Filles de lune – Tome 5 : L’héritier

Quatrième de
couverture
Aux portes de Ramchad,
l’affrontement est inévitable. Dans la cité, les troupes se préparent au pire :
la résurrection de l’armée des morts. En ce temps de guerre, des mesures de
guerre doivent être prises. Des alliés seront malheureusement sacrifiés…
Pendant qu’Alejandre et
Mélijna jubilent à l’idée d’écraser leurs ennemis, Saül donne le coup d’envoi
au recrutement de ses soldats. Le sorcier conduira bientôt des milliers
d’hommes vers un destin cruel, première étape de sa domination sur la Terre des
Anciens. Partout, des clans se forment, des ennemis pactisent, des vengeances
s’exécutent.
Plongée malgré elle dans ce
chaos, Naïla est obnubilée par Alix. Lentement, ce dernier lui échappe. Le
jeune homme qui rêvait autrefois de sauver la Terre des Anciens affronte
aujourd’hui ses pires démons. Le descendant d’Ulphydius est soumis à des
tentations inattendues. Et, dans l’esprit de ses compagnons, le doute s’insinue
: saura-t-il résister à l’appel de cet héritage qu’il n’a jamais désiré ?
Au moment où il vit ses heures
les plus sombres, et que ses défenseurs tombent un à un au combat, l’univers
créé par Darius peut-il encore aspirer à la paix ?

Citation
« Tant de douceur dans une phrase si lourde de sens…
L’emploi du passé ne m’avait pas échappé. Je ne doutais pas qu’il m’aime
encore. Non. Je l’interprétais plutôt comme une demande; celle de me souvenir
de cet amour véritable le jour où l’horrible impression qu’il n’avait jamais
existé risquait de m’assaillir… »

Mon avis

Et
voilà terminer cette merveilleuse saga que j’ai adorée ! Un cinquième
tome à la hauteur de mes attentes et même plus ! L’action se fait sentir
du début à la fin. Aucun temps mort, Élisabeth Tremblay m’a fait passer par une
grande gamme d’émotion, j’en ai même eu quelques fois les larmes aux yeux ! La
guerre se déclare sur la terre des anciens, on passe d’un bout à l’autre de ce
monde fantastique afin d’y découvrir le destin de tous les personnages que nous
avons aimés ou détestés ! Au
cours de l’histoire il y en a pour tous les goûts, des personnages qu’on
adorait deviennent des ennemis, des alliés se créent alors qu’on ne s’y
attendait pas, des morts atroces et d’autres, plus douces. Plusieurs
rebondissements qui nous empêchent de décrocher ! Je
suis très heureuse  d’avoir lu cette série, je l’ai dévorée littéralement ! J’ai adoré le déroulement de l’histoire, la chronologie des évènements, les
explications qui m’ont permis de bien me situer dans l’espace et le temps !
Sans oublier les personnages qui m’en ont fait voir de toutes les couleurs !
J’ai été complètement éblouie par ce monde inventé de toute pièce, Élisabeth
Tremblay est une auteure que j’ai adoré lire, par son écriture et son
imagination elle a su gagner mon cœur de lectrice haut la main ! 

Par
contre, je suis triste et un peu déçue… triste que ce soit terminé, j’aurais
tellement aimé en avoir plus ! Savoir ce qui  est advenu de ces héros et
héroïnes auxquels je me suis attaché ! J’aurais aimé savoir si Naïla est
retournée sur Brume, ce que Hilda et Samuvel sont devenus. Je
crois que c’est ma seule déception pour la finale, après avoir tourné la
dernière page j’en aurais voulu encore plus !!! 

Finalement madame Tremblay si
vous désirez faire un nouveau livre intitulé : Filles de Lune, 20 ans plus
tard je serai la première à sauter à la librairie pour me l’acheter !!!

Pour vous procurer ce livre :

Filles de lune T-5 L’héritier

Filles de lune – Tome 4 : Quête d’éternité

Quatrième de
couverture

Le temps est à l’orage dans l’univers de Darius
et les événements se précipitent. Alors que Saül découvre le secret d’Ulphydius
et déploie les races sous sa gouverne à la conquête des mondes parallèles,
Roderick crie vengeance et Alejandre savoure sa nouvelle puissance. Le sire de
Canac s’allie les Salamandres et marche vers Ramchad dans l’espoir de
s’approprier le commandement des milliers de mécréants qui reposent depuis des
siècles sous les sables du désert entourant la cité.

Le bonheur des retrouvailles est de courte durée pour Naïla et Alix,
happés par la tourmente. Après un détour par le Somment des mondes, la Fille de
Lune maudite et son Cyldias devront voyager vers Bronan, où ils feront des
rencontres déterminantes. Pendant ce temps, Andréa et Kaïn redonnent vie à une
ville morte en y accueillant les Orphelins des Sages et les insoumises.
Dans
l’ombre, plusieurs oeuvrent sans relâche, espérant la mort de Mélijna, la
défaite de Saül, la résurrection des meilleures Filles de Lune et la débandade
de la Quintus. Malheureusement, les défis sont immenses et le temps semble
compté…

Citation  

 » Les dernières phrases valaient tous les trésors du monde pour Mélijna qui se voyait déjà réaliser son voeu le plus cher ; avec cette armée, elle pourrait anéantir à tout jamais la confrérie des Filles de Lune et régner ensuite sur l’univers de Darius. Quelle belle vengeance en perspective pour cette femme qui attendait depuis plus de quatre cents ans déjà… »

Mon avis

Ce quatrième tome fut un vrai
délice, je n’ai vraiment pas été déçue, car il  est vraiment à la hauteur
des précédents !!

Naïla a finalement acquis ses
pouvoirs, c’est terminé le temps où elle ne connaissait rien et ne savait rien
faire, madame fait enfin ses preuves ! De plus, elle et Alix sont
désormais de vrais amants… maudits peut-être… mais il n’en tient qu’à vous de
découvrir pourquoi. Dans tous les cas, nous sommes très heureux de constater
que toute l’animosité qui régnait entre eux est maintenant chose du passé. 

Dans ce tome, l’action commence
à être de plus en plus intéressante, l’aventure se passe partout sur la terre
des anciens, l’imminence de la guerre se fait sentir ! Tous se préparent à
affronter autant le bien que le mal ! Vous découvrirez aussi un secret sur les
fameux trônes d’Ulphydius et de Darius. Est-ce que quelqu’un a enfin pris
possession de l’un d’eux ? 

Nous commençons à en apprendre
un peu plus sur les filles de Naïla, sur sa famille, sur ses origines et sur ses
frères et sœurs ! Bien des choses m’ont surprise ! Pour ce qui est d’Alix, nous
découvrons une nouvelle facette de sa personnalité, cet homme est bien
mystérieux, tout n’est pas simplement blanc ou noir pour lui. 

Finalement, ce tome nous offre
plusieurs surprises de grande taille, autant plaisantes que malheureuses. J’ai
de grandes attentes envers la finale de cette série !

 Pour vous procurer ce livre :

 Filles de lune T4-Quête d’éternité

Filles de lune – Tome 3 : Le talisman de Maxandre

Quatrième de
couverture

Projetée par sa propre faute dans un univers
aussi déstabilisant que celui qu’elle vient de quitter, Naïla doit maintenant
survivre. Seule. Rien ne l’a préparée à la dure réalité qui l’attend, pas même
son passage sur la terre des Anciens. Ici, plus de frère ni de Cyldias, même
récalcitrant, pour veiller sur elle et la défendre. Ou la sauver. Même s’il est
vrai que personne, sur Brume, ne se soucie de sa conditionde Fille de Lune,
elle n’est pas en sécurité pour autant; la nature est sauvage, à l’instar des
hommes qui l’habitent …

Tandis que Naïla se
nourrit de ses souvenirs pour résister à son calvaire, Alix croise enfin la
route de son père. Bénédiction ou calamité ? A cette rencontre viennent
s’ajouter de nouvelles responsabilités, plus accablantes encore que son rôle de
protecteur. Toutefois, le jeune homme n’est pas au bout de ses peines; des
révélation sur ses origines mettent son existence en péril …
Dans l’univers de Darius, la quête des trônes
mythiques accapare les esprits et mobilise des armées. les êtres les plus
puissants voient leurs rêves de gloire se concrétiser au moment même où Alix et
Naïla doivent affronter les pires tempêtes. Sauront-ils cette fois tirer parti
de ce qui les unit ? Mais peut-être sera-t-il trop tard …

Citation

« Alix sentit soudain la matière qui le retenait prisonnier perdre de sa consistance. Ses membres étaient moins à l’étroit et son corps ne subissait plus d’oppression, mais plutôt un poids réel, comme si quelque chose était tombé sur lui. Il tenta alors d’ouvrir les yeux »

Mon avis

Je viens de terminer un
troisième tome qui a dépassé de beaucoup mes attentes ! J’ai été complètement
absorbée par l’histoire ! Une fois de plus, la vie très bouleversante de Naïla
de Brume m’a conquise. Malgré toutes les embûches qu’elle affronte chaque jour,
cette jeune femme qui est arrivée dans un monde inconnu sans savoir où ça allait la mener nous montre contre toute
attente, toute la force et l’espoir qu’elle a de parvenir à accomplir ce pour quoi
elle est née. Et que dire de tous ces autres personnages qui encombrent ou
illuminent l’histoire ? Soit on les aime, ou soit on les déteste ! Mais
j’imaginerais bien mal cette histoire sans chacun d’eux et leurs destinées !


Tout comme les 2 premiers
tomes, j’adore le style d’écriture de l’auteure.  Ayant enfin réussi à me
démêler dans les descendances et le passé de chacun des personnages j’ai trouvé
ce livre plus facile à lire ! Un énorme merci aussi à l’auteure pour le
glossaire à la fin !

Finalement, je continue de dire
que cette série devrait avoir sa place dans chaque bibliothèque de passionnée
de style fantastique ! Elle aura d’ailleurs une place de choix dans la mienne !

Pour vous procurer ce livre : 

Filles de lune – tome 2 : La montagne aux sacrifices

Quatrième de
couverture

Après s’être libérée de
l’emprise de ses deux tortionnaires, le sire de Canac et Mélijna, Naïla n’a
qu’une idée en tête : retourner dans le monde de Brume. Une mission périlleuse,
puisque la jeune femme porte en son sein le fruit des assauts répétés du
dangereux Alejandre et qu’elle est sans cesse traquée par ses hommes de main.
Pour parvenir à ses fins, la fille de Lune devra se rendre à la Montagne aux
Sacrifices, véritable sanctuaire maintes fois visité par ses aïeules, pour
reprendre possession de ses pouvoirs. Bien qu’elle ne puisse pas compter sur
Alexis, son protecteur, elle rencontre toutefois un autre allié, Madox, dont le
passé semble bien mystérieux. Si près du but, Naïla voit ses espoirs s’envoler
lorsqu’elle fait une terrible erreur qu’elle n’oubliera pas de sitôt…

Citation

 » J’aurais dû lui confirmer que je
reviendrais, que j’avais simplement besoin de prendre du recul, mais sa façon
de me rappeler mes supposées responsabilités et ma situation fugitive me
refroidit considérablement. J’eux envie de l’envoyer paître, mais j’inspirai
profondément et gardai le silence. J’aurais pourtant dû être habituée à son
comportement à mon égard… »

Mon avis

Quel second tome bien chargé !
Je continue d’apprécier cette histoire remplie de magie ! Je me suis attachée à
Naïla de Brume et à mesure que j’avançais dans ma lecture, les questions
concernant le passé de ses ancêtres me hantaient ! J’avais hâte d’en savoir
plus, de comprendre ! Tout comme elle d’ailleurs ! Mais j’avoue que pour une
personne qui n’apprécie pas personnellement ce genre de littérature c’est très
pesant. Il y a plein de contenus, beaucoup d’explications, de personnages et
d’actions de part et d’autre de ce monde !

Au fil des pages, j’ai dû
relire plusieurs fois les mêmes phrases, revenir en arrière pour mieux me
situer ce qui a fait en sorte que j’ai lu ce livre moins vite que les autres !
Finalement, la conclusion de ce
tome m’a laissée sur ma faim, donc je ne m’arrêterai certainement pas là ! J’ai
beaucoup trop hâte de connaître la suite et de voir ce que le destin réservera
à ces personnages dotés de pouvoirs fantastiques que j’ai appris à aimer.

Pour vous procurer ce livre : 

Filles de lune – Tome 1 : Naïla de Brume



Quatrième de
couverture

À vingt-cinq ans, la vie de
Naïla bascule. Sous le choc de son double deuil, elle accepte d’aider sa tante
à rénover la maison familiale. Voilà donc la jeune femme de retour dans ce
petit village en bordure du fleuve, où les innombrables souvenirs de vacances
devraient lui apporter du réconfort. Mais une trouvaille faite dans le grenier
de la maison ancestrale empêchera Naïla d’y trouver la quiétude tant espérée.Les découvertes troublantes se
succèdent, remettant en question non seulement ses origines, mais aussi ses
croyances et convictions. À qui appartiennent tous ces livres traitant de
sorcellerie et de mondes parallèles ? Qui est donc cette femme étrange, qui se
prétend son aïeule, et dont la correspondance a été écrite dans une langue
mystérieuse que seule Naïla peut déchiffrer ? Pourquoi le simple contact d’une
pierre provoque-t-il chez la jeune femme des visions de gens qu’elle ne connaît
pas ? Les réponses à ces questions en susciteront bien d’autres, plus
troublantes encore.Naïla sombrerait-elle
doucement dans la folie, comme sa grand-mère et sa mère avant elle ? Et qui
est-elle réellement : Naïla Langevin, simple humaine, ou Naïla de Brume,
l’héritière de cette lignée maudite, recherchée, attendue et traquée de l’autre
côté de la frontière du temps et de l’espace ?

Citation

« La question était presque un murmure et le
ton de sa voix, suppliant. Je la sentais au bord de la crise de nerfs, et ma
curiosité était plus éveillée que jamais. Si j’éprouvais de la compassion pour
son apparente détresse, je sentais également une pointe de colère en moi. Il me
semblait que ma vie, déjà passablement compliquée, allait de mal en pis et je
ne me sentais pas prête pour de nouvelles révélations. Je dus faire un effort
pour me contrôler et acquiescer à sa requête d’un signe de tête. J’avais la
désagréable impression qu’elle cherchait à gagner du temps. »


Mon avis

Que
dire… wôw… Juste wôw… sérieusement, qui n’a jamais rêvé d’un monde
parallèle, de découvrir qu’elle venait d’une lignée de sorcières, ou d’êtres
avec des dons fantastiques ? Moi en tout cas, le fantastique a nourri mon
enfance. C’est sûrement la raison pour laquelle je suis autant poussée
vers la lecture fantastique ! Je me souviens étant adolescente avoir écrit des
histoires semblables ou mes amis (es) et moi devait partir vers des contrées
inconnues à la recherche de talismans perdus ! Ouf, cette histoire m’a ramenée
dans mon jeune temps ! Mais revenons-en à nos moutons !

Quand
on commence à lire, il est difficile de s’arrêter. Surtout lorsque la véritable
action commence ! j’avais hâte de comprendre, de connaître les autres
personnages ! Pour
finir, j’ai adoré Naïla de Brume et je le recommande à tous ceux et celles qui
aiment le genre fantastique ! Vous allez être gâtés par cette histoire ! Je
suis en pleine lecture du second tome et je ne suis toujours pas déçue, pour ce
qui est du reste et bien je vous dis à bientôt pour ma nouvelle chronique. 😉

Pour
ce qui est de l’auteure, Élisabeth Tremblay vient de chez nous, de notre bon
vieux Québec natal, une raison de plus pour apprécier cette histoire dans laquelle on retrouve des noms de
villes et de villages que l’on connaît ! Filles de lune est mon premier livre
écrit par cette auteure et j’ai adoré son « style » d’écriture. Elle ne
manque pas de décrire les lieux, les sentiments de ses personnages et j’ai vraiment aimé pouvoir me téléporter dans l’histoire et m’imaginer les endroits ! Pas besoin
de beaucoup d’imagination pour vivre les émotions de Naïla !

Pour vous procurer ce livre :