Le trône de Carthya -Tome 1 : Le faux prince

 

Quatrième de couverture

Dans un pays lointain, la
guerre civile se prépare. Voulant unifier le peuple du royaume, un noble,
appelé Conner, conçoit un plan machiavélique : asseoir sur le trône un garçon
qui se ferait passer pour le fils du roi depuis longtemps disparu. Ainsi, il
oblige quatre orphelins à rivaliser pour le rôle du faux prince, notamment un
garçon intelligent et rebelle nommé sage. Sage comprend que les motivations de
Conner sont plus que douteuses, mais sa vie ne tient plus qu’à un fil. Il doit
absolument être choisi pour incarner le prince, sinon il sera tué, sans aucun
doute. Comme ses rivaux élaborent leurs propres stratégies pour gagner, Sage ne
peut se fier à personne ni rien révéler de ce qu’il pense.Il est arraché à son
orphelinat décrépit et installé dans le somptueux manoir de Conner où se
dévoilent peu à peu de nombreuses impostures jusqu’au jour où la vérité éclate
enfin, une vérité plus dangereuse que tous ces mensonges réunis.

Citation

« Le lendemain, j’ouvris
les yeux avant même que les serviteurs ne viennent nous réveiller. La douce
lumière pastel du matin filtrait à un angle très bas par la fenêtre : il devait
donc être tres tôt. Je restai allongé dans mon lit pendant plusieurs secondes,
à savourer des sensations inhabituelles de chaleur et de confort. Puis je me
rappelai où j’étais et le jeu bizarre que je devais jouer. »

Mon avis

Je vous avoue qu’à partir du
moment où j’ai commencé le livre jusqu’au huitième chapitre environ je n’étais
pas ébahi par cette histoire, il y avait tellement de nouveaux prénoms à
retenir que je m’y perdais, j’avais intérêt à me souvenir de quel rôle chacun
jouait dans l’histoire… Mais j’ai continué à lire et je suis bien contente
d’avoir poursuivi ma lecture !
À partir du dixième chapitre, j’ai dévoré les
pages ! Je me serais crue dans le film : le journal d’une princesse au masculin,
avec plus d’actions. Une fois que l’ont connaît le destin de nos personnages
principaux, il est difficile de s’arrêter de lire. Au fil des pages, j’ai appris
à connaître un peu mieux chacun des personnages et je me suis vite rendu compte
qu’ils étaient bien loin d’être ce que je pensais au début ! Je me suis
particulièrement attachée à l’un de ceux-ci qui ne m’intéressaient pas
particulièrement au début ! Comme quoi il ne faut jamais se fier à la première
impression !
Finalement, j’ai choisi ce
livre pour sa couverture et son autocollant classé « coup de cœur » chez
Renaud Bray et je ne regrette aucunement mon choix. La seule chose qui
me désole c’est que j’ai su une fois rendu à la maison que c’était le tome 1
d’une trilogie… donc je devrai m’armer de patience en attendant de me
procurer les autres tomes !

 

Pour vous procurer ce livre :