Bilan du mois d’Août 2016

Livres
achetés lors du 12 Août

J’achète un
livre québécois


* Kaïsha tome 1 : L’enfant des quatre mondes de Élisabeth Camirand

* Ventre à louer de Suzanne Quimper

* Montérégia Tome 1 : La naissance du magicien de Benjamin Faucon

Livres reçus
en partenariat avec
des auteurs


* Enchantement Tome 1 : La pierre de lune


Livres reçus
en partenariat avec

des maisons d’éditions

                                     

* Métamorphose tome 2 : Paradis obscur de Éricka Duflo

* Le règne du scorpion tome 1 : Les prisonniers de la paix de Erin Bow

                                         

* California girls de Simon Liberati

* Le dernier des nôtres de Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Réception
Hibouk
* Montérégia tome 1 : Le dompteur de griffon de Benjamin Faucon


Livres gagnés
Gagnés lors de l’anniversaire des Milles et une page de L&M

Série Graziella 
* Tome 1 : Les premières notes
* Tome 2 : La partition
* Tome 3 : Le concert

Total de livres lus

10 livres pour un total de 3689 pages lus !

Ça peut pas être pire

Quatrième de
couverture
Que faire quand on perd son emploi et que, le même jour, en pleine canicule, notre frigo et notre ventilateur nous lâchent ? On quitte notre 3 1/2, on se loue un chalet près d’un lac et on vit un été pas comme les autres!
Valéry Aubé, une très jolie femme de trente-quatre ans avec quelques livres en trop, n’a absolument rien qui la retient à Montréal. Pas de job, pas de chum et même pas de chat. Elle se retrouve alors sur le bord du lac Memphrémagog pour tenter de recréer les vacances de sa jeunesse. Ces quelques semaines amèneront l’héroïne à réfléchir sur ses amours et sur l’importance qu’elle donne à son apparence.


Citation

« Plus de job, plus d’air frais dans l’appart, plus de frigo, plus rien de bon à me mettre sous la dent… Ce n’est pas vrai que je vais passer les prochaines semaines à suer à grosses gouttes et à distribuer des CV en plein mois de juillet… Des vacances forcées à Balconville ? No way ! »


Mon avis
Bon, avant de commencer je me déclare coupable, oui coupable que :«Ça peut pas être pire» soit ma première lecture de Nathalie Roy ! Sérieusement, je pense que j’ai du temps à rattraper ! J’adore son écriture, cette lecture fut pour moi un vrai petit rayon de soleil ! Je dois ABSOLUMENT me procurer ses autres titres !!! 
Premièrement, je me suis tellement reconnue dans Valéry, ses pensées, sa façon d’agir, son style. J’ai aussi beaucoup aimé les répliques qui sont d’actualités ! On a l’impression de lire les aventures d’une meilleure amie qu’on n’a pas vue depuis longtemps ! La plume de Nathalie Roy est tout simplement parfaite !
La vie de Valéry devient sans dessus dessous lorsque subitement elle perd son emploi. Ensuite, plein de péripéties lui arrivent l’une après l’autre, plus d’une fois je me suis dit : mais mon dieu qu’est-ce qu’elle va faire ? Et bien avec son leadership et son pouvoir de persuasion Valéry réussit à faire son chemin malgré les mille et un obstacles qui se dressent devant elle. À travers Valéry, nous vivons ses peines d’amour, quelques fois j’ai eu les larmes aux yeux en espérant que tout aille mieux pour elle ! Et puis je me suis surprise à éclater de rire en lisant ses mésaventures ! Finalement tout comme si je connaissais Valéry je me suis mise à souhaiter du plus profond de mon cœur qu’elle trouve l’amour et que sa vie change pour le mieux !  

Pour terminer, ce livre m’à touché droit au coeur, je l’ai tout simplement ADORÉ ! Je voulais le lire pour me sortir un peu de ma zone de confort, sortir des histoires fantastiques, et bien j’ai misé juste en choisissant celui-ci ! J’ai fait un beau retour dans la réalité et j’en suis enchantée !

Pour vous procurer ce livre 

Kaïsha Tome 2 : L’enfant des quatre mondes

Quatrième de
couverture
Après avoir fui la nation du Désert, Kaïsha, Zuo et Ko-Bu-Tsu voyagent jusqu’à la nordique nation des montagnes. Malgré le mépris dont elle est la cible, Kaïsha espère pouvoir prévenir les dirigeants des Plaines et des Montagnes de la terrible menace que représente le Désert pour le monde. Pour protéger ceux qu’elle aime, l’Enfant des trois mondes parviendra-t-elle à affronter les obstacles dressés devant elle pour suivre le chemin qu’elle s’est dessiné ?

Citation

« Avec cette épée, tu leur montreras à tous que tu es une enfant des Montagnes au même titre qu’eux. Je veux que tu devienne, aux yeux de tous, l’Enfant des cinq mondes. »


Mon avis
C’est avec beaucoup de peine que j’ai fermé ce second tome, pas parce qu’il m’a fait pleurer, mais bien parce que je l’ai adoré !  
Après avoir fui le désert avec ses amis, Kaïsha se retrouve dans les montagnes, la terre native de Zuo. Malgré toute l’animosité qui règne autour d’elle par apport à son statut, Kaïsha reste la jeune fille que nous avons connue dans le premier tome : intègre, forte et courageuse. Elle devra passer par plusieurs obstacles avant de parvenir à ses fins : avertir le monde d’une guerre imminente !  Non seulement Kaïsha devra rester elle-même tout en essayant de se faire accepter, mais elle devra aussi faire face à des sentiments nouveaux pour elle, l’amour laissera une marque dans le cœur de la jeune femme. 
Née de sang de la mer et de la forêt, élevée au sein des plaines et captive du désert Kaïsha finira par faire son bout de chemin dans les montagnes. Elle deviendra contre toute attente et au plus grand désespoir de certains : l’enfant des cinq mondes !  À l’aide de ses précieux amis et de nouveaux alliés, elle réussira à faire passer le message pour lequel elle est venue dans les montagnes. Mais réussira-t-elle à gagner la confiance de ses habitants? Est-ce que les grands sages des montagnes la prendront au sérieux ? 
J’ai encore une fois beaucoup apprécié l’écriture d’Élisabeth Camirand, Le tome 2 de Kaïsha est pour le moment, mon préféré ! Plusieurs fois au cours de ma lecture j’ai senti mes poils se dresser tellement certains passages me touchaient, tellement je pouvais ressentir l’émotion des personnages.  Pour le troisième tome, je m’attends à beaucoup d’action, mais j’ai aussi quelques autres attentes et espérances, mais pour ça je vais les garder pour moi ! 

Finalement, Kaïsha est sans aucun doute une série à découvrir ! Le second tome ne m’a pas déçu, donc Kaïsha reste et demeure l’un de mes grands coups de cœur ! 

Pour vous procurer ce livre :

Ventre à louer

Quatrième de
couverture
– Veux-tu bien me dire où vous avez déniché une mère porteuse ?- Sur un site Web. Je sais que ce n’est pas très émouvant comme histoire, mais c’est la vérité toute crue. Florence et Philippe ne peuvent pas avoir d’enfants. Plutôt que recourir à l’adoption traditionnelle, ils décident de faire appel à une mère porteuse. Ils vont passer par toutes les émotions avant de faire un choix qui bousculera leur vie et leurs convictions à jamais. Dans ce deuxième livre, l’auteure explore l’épineuse question des mères porteuses avec beaucoup d’humour et une pointe de suspense. Amusant et déconcertant à la fois, ce roman ébranle les certitudes et fait réfléchir autant qu’il fait rire.

Citation

« Oui, le tas de vêtements sales qui s’accumulent, le tas de vaccins à ne pas oublier, le tas de jouets qui me feront trébucher la nuit. Des tas de petits bonheurs que j’ai hâte de vivre. »

Mon avis
Un livre qui me tentait depuis longtemps! j’ai donc sauté sur l’occasion lors de la journée : «le 12 août, j’achète un livre québécois» et tellement pas déçu de l’avoir acheté ! Un bon petit livre rempli de charme, une vraie petite bouffée d’air frais! Je me suis même laissé prendre au jeu en versant quelques larmes.
Pour certains, le terme «mère porteuse» peut sembler insensée, mais pour d’autres c’est là une façon extraordinaire de faire un don de soi! Étant maman de 4 enfants,  je me considère très chanceuse et je suis également très consciente de la chance que j’ai d’avoir pu mettre au monde mes 4 amours! 
Dans ce livre, l’auteure aborde un sujet qui peut parfois sembler tabou, mais ce que j’y ai retrouvé moi c’est une histoire remplie d’humour, d’amour et d’espérance! Florence et Philippe sont un couple qui s’aime, ça ne fait aucun doute. L’idée de partir à la recherche de la mère porteuse parfaite est venue de Florence, mais a fait son bout de chemin dans la tête de Philippe. Lorsqu’il trouve leur perle rare, ils passent par toute une gamme d’émotion, de la joie, mais aussi de la peur! Les gens autour d’eux ne sont pas tous de leur côté. Certains semblent même penser qu’il y a anguille sous roche avec la femme de leur choix. Ont-ils raison d’être craintifs ? Florence et Philippe pourront-ils un jour, tenir leur petit poupon dans leur bras ?
Pour terminer, «Ventre à louer» est un très bon roman rempli de moments cocasses, de questionnements, de prise de conscience et oui on y retrouve même une petite intrigue !

Pour vous procurer ce livre 

Kaïsha Tome 1 : L’enfant des trois mondes

Quatrième de
couverture
Kaïsha
n’a que 13 ans lorsqu’elle apprend qu’elle est une enfant des deux mondes. Née
d’un amour interdit, elle est condamnée à être rejetée et méprisée par tous.
Résolue à découvrir la vérité sur ses origines, elle s’embarque dans un voyage
qui la mènera jusqu’aux confins de la Terre. Un voyage qui changera son destin,
mais aussi celui du monde.

Citation

« Elle abandonnait son nom d’enfant et
l’innocence qui l’accompagnait. Yeux-d’eau n’existait plus. Dorénavant, elle
était Kaïsha. »

Mon avis
J’ai
reçu ce livre par hibouk,  une belle surprise pour moi parce que partout ou
j’allais pour l’acheter il n’y en avait plus ! Ça vous donne une petite idée de
la popularité de cette série !
En
commençant à le lire, je n’avais aucune attente.  Au début, j’y ai
retrouvé un peu d’une série que j’ai adoré au temps de mon adolescence : «les
enfants de la terre». Des clans, des tribus et des coutumes tout à fait
différentes des nôtres. Puis j’ai embarqué doucement dans l’histoire de Kaïsha,
cette jeune fille abandonnée par sa mère à sa naissance, car elle était
censée être une abomination. Adopté par «la cueilleuse» Kaïsha grandie entourée
d’une famille aimante. Elle sait qu’elle n’est pas comme les autres, mais ne
s’en fait pas jusqu’au jour ou elle apprend la vérité. Son monde semble
s’écrouler ! Puis elle relève la tête et décide de reprendre les rênes de sa
vie du haut de ses 13 ans. Malgré son statut, et le peu de connaissances
qu’elle a concernant les mondes qui l’entourent, elle veut retrouver ses
origines!
 C’est
alors que  je me suis surprise à voyager au côté de notre petite héroïne.
Malheureusement, son voyage ne se passera pas tout à fait comme elle l’avait
prévue ! L’enfant des trois mondes se retrouvera dans une situation précaire.
Des personnages odieux freineront son ascension, mais heureusement d’autres
l’aideront à passer au travers les multiples obstacles qui se dresseront devant
elle. Couvée et protégée étant petite, Kaïsha découvrira que le monde est
souvent bien cruel et indifférent au sort des autres.
 Le
courage, la force et la volonté de vivre, voilà ce que j’ai retrouvé dans ce
roman. L’auteure a su prendre un sujet qui nous touche tous beaucoup
aujourd’hui et le transformer en une histoire d’espérance et de courage !
Jusqu’où
Kaïsha ira-t-elle afin de découvrir qui elle est vraiment ? Réussira-t-elle a
faire tomber ce tabou qui l’a rend si vulnérable aux yeux des autres ?

C’est
avec un grand bonheur que je déclare ce petit bijou comme étant un nouveau coup
de coeur pour moi ! J’ai très hâte de lire la suite des aventures de Kaïsha !

*** Merci à Hibouk pour l’envoi ***
Pour vous procurer ce livre :