Le règne du scorpion – Tome 1 : Les prisonniers de la paix

En partenariat avec Les éditions les Malins !

Quatrième de
couverture

LE MONDE N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PACIFIQUE disent les Paroles. D’accord, il faut parfois qu’une princesse passe une mauvaise journée en échange, mais le jeu en vaut la chandelle non ?

Greta est une duchesse, une princesse héritière… et un otage de la paix. Voici la règle du jeu : si vous voulez diriger, il vous faut donner l’un de vos enfants en otage. Partez à la guerre et votre otage mourra.
Greta sera libre si elle parvient à survivre jusqu’à son dix-huitième anniversaire. En attendant, elle vit dans un Préceptorat parmi les filles et les fils des dirigeants du monde. Comme eux, elle apprend à obéir aux machines qui contrôlent leur vie. Comme eux, elle est préparée à mourir avec dignité, s’il le faut. Mais l’arrivée d’un nouvel otage bouleverse tout. Elian est un garçon qui refuse de se conformer aux règles, un garçon qui se moque de tout ce que Greta a appris jusqu’ici. Il lui ouvre les yeux sur la brutalité du régime sous lequel ils vivent – et sur les pouvoirs qu’elle possède.
Alors que Greta et Elian voient leurs pays se rapprocher de la guerre, Greta devient la cible d’un nouveau jeu. Un jeu qui finira par les tuer tous les deux, à moins qu’elle parvienne à trouver un moyen de contourner les règles.


Citation

« J’aurais voulu me recroqueviller par terre, terrassée par la peur et le soulagement, mais je remarquai le regard éteint de mon amie, son silence. Ses fines tresses étaient étalées sur son oreiller bleu comme le drapeau de l’ONU. Je m’assis sur mon propre lit de camp. La pièce était tellement petite que je pouvais prendre la main de Da-Xia rien qu’en tendant le bras. Elle ne se déroba pas, mais son regard demeurait dans le vide.Nos codes, nos habitudes, je ne retrouvais plus rien. Je me sentais comme une naufragée. »


Mon avis

Tout d’abord, j’aimerais
remercier Les Éditions les Malins pour l’envoi !

En commençant ma lecture
je m’attendais à y retrouver un genre de    « Hunger
games » revisité ! Mais ce n’est pas vraiment la même chose !
Noté que je ne m’avancerai pas trop sur le contenu du roman puisque je trouve
que la quatrième de couverture en dit déjà beaucoup !

 Donc, nous avons
ici un roman de science-fiction avec une très bonne intrigue ! Des
prisonniers de la paix qui sont en fait des enfants de grands gouverneurs de ce
monde ! Des enfants qui si leurs pays entrent en guerre se feront
tuer ! L’homme derrière tout ça s’appelle Talis, il me fait penser un peu
à l’homme pourpre dans Jessica Jones ! Cruel, mais avec une certaine
clémence. C’est lui le grand meneur de l’histoire ! Enseignés et
manipulés par des sortes de robots, nous ferons la rencontre de jeunes
adolescents attachants, qui ne veulent qu’une seule chose… survivre !
Quoique ce soit barbare comme façon de procéder, pour empêcher les rois et les
reines de se confronter, les enfants semblent très bien vivre leur
incarcération et ils retrouvent même une certaine sécurité dans leur nouvel
habitat. 



Exclus de leur famille
depuis l’âge de 5 ans, ils finissent par former une grande famille et même à
ressentir une certaine affection pour leur professeur. Greta, le personnage
principal du roman, ainsi que tous les autres devront donc demeurer dans ce
préceptorat jusqu’à l’âge de 18 ans, à moins que leur pays entre en guerre avec
un autre, alors là ils devront mourir… 


Mais, y-a-t-il une autre
issue ? Peuvent-ils espérer pouvoir s’en sortir vivants ? Ce nouvel
arrivant, Elian, viendra-t-il changer le cours de l’histoire ? 


Bref, l’histoire est
bonne et l’intrigue aussi. La lecture coule facilement et les pages défilent
sans qu’on s’en rende compte, mais il manquait un petit je ne sais quoi !
Peut-être un peu plus d’action… Par contre pour un premier tome nous avions le
principal et j’ai très hâte de découvrir la suite !

*** Merci aux Éditions les malins pour l’envoi ***

Pour vous procurer ce livre :

Le règne du scorpion T1-Les prisonniers de la paix


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *