Sans toi, l’envol

En partenariat avec Amélie B

Quatrième de couverture 

À 28 ans, Béatrice a tout pour être heureuse, mais sa vie est loin de celle dont elle rêvait. Fatiguée par la monotonie de son quotidien et par la futilité de son boulot, elle pourrait se reposer sur Maxime, son compagnon. Mais ce dernier multiplie mensonges et attitudes suspectes. Même ses amies, pourtant si pétillantes, n’arrivent plus à lui remonter le moral…Lors d’un week-end à Lisbonne avec Max, un appel va bouleverser son existence et la plonger dans une succession d’aventures inattendue

Citation

« J’oublie tout,  je me déconnecte. Je me laisse bercer par la musique. Je la serre fort dans mes bras. Puis j’atterris, la réalité me rattrape trop vite.« 

Mon avis
Hier soir, je faisais du ménage sur mon iPad, en allant dans Kobo, j’ai vu un livre, et je me suis souvenue de celle qui me l’avait gracieusement envoyé en version PDF, et l’a je m’en suis un peu voulu parce que ça faisait quand même un bout qu’il était là… Et puis j’ai commencé à le lire… Sans m’arrêter… J’ai plongé dedans et j’ai apprécié ma lecture…
Le livre est divisé en trois parties, pour commencer, on rencontre Béatrice qui nous fait un portrait de sa vie! Sa famille, son boulot, son petit ami…, son couple semble battre de l’aile un peu, Béatrice à des doutes quant à la fidélité de Max, et alors qu’elle est sur le point de découvrir la vérité, un drame se produit… 
La deuxième partie est concentrée sur Max, le petit ami de Béa, celui-ci devra jongler avec le malheur qui s’acharne sur sa petite amie, mais ce n’est pas tout, à son tour, il vivra de douloureux moments que je vais taire pour ne pas vous en dire trop

Et finalement, la dernière partie… je ne suis pas certaine que c’est une bonne idée de vous dire en quoi elle consiste puisqu’en le disant je révélerais probablement un spoiler… donc je vais laisser passer ce détail
Sans toi, l’envol est un livre magnifique, encore un auteur autoédité que j’ai vraiment beaucoup aimé! L’écriture est fluide, touchante et naturelle, il m’est arrivé plus d’une fois d’avoir la larme à l’œil! J’ai particulièrement aimé les souvenirs, qui viennent au fil des pages lorsque Béatrice vit des moments plus difficiles, et, que dire de la fin… Non, je me tais! Sans toi, semble être le tome 1 donc j’espère sincèrement pouvoir lire le second un jour
Malgré mon retard, je tiens à remercier chaleureusement l’auteure pour l’envoi de son petit trésor! J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture et espère que vous me pardonnerez!


*** Merci à Amélie B. pour l’envoi ***
Pour vous procurer ce livre
( amazon fr )

À deux c’est mieux ! *** Chronique Jeunesse ***

CHRONIQUE JEUNESSE !!!
COUP DE COEUR JEUNESSE !!!

En partenariat avec Michèle Henen et les Éditions de Mortagne

Quatrième de
couverture

À treize ans, Galli est amoureuse du  beau Yan, mais celui-ci lui manifeste très peu d’intérêt. Elle rêve d’être une autre fille, plus jolie, et surtout plus populaire, comme sa soeur Karine.

Lorsqu’elle trouve un chiot abandonné, l’adolescente a enfin une raison d’être heureuse, mais son père refuse d’accepter un animal dans la maison. Galli est désespérée… jusqu’à ce qu’elle découvre une pierre aux pouvoirs magiques. Mais est-elle victime de son imagination ? Sagit-il seulement d’un caillou ordinaire ? Réussira-t-elle à s’en servir sans tout détruire sur son passage ?

Advienne que pourra ! La jeune fille est décidée à tout faire pour sauver son chien et réaliser ses rêves… même de la magie !


L’avis de Lindsay

Voici une petite chronique
jeunesse que j’ai composée avec ma grande fille Lindsay ! J’ai essayer de garder l’authenticité des mots
de ma fille, donc ce texte est écrit version pré-ado : P
 

Alors voilà :


Ce qui est trop cool dans ce
roman, c’est qu’on dirait qu’on lit le journal intime d’une fille un peu plus
vieille que moi (bien sûr plus vieille, puisqu’à dix ans, Lindsay ne
s’intéresse pas encore beaucoup au garçon… enfin, je pense, une jeune fille a
toujours ses secrets non ?) Il y a Galli, sa meilleure amie, il y a aussi un
garçon sur laquelle Galli « tripe » et aussi une fille pas très gentille à son
école.
 Alors… Galli trouve un chiot
trooooop mignon, mais en plus du chien, elle trouve une pierre magique, ben en
faite c’est comme un genre de nain qui ressemble à yoda qui lui a donné la pierre dans un
rêve… le genre de pierre que tu peux faire un vœu et il va se réaliser (ha et
cette fameuse pierre je vous dis qu’elle m’a dit souvent qu’elle aimerait donc
en avoir une aussi). Mais c’est triste parce que son père et sa mère ne veule
pas qu’elle ait de chien… Pourtant il est super gentil Mouffe (nom du chien) il
l’a protège et il devient comme son meilleur ami ! Et puis là, il y a pleins de
choses qui leur arrive, et Galli et son amie essaye aussi de comprendre comment
elle à eu la pierre.
 Donc, d’après les dires de ma
grande, cette histoire a tout pour plaire aux jeunes filles ! Quand la magie,
l’amour et un chien font partie d’une histoire, c’est toujours gagnant il
parait !
 Bon alors là je m’arrête de
vous raconter tout ce qu’elle m’a dit parce que sinon il n’y aura plus de
surprises ! Mais elle a vraiment adoré ! Elle m’a d’ailleurs dit que ce livre
avait une morale (j’aime beaucoup expliquer aux enfants que souvent derrière
chaque histoire se cache une morale) et la morale de cette histoire d’après
Lindsay, c’est que si l’on désire vraiment quelque chose, il y a toujours une
façon de l’obtenir, si l’on y met des efforts et qu’on le veut vraiment, et ce, même sans magie ;)!

*** Merci à Michèle Henen et aux Éditions de Mortagne pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre :

Calendar girl – Février

En partenariat avec Hugo new romance Québec et Hachette Canada

Quatrième de
couverture

Mia se rend à Seattle ou elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Citation

« -Donc, poursuit Alec, pour avoir cette intimité avec toi, je dois t’aimer un peu. Mais ça ne m’empêchera pas de te laisser partir. Et quand tu ne seras plus avec moi, tu auras toujours une partie de mon amour avec toi, dans ton coeur. Pour toujours. Ce morceau de mon amour est à toi jusqu’à la fin de tes jours. »


Mon avis

Et voilà que Mia se retrouve à Seattle avec un nouvel homme, son «Franchie» comme elle se plaît à l’appeler

Bel homme, talentueux, et tellement attachant, Mia ne peut s’empêcher de tomber sous le charme d’Alec, son nouvel employeur! En plus de toutes ces qualités qui lui vont à merveille, c’est un homme aux pensées profondes qui font réaliser à Mia qui elle est vraiment, il réussira à percer tranquillement la carapace que la belle s’était formée avec les années! Réussira-t-il à l’amener dans son lit

12 livres sur la même thématique, on s’attend à avoir de la redondance, mais heureusement, ce n’est pas le cas, car chaque homme est différent et la raison de la présence de Mia l’est aussi

Dans ce second opus, Mia prend conscience de plusieurs facettes de sa personnalité, et l’on comprend, que toute au long de cette série, elle en apprendra probablement encore davantage, elle réapprendra à s’aimer et à apprécié sa vie! Au final, ce boulot sera fort possiblement une chose très positive pour elle!

J’ai été très heureuse de voir que Wes n’a pas été laissé derrière! Après s’être attachée à cet homme charmant, l’auteure ne pouvait tout simplement pas taire son existence dans ce second livre! Qui sait, peut-être que Mia le retrouvera un de ces jours

Encore une fois, je me suis laissé emporter par cette nouvelle aventure. Calendar girl — février comporte lui aussi 153 petites pages donc il se lit très rapidement! Même si j’adore, je ne trouve pas que c’est trop court, on se concentre sur le vif du sujet et il n’y a pas de longueurs! Entre petits moments cocasses et érotiques, l’auteur a su bien doser les passages plus langoureux

Finalement, je me retrouve à devoir attendre le prochain qui arrivera en Mars! Mais soyez sûr d’une chose, dès que je l’aurai entre les mains, il ne restera pas très longtemps fermé

*** Merci à Hugo new romance et Hachette Canada pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre :
Calendar girl – Février

Calendar girl – Janvier

En partenariat avec Hugo new romance québec et Hachette Canada

Quatrième de couverture

Mia vit avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s’est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’envoie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père. 

Quelle solution va-t-elle trouver ?

12 MOIS-12 HOMMES-12 VILLES

MIA RÉUSSIRA-T-ELLE SON INCROYABLE PARI ?

Citation

« L’angoisse que je ressentais avant de rencontrer Wes est de retour, mais cette fois-ci elle est accompagnée d’un désir de vengeance. C’est elle qui m’a choisie ? Je savais que Tante Millie et elle se connaissaient, mais n’est-ce pas un peu étrange qu’une mère choisisse l’escort de son fils ? »

Mon avis
Je ne suis pas une adepte de ce genre de livre, juste pour vous dire, je n’ai même pas lu «50 nuances de Grey». Mais là, je ne regrette vraiment pas d’avoir poussée un peu pour mettre le grappin sur cette série!

À première vue, ce livre semble érotique à fond! Mais plus on lit, plus on se rend contre qu’il n’y a pas que ça! On rencontre une femme qui à un lourd passé amoureux, qui a essuyé plus d’une fois des larmes dues aux hommes, et qui décide de trouver un métier ou l’attachement n’a absolument pas sa place! Mais il y a aussi cet homme très sexy, qui ne l’engage pas juste pour le «sexe» alors qu’on s’attend à ce que Mia soit «engager» que pour ça, il prend soin d’elle en quelque sorte et l’a fait sentir femme! Un contrat qui risque d’être facile pour Mia, mais émotionnellement, réussira-t-elle à ne pas franchir la barrière du cœur?

La plume de l’auteure est parfaite, elle réussit à nous embarquer dans cette folle aventure, elle a les mots justes pour nous faire ressentir les émotions de ses personnages! Quoique ce soit court, les thématiques sont juste bien dosées et lorsqu’on voit la fin arrivée, on se sent prêt à attaquer la suite, même si nôtre cœur à un peu de misère à se détacher du premier homme

J’adore le principe : 12 livres en 1 an! Je pense que ce concept est une première et l’auteure à miser juste afin de conquérir les lecteurs! Alors que le livre ne fait que 153 pages, on embarque dans l’histoire à fond, on le lit à une vitesse folle! C’est intense, chaud, drôle, érotique et romantique à la fois! On s’attache aux personnages et l’on a bien de la misère à croire que dans le prochain, un autre homme entrera dans la vie de Mia… et que par la suite 10 autres feront la même chose! Mais c’est crédible, l’histoire se tient et l’on a très hâte de poursuivre les aventures de Mia


*** Merci à Hugo New romance et Hachette Canada pour l’envoi ***




Pour vous procurer ce livre :

Magie noire, magie blanche Tome 3

En partenariat avec Les Éditions de Mortagne

Quatrième de
couverture

Déterminée à sauver sa grand-mère et sa meilleure amie des griffes d’Arnwald, Salomay a osé se rendre dans les territoires Occultes en compagnie de ses protecteurs. Franchissant pics enneigés et marais maudits, ils doivent se frayer un passage jusqu’à la citadelle, des créatures prédatrices et des patrouilles ennemies sur leurs talons. Leur cauchemar ne fait toutefois que commencer : de son repaire, l’Innommable les guette sans relâche.

De son côté, Dorothée met tout en oeuvre pour refaire ses forces et dissimuler ses pouvoirs renaissants. Non loin d’elle, Sarah lutte pour sa survie, gardant l’espoir que son amie volera à son secours.

Salomay sent son fardeau s’alourdir. Ses deux univers sont menacés par la soif insatiable de puissance de l’usurpateur. S’il parvient à ses fins, personne n’en sortira indemne.

Guidée par Chammal et accompagnée de Cédric, dont la vigilance est sans faille, Salomay se prépare à l’ultime affrontement. Trouvera-t-elle le moyen de vaincre celui qui a juré sa perte ?

Citation

« Pendant ce temps, le combat faisait rage entre le groupe des rebelles et des Sentinelles, et celui des hommes-bêtes du souverain. La pagaille régnait parmi les belligérants. Les coups d’épée fusaient, les coups de poing également. Indécise, Salomay tira de son fourreau la lame qu’on lui avait remise. »

Mon avis

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lue une trilogie! Pas mal toutes les dernières séries fantastiques que j’ai lues contenaient plus de trois livres! Mais pour celui-ci, je pense que trois est un très bon chiffre puisqu’on sent que l’auteure a fait le tour du sujet

Salomay continue d’en apprendre de plus en plus sur ses facultés de magicienne, elle devient tranquillement plus forte qu’elle ne pourrait paraître! Grâce à son grimoire et à son amulette, elle est pratiquement invincible et peut contrôler les éléments à sa guise. Même si, tout comme dans les deux premiers tomes, elle fait quelques petites bévues

  Mais malheureusement, son grimoire ne lui est pas complètement fidèle! Et si elle n’était pas la seule à pouvoir le contrôler

Ce troisième opus de la série : Magie noire, magie blanche est particulièrement révélateur! On découvre de nouveaux faits sur Salomay, sa descendance et la façon avec laquelle elle a été «liée» à Arnwald! On prend aussi connaissance d’un petit bout du passé de l’innommable, et des raisons qui le poussent à être aussi détestable! On rencontre de nouveaux personnages qui seront très importants dans l’accomplissement du destin de Salomay!   
  
Je suis très heureuse d’avoir eu la chance de lire cette trilogie! L’action, la magie, l’amour, l’amitié est un mixte qui d’après moi fait le bonheur de tout amoureux de fantastique! Même si en fin de compte, ce n’est pas un coup de cœur ce fut très près de le devenir!  

*** Merci aux Éditions de Mortagne pour l’envoi de ce troisième tome ***
Pour vous procurer la série :