Sonia Alain ( Août 2016 )

Je suis très heureuse de vous présenter ma toute première auteure chouchou !

Pour cette première journée, afin de vous faire connaître un peu plus madame Sonia Alain je vais vous dévoiler sa réponse à l’une de mes questions !

* Sonia, comment avez-vous su que vous vouliez devenir écrivaine ?

En fait, je l’ignorais. Écrire a toujours été un rêve que je caressais. Je m’amusais adolescente à réinventer des fins à des films que j’avais vus. Toutefois, ce n’est qu’au début de la trentaine que j’ai commencé à écrire plus sérieusement.Quand mon premier roman « le masque du gerfaut » a été publié, je ne croyais pas alors que j’en ferais un métier à temps plein.C’est lorsque ma série « les gardiens des portes » a été publiée, et que j’ai eu d’autres contrats avec ma maison d’édition, que j’ai compris que mon rêve se réalisait.

1- Le masque du gerfaut paru en 2009 et édité aux éditions VLB

2-L’amour au temps de la guerre de cent ans tome 1 : La tourmente paru en 2012 et édité par les éditeurs réunis

3-L’amour au temps de la guerre de cent ans tome 2 : L’insoumission paru en 2013 et édité par les éditeurs réunis

4- Les gardiens des portes tome 1 : Abbygaelle parut en 2014 et édité par les éditions ADA

5- Les gardiens des portes tome 2 : Alicia paru en 2014 et édité par les éditions ADA

6- Les gardiens des portes tome 3 : Amélie paru en 2015 et édité par les éditions ADA

7- Annabel et Max adultes consentants paru en 2016 et édité par les éditeurs réunis

 

* Vers quel genre voulez vous vous tournez pour votre prochain livre ou série ? Avez vous déjà une petite idée ?

En premier, il me faut terminer le tome 4 de ma série « Les gardiens des portes ».J’ai une nouvelle série qui sort à l’automne. Il s’agit d’une romance historique. Il me faudra aussi écrire le tome 3 de cette série.J’aimerais également écrire un autre thriller-érotique du genre d’Annabel et Max.Finalement, j’ai un contrat pour écrire une série fantastique en 4 tomes avec ma maison d’édition.On verra par la suite… 😉

Sonia nous explique ce qui s’est passé !

Ce qui est arrivé, c’est qu’à l’époque j’ai dû changer de maison d’édition en cours de route, et ma trilogie a alors été séparée.
Grâce aux Éditions Pochette (une filiale d’AdA), ma trilogie sera enfin publiée sous un même titre, d’où « La Dame de Knox » De plus les trois romans (Le masque du gerfaut, et les 2 tomes de L’amour au temps de la Guerre de Cent Ans) seront bonifiés dans la nouvelle version format poche intitulée « La Dame de Knox
Étant donné que « Le masque du gerfaut » était mon premier roman, il nécessitait beaucoup d’ajustements, et j’ajouterai aussi une nouvelle scène à la fin. De plus, le début du premier tome de « L’amour au temps de la Guerre de Cent Ans » doit être modifié, car à l’époque j’avais dû faire des ajustements au texte original pour le rendre indépendant du masque du gerfaut.
J’ai mis « Le masque » comme sous-titre du tome 1 de « La Dame de Knox », et j’ai gardé les deux sous-titres (La tourmente et L’insoumission) des 2 tomes de « L’amour au temps de la Guerre de Cent Ans » pour les tomes 2 et 3 afin de faire un petit clin d’œil aux premières versions en grands formats.
C’est vraiment un bonheur pour moi de retrouver enfin ma trilogie comme elle se devait d’être initialement.

* Un peu d’explication de notre auteure chouchou !

À plus d’une occasion. Dans ce temps-là, je fais d’autres recherches, je relis le début du roman, et la plupart du temps, l’inspiration me revient.

Écrire, c’est une gymnastique qui demande de s’entrainer régulièrement. Le plus catastrophique pour moi, c’est lorsque je recommence à écrire après une longue période d’arrêt (après des vacances par exemple), car à ce moment-là, mon cerveau est comme endormi et tarde à reprendre…

Pourquoi ???

* Ma question : Est ce que le nom de vos personnages ont un sens pour vous ou ils viennent seulement de votre imagination ?

Tous les prénoms féminins de mes héroïnes commencent par « A » (Anne, Abbygaelle, Alicia, Amélie, Annabel, Adélaïde, Arianna), pour faire un lien avec mon nom de famille « Alain ».

Pour les prénoms de mes héros, je les choisis avec soin pour qu’ils cadrent bien avec la personnalité de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *