Auteure chouchou octobre 2016

Mon auteur chouchou du mois est ….

 

Elisabeth Tremblay !!!

 

Romans déjà parus

2008 – Filles de lune Tome 1 – Naïla de Brume

2008- Filles de lune Tome 2 – La montagne aux sacrifices

2009 Filles de lune tome 3 – Le talisman de Maxandre

2010 – Filles de lune Tome 4 – Quête d’éternité

2011 – Filles de lune Tome 5 – L’héritier

2013 – Tu vivras pour moi

2015 – Sang de pirate Tome 1 – Vengeances

2015 – Sang de pirate tome 2 – Tempêtes

 
* Honnêtement, je n’ai pas de saison favorite. Chacune d’elle a ma préférence pour diverses raisons. Je ne peux pas imaginer l’hiver sans neige, encore moins Noël. C’est aussi la saison où je crée beaucoup, autant du côté de l’écriture que sous diverses formes d’art, puisque ce n’est pas un temps pour jardiner… 😉 Le printemps est pour moi signe de renouveau. Je planifie mon potager longtemps d’avance. J’aime faire pousser mes propres légumes, en essayer de nouveaux. Comme j’essaie aussi fleurs comestibles et fines herbes plus rares. Donc, nécessairement, j’aime l’été pour les récoltes continues et les découvertes d’herboristerie. Quant à l’automne, c’est surtout pour ses couleurs flamboyantes. 

 

Parce qu’avant d’être un auteur ils ont aussi été des lecteurs, j’ai demandé à Élisabeth quel genre de livres elle aimait lire et voici ce qu’elle m’a répondu :
 * De tout. Pour le plaisir de la découverte. J’aime qu’on me surprenne, qu’on m’amène où je ne croyais jamais aller. Je veux aussi qu’on me porte à réfléchir, à me questionner. 
 * Étonnamment, je n’en ai pas. Ou plutôt, je n’en ai plus. Plus jeune, j’aurais pu en nommer plusieurs : Diana Gabaldon, Agatha Christie, Mary Higgins Clark, Belva Plain, Patricia Cornwell et pas mal tous les auteurs de bandes dessinées. Maintenant, j’aime souvent davantage un titre en particulier parmi plusieurs d’un auteur au lieu de l’auteur lui-même. 
Oiseau de nuit, oiseau du matin… Certains auteurs trouvent la source de leur inspiration au lever du soleil, pour d’autres, c’est la nuit qui leur porte conseil ! Voici le meilleur moment de la journée pour écrire de notre auteure chouchou !
* La nuit. Mes meilleures scènes sont toujours écrites tard le soir.
Filles de lune fût un grand coup de cœur pour moi, mais Sang de pirate l’a été encore plus ! Voyons voir où Élisabeth à pris son inspiration pour cette série !
* Je suis toujours un peu embêtée par ce genre de questions. J’avais envie de travailler dans l’univers de la piraterie, tout en ne m’éloignant pas trop du genre de Filles de Lune. Je trouvais aussi l’idée intéressante de faire voyager une héroïne inversement de ce que Naïla avait vécue. 
Je n’ose même pas imaginer tous les sentiments que l’ont doit ressentir lorsque l’on apprend que l’on va enfin être publié par une maison d’édition, j’ai donc demandé a Élisabeth comment elle s’est sentie quand elle a appris que les éditions de Mortagne allaient lui donner cette chance ! 

* Un mélange de fierté et de plaisir. Je me rappelle encore où j’étais et qu’est-ce que je faisais à ce moment-là. C’est vraiment un beau souvenir. 🙂

En mettant l’écriture de côté, quelles sont les choses qui te passionnent ?
 * Toutes les formes d’art. J’en ai essayé beaucoup : peinture sur bois, vitrail, faux-vitrail, carterie, couture, céramique, savon, décoration de gâteaux et chocolat artisanaux. Et j’expérimente encore souvent. J’ai toujours vingt projets en même temps. Souvent, ça recoupe aussi mon écriture, comme en ce moment, où je lis sur l’herboristerie et expérimente diverses « recettes » avec des plantes pour un prochain roman. 
À quel âge as-tu commencé à t’intéresser à l’écriture ?

 

* Pas avant mon passage à l’université. J’ai toujours beaucoup lu par contre, depuis l’enfance. Et toujours de tous les genres. 

 

As-tu une préférence pour tes livres ? Un tome ou une série dont tu es particulièrement fière ?

 

* Comme pour les saisons, chacun de mes livres est particulier à mes yeux pour diverses raisons, souvent très différentes d’un roman à un autre.  Parce que chacun a été écrit à une époque précise de ma vie…

 Je lui ai aussi demandé si elle avait déjà eu des doutes par apport à l’un de ses livres, voici ce qu’elle m’a répondu :

 * C’est pas mal toujours un mélange des deux. On a beau croire en ce qu’on a écrit et aimer nos personnages, en bout de ligne ce n’est pas nous qui décidons, c’est le lectorat. On ne peut que croiser les doigts. 

 

Qu’espères-tu faire ressentir à tes lecteurs à travers tes romans ? 

* Littéralement toute la gamme des émotions. Je veux qu’on ris autant qu’on pleure ou se questionne, mais surtout, je veux qu’on comprenne mes personnages en cheminant avec eux. J’aime les éprouver, pour les obliger à se dépasser, à repousser leurs limites. Et j’espère convaincre les lecteurs et lectrices d’affronter leurs propres peurs, leurs propres limites. Après tout, on ne vit qu’une fois… 😉 

 

As-tu une petite idée de tes futurs projets d’écriture, souhaites-tu demeurer dans le fantastique ou tenter l’expérience vers un autre genre ?

 * Rien n’est certain encore, mais je pense amalgamer le fantastique avec un autre genre. Je dois toutefois terminer Sang de pirate avant. Ce que je suis en train de faire d’ailleurs : je révise le dernier tome.

 Pour suivre Élisabeth Tremblay :

Un énorme merci pour ce beau mois passé en votre compagnie 😉 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *