent des coups de coeur ! 

 Un été indigo raconte l’histoire d’un jeune garçon qui ne l’a pas eu facile, perdre sa mère est un immense coup dur, mais en plus, quand ton père est incapable de prendre soin de toi c’est encore pire. Mais une chance, Éli à un oncle qui sort de nulle part, et qui décide de l’emmener avec lui parcourir les routes à la recherche de sensations fortes et de plaisir ! Jojo essaiera de redonner à Éli ce qu’il n’a pas pu lui donner toutes ces années où il a été absent.
 

À travers les routes et les montagnes de la province québécoise, Éli découvrira que dans la vie tout ne peut pas être simplement noir ou blanc, Les nuances de gris sont possible et même si cela lui fait peur, il apprendra à vivre avec et a apprécier ces nouveautés ! L’amour paternel, la confiance et le plaisir lui sont permis et il en profite pleinement !

Au cours de l’histoire, nous revenons dans le passé ainsi que le présent du père d’Éli, celui-ci vit un moment difficile aussi ! Il se croit capable de reprendre sa vie en main… Réussira-t-il à redonner un sens à sa vie et à celle de son fils ? 


 Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire, de rire et même de verser une larme en lisant ce roman ! Il se lisait facilement, les pages s’envolaient à vue d’oeil. En le lisant, j’avais l’impression de voyager avec Éli et son oncle Jojo ! Ils sont devenus en quelque sorte mes amis l’instant de quelques jours ! 

 Un été indigo est un roman touchant, magnifique, aux décors qui font rêver ! Une belle histoire qui nous rappelle que dans la vie nous sommes tous capable d’avoir un juste milieu dans tout et que la résilience est toujours possible !

*** Merci aux Éditions JCL pour l’envoi ***


Pour vous procurer ce livre :

Il était une lettre

En partenariat avec Hachette Canada
Quatrième de couverture

Manchester, 1973. Tina, secrétaire dans une compagnie d’assurances, est bénévole dans une boutique caritative le samedi. Cette activité lui permet d’échapper quelques heures à Rick, son mari, violent et alcoolique. Alors qu’elle trie de vieux vêtements, elle découvre, dans la poche d’une veste de costume, une lettre jamais ouverte ni postée. C’est une demande en mariage, datée de septembre 1939. Troublée, Tina décide de retrouver la destinataire de ce courrier, Chrissie, pour le lui remettre. Une simple enveloppe peut-elle contenir la clé du bonheur ? Et le chagrin d’une femme saurait-il illuminer la vie d’une autre ? À plusieurs décennies d’intervalle, deux histoires d’amour brisée en plein vol, deux destins de femmes au coeur meurtri.

Citation

 » En sentant l’odeur du whisky, les évènements de la veille lui revinrent d’un coup. Elle n’avait pas du tout trébuché, et le coup sur son visage n’avait pas été causé par la rampe de l’escalier, mais par quelque chose de beaucoup plus dangereux – le poing de son mari. « 


Mon avis

Il était une lettre raconte l’histoire de deux femmes, à deux époques différentes. Alors que plusieurs années les séparent, il se trouve qu’elles ont plusieurs points en commun ! Est-ce que leurs chemins se croiseront un jour ? C’est ce que Tina espère en tout cas… Alors qu’elle décide de faire la détective afin d’aider Chrissie à découvrir la vérité, elle-même finira peut-être par retrouver la lumière, et sortir de l’ombre que lui procure son mari violent et alcoolique…
J’ai beaucoup aimé ce roman, dès les premiers chapitres nous sommes transportés dans l’histoire, et il est très difficile d’en sortir ! C’est un roman qui m’a fait vivre beaucoup d’émotion, autant positives que négatives ! malgré l’écart d’année entre les histoires des deux femmes, je n’ai eu aucune difficulté à me transporter d’une vie à l’autre ! Les deux personnages principaux sont extrêmement attachants !
Pour ce qui est de l’auteure, je n’ai absolument rien de négatif à dire, j’ai adoré sa plume et sa façon simple d’écrire ! Il était facile de se retrouver à travers les époques et les lieux,  elle a su nous transmettre les messages qu’elles voulaient faire passer au travers les divers obstacles de la vie des deux femmes.
Kathryn Hughes a d’ailleurs écrit un autre livre semblable à celui-ci : Il était un secret, et j’ai bien l’intention de mettre la main dessus !
Un beau moment lecture rempli d’émotions et de douceur, merci à Hachette Canada pour ce beau privilège !
Pour vous procurer ce livre :